FSU : 7 ème congrès (Poitiers 2013)

mardi 19 février 2013
par  snu31
popularité : 1%

Bernadette Groison a souligné qu’avec ce congrès, la fédération interpellait le gouvernement "sur les enjeux qui sont lourds pour l’avenir", évoquant l’emploi, les services publics et la fonction publique ou encore l’éducation, où la FSU compte 80% de ses adhérents.

Sur ce dernier point, la FSU a notamment formulé des critiques vis-à-vis du projet de loi pour la refondation de l’école,B. Groison appelant le gouvernement à "aller plus loin" sous peine de "rater la démocratisation" du système d’éducation. La FSU a notamment estimé que le ministre de l’Éducation Vincent Peillon agissait "dans une certaine précipitation et sans mettre en œuvre une concertation à la hauteur des enjeux".

D’une façon plus générale, notre secrétaire générale a souligné à l’adresse du gouvernement qu’"il y a des décisions, des mesures à prendre, et on ne peut plus aujourd’hui attendre", estimant que "le mouvement syndical doit se rassembler".

De fait, la FSU prône depuis plusieurs années des "collaborations plus étroites" avec d’autres organisations.

Au cours du congrès entamé lundi, la fédération a ainsi réaffirmé sa volonté de "poursuivre son travail avec la CGT et Solidaires" voire d’autres organisations, "pour construire un syndicalisme de lutte et de transformation sociale".

Le futur secrétaire général de la CGT, Thierry Lepaon, intervenant jeudi au congrès, a lui aussi mis en avant les valeurs partagées entre son syndicat et la FSU. Il a notamment déclaré que "ce ne sont pas pas les élèves qui décrochent mais le pays tout entier". La porte-parole de Solidaires, Annick Coupé, a évoqué pour sa part un "clivage" entre les "syndicats de transformation sociale" et ceux qui font du "syndicalisme d’accompagnement", désignant sans les nommer la CFDT et l’Unsa, une fracture également mise en avant par Bernadette Groison.

Signe renforçant l’idée de la création de ce front commun, la FSU a annoncé, comme Solidaires, qu’elle s’associerait à la journée de mobilisation du 5 mars organisée par la CGT et FO contre le projet de loi sur la sécurisation de l’emploi.

Née de l’éclatement de la FEN (Fédération de l’éducation nationale), notre Fédération syndicale unitaire revendique 163.000 adhérents. Elle rassemble 25 syndicats nationaux comme le Snuipp (instituteurs et professeurs des écoles), le Snes (second degré) ou encore le Snutef (Emploi).

Thème 1 : Éducation, formation, culture et recherche

Thème 2 : Services Publics, un enjeu d’actualité, Les agents de la Fonction publique, des établissements publics, les salariés des Services Publics

Thème 3 : En France, en Europe et dans le monde, pour des alternatives économiques, sociales et écologiques pour les droits et les libertés

Thème 4 : Etat du syndicalisme et avenir de la FSU, Pour une FSU plus efficace, Le syndicalisme international de la FSU, des avancées à poursuivre

Pour accéder aux textes adoptés lors de ce congrès cliquez ICI


Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois