Les nouveaux « RASED de circonscription » en Haute Garonne.

jeudi 22 novembre 2012
par  snu31
popularité : 6%

En Haute Garonne, les RASED ont été fortement attaqués lors des opérations de carte scolaire de l’an passé perdant 30 des 50 maîtres G et 48 des 68 maître E. Des RASED de circonscription ont été mis en place avec les « survivants » composés d’un maître E, d’un maître G et de 2 à 5 psychologues pour chacune des 20 circonscriptions du département. L’administration départementale n’ayant pas voulu produire une circulaire départementale cadrant ces nouveaux RASED de circonscription, il revenait à chaque IEN, en ce début d’année scolaire, d’en définir l’organisation et les missions.

Dans un certain nombre de circonscriptions, les inspecteurs ont fait le choix d’associer les personnels RASED à l’élaboration d’un cadrage local. L’organisation du RASED s’est alors concrétisée, au mieux par une note de service de circonscription, au pire par des demandes et préconisations orales, s’avérant particulièrement confuses au regard des missions de 2009, remettant en cause les identités professionnelles et imposant un contexte de travail parfois surréaliste.

Ce qui fait consensus pour une grande partie des IEN c’est la remonté des besoins des écoles, sous forme de fiches de demandes d’aide en théorie adressée au RASED. Cependant, les modalités de ces « remontées » ont rapidement posées des problèmes sur le plan de la confidentialité des situations d’élèves au détriment du lien de confiance construit avec les familles. En effet, ces fiches nominatives pouvaient être dans certains secteurs, directement envoyées par les directeurs d’écoles aux conseillers pédagogiques.

Une identité professionnelle non reconnue et malmenée

La tendance de ces diverses organisations va dans le sens d’un glissement des pratiques spécialisés vers le pédagogique. L’expertise, le conseil, la co-intervention avec l’enseignant de classe, souvent sans prise en compte des spécificités E et G, voire du psychologue, représentent pour l’essentiel les modalités d’interventions. Pour les psychologues, un recentrage sur les dossiers MDPH risque de constituer la principale mission dans certains secteurs.

Suites à deux réunions proposées aux personnels de ces nouveaux RASED par le SNUipp FSU 31, un courrier intersyndical (SGEN SE SNUipp FSU) a été adressé au DASEN (pour le lire cliquez ici), demandant que pour chaque circonscription, une note de service encadre l’organisation et les missions de ces RASED. Nous avons rappelé un certain nombre de préalables, à commencer par une prise en compte des spécificités de chaque membre du RASED en références aux circulaires définissant les fonctions et missions des personnels spécialisés et des psychologues dans le traitement de la difficulté scolaire à l’école primaire.

Frustration et colère.

Difficulté à faire respecter son identité professionnelle, frustration liée à l’impossibilité de répondre aux demandes des collègues, impossibilité de prendre concrètement en charge les élèves, tout cela nourrit une perte de sens, découragement voire souffrance au travail. Le silence assourdissant sur la question des RASED tant de la par du rapport sur la refondation que du ministère n’est pas là pour aider. Il signifie cependant une chose, c’est que rien ne se fera sans l’intervention opiniâtre des personnels.


Agenda

<<

2018

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois