Rassemblement le mercredi 23 janvier devant le Rectorat de Toulouse

lundi 14 janvier 2013
par  snu31
popularité : 2%

Dans le cadre d’une mobilisation nationale, rassemblement Le 23 janvier à 14 heures devant le Rectorat de Toulouse à l’appel du SNUipp FSU, du SE Unsa, du Snudi FO, de la CGT Educ’action contre le projet de décret sur les rythmes scolaires et pour exiger une dotation exceptionnelle pour la Haute Garonne.

Vous trouverez en pièce jointe la demande d’audience du SNUipp FSU au DASEN de la Haute Garonne.

Conditions de travail, revalorisation salariale, carte scolaire, réforme des rythmes : Pas de décisions sans les enseignants. Le 23 janvier sera l’occasion d’adresser 101 interpellations au ministre pour un VRAI changement !

Carte scolaire, effectifs en maternelle, RASED, remplaçants, « plus de maitres que de classe », travail en équipe, conditions de travail, rythmes… la refondation ne doit pas rater le coche de la « priorité au primaire » pour la réussite de tous. MERCREDI 23 janvier, le SNUipp est à l’initiative d’une journée d’action dans tous les départements. Des contacts unitaires ont été pris pour rassembler largement.

Conditions de travail : confiance et liberté professionelle

L’enquête menée par Harris Interactive pour le SNUipp auprès de plus de 23.000 enseignants en novembre 2012 l’a confirmé : si les enseignants aiment leur métier, leurs conditions de travail se sont considérablement dégradées ces dernières années et notamment les relations avec l’institution. Le SNUipp le rappellera fermement : Stop aux contrôles tatillons et aux tableaux excel chronophages. Les enseignants doivent pouvoir travailler avec la confiance de la hiérarchie. Car malgré la confiance renouvelée de Vincent Peillon dans la professionnalité des enseignants, ceux-ci doivent pouvoir travailler avec sérénité avec leurs élèves.

Carte scolaire : encore très insuffisant

La carte scolaire 2013 va se dessiner dans les départements. Le SNUipp prend les devants et fera remonter les besoins pour l’école (effectifs en maternelle et élémentaire, RASED, remplaçants, plus de maitres que de classes…). La création de plus de 3 000 nouveaux postes ne suffira pas à répondre aux besoins de bon nombre d’écoles qui souffrent depuis de nombreuses années d’une véritable asphyxie budgétaire…

La dotation de 109 postes sur la Haute Garonne va tout juste permettre de faire face à l’arrivée des 2200 élèves attendus en plus à la rentrée prochaine. Or, il faudrait 337 postes simplement pour arriver au taux d’encadrement moyen national.

Rythmes : pas sans nous et sur notre dos

Le SNUipp-FSU a rejeté le projet de décret, notamment parce qu’il donne la possibilité aux mairies de proposer une organisation du temps scolaire sans passer par le conseil d’école. Le SNUipp-FSU va s’adresser aux DASEN qui auront la responsabilité d’arbitrer pour qu’aucune organisation de la semaine scolaire ne soit arrêtée sans l’accord des conseils d’école et donc des enseignants. Le SNUipp-FSU a toujours estimé que la question des rythmes devait concilier réussite des élèves et conditions de travail des enseignants. La semaine de 4 jours avait créé des journées à rallonge, souvent sans bénéfice pour les élèves. Pourtant, l’actuel projet n’est pas plus satisfaisant : il n’offre aucune garantie d’un périscolaire gratuit et de qualité pour tous. Enfin, le SNUipp-FSU a toujours exigé que soient discutés et examinés simultanément le temps élèves et le temps enseignant. Or, c’est seulement vendredi dernier que le ministère a revu la répartition des 108h. Du temps de concertation en plus est acté comme le demandait le SNUIpp. Il faut aller plus loin et obtenir 3h de concertation hebdomadaires… D’autant que la mise en place de nouveaux dispositifs (« plus de maîtres que de classes », scolarisation des moins de 3 ans, liaisons école-collège…) vont réclamer davantage de travail en équipe… Enfin, rien n’a été clairement mis sur la table concernant les aspects financiers.

101 interpellations pour l’école

La démarche de la refondation de l’école, si elle ne veut pas passer à côté de ses objectifs, doit maintenant prendre à bras-le-corps toutes ces problématiques. Le ministre a pu déclarer qu’« on ne peut pas faire progresser les écoles sans les enseignants ». Le 22 janvier, les enseignants parisiens seront en grève contre la mise en place des rythmes dès 2013 et le 23 janvier, dans chaque département, les enseignants seront dans la rue pour lui répondre « Chiche monsieur le ministre ! ».


Agenda

<<

2018

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

RÉSEAUX SOCIAUX

lundi 31 août 2015

RÉSEAUX SOCIAUX

PNG - 9.5 ko

Retraite

lundi 18 mai 2015

RAPPEL RETRAITE : RENVOI DES PIÈCES POUR LE 7 juillet 2018

La circulaire rectorale du 8 mars 2018 ICI précise que les pièces à fournir pour le départ à la retraite le 1er septembre 2019 doivent parvenir pour le 7 juillet 2018 dernier délai ! Lire l’article et pièces pour le dossier ICI

Formulaire à renseigner (pour les syndiqués du SNUipp-FSU 31) pour demander le calcul de votre pension :

Pour renseigner le formulaire, n’hésitez pas à vous référer à vos données personnelles figurant sur I-Prof.

Si vous avez occupé ou occupez les fonctions de direction, précisez la durée dans la rubrique "Remarques complémentaires".

Voir aussi : Retraite : connaître la loi adoptée

Remplacement

vendredi 27 février 2015

La situation se dégrade dans le département. Le SNUippFSU encourage les collègues à signaler systématiquement les remplacements non effectués. Pour cela, remplir l’enquête en cliquant ICI.