EVS : l’Etat condamné à verser 4000 à 14000 euros.

mardi 16 octobre 2012
par  snu31
popularité : 2%

Depuis 2006, la FSU et le SNUipp/FSU ont décidé de défendre les personnels dits Employés de Vie Scolaire, recrutés sur des taches administratives auprès des directeurs/trices d’école ou d’accompagnement d’élèves en situation de handicap.
Sur la Haute Garonne, 26 collègues sont devant les prud’hommes. Les plaidoiries ont eu lieu le 6 juin 2012. Le délibéré devait avoir lieu le 5 septembre. La décision a été reportée au 26 novembre.

La FSU a été à l’origine de la création de nombreux collectifs de défense des salariés précaires (AVS comme EVS). Leur statut précaire a été un argument pour l’administration à ne pas respecte les engagements signés dans les contrats : droit à la formation, arrêt des CCD pour aller vers un CDI, ...

En condamnant l’Etat à verser entre 4000 et 11000 euros, le tribunal des Prudhommes des Sables d’Olonne a validé l’action menée par la FSU et les sections départementales SNUipp/FSU de Vendée et de Loire-Atlantique.

Le SNUipp/FSU a écrit au ministre pour que ce dernier demande aux recteurs de cesser de faire appel après chaque condamnation de l’Etat.


Navigation

Articles de la rubrique

  • AVS-EVS
  • EVS : l’Etat condamné à verser 4000 à 14000 euros.

Agenda

<<

2018

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois