Éduquer contre l’homophobie... dès l’école primaire ! Il est temps de franchir un nouveau pas.

jeudi 16 mai 2013
par  snu31
popularité : 1%

Eduquer contre l’homophobie... dès l’école primaire, c’est maintenant. Ce 16 mai, le colloque national organisé par le SNUipp-FSU est venu réaffirmer avec force que l’école a un rôle à jouer dans la lutte contre l’homophobie, au même titre que dans la lutte contre le racisme ou pour l’égalité filles-garçons.

 L’actualité nous montre bien que ce chantier est d’importance. Si le vote à l’Assemblée ouvrant le mariage aux personnes du même sexe constitue une belle avancée pour l’égalité des droits de toutes et de tous, personne ne peut se satisfaire des relents homophobes qui envahissent l’espace public. On le voit bien : il faut du temps pour faire évoluer les mentalités et cela commence à l’école !

L’école, la classe, la cour de récréation sont des lieux où se construit la personnalité des enfants, et où s’ancrent également les stéréotypes. Il est nécessaire d’agir très tôt, pour combattre les représentations et les comportements discriminatoires et pour que ne se figent pas dans les esprits les convictions de hiérarchie des êtres et des sexualités.

Comment est-il possible que l’insulte « pédé » soit la plus fréquente des cours de récréation et que, la plupart du temps, tous les enseignant-es sont loin d’avoir les armes pour en parler ? On ne part pas de rien pour autant. Notre colloque a mis en évidence que des enseignant-es sont à l’initiative de projets foisonnants. Ailleurs, des pays comme la Belgique, les Pays-Bas ou le Canada sont en avance et proposent des outils spécifiques. Tout ce travail mériterait d’être valorisé et diffusé.

Le SNUipp-FSU prend les devants et apporte sa pierre à l’édifice de l’éducation contre l’homophobie. A l’issue de trois années d’expérimentation, il met en ligne deux documents* qui comprennent un ensemble de textes d’informations, des ressources, ainsi qu’une vingtaine de préparations pédagogiques fournissant des pistes à exploiter en fonction de la classe et des élèves. Ce travail élaboré avec des enseignants et des chercheurs offre des possibilités souvent à partir d’ouvrages de littérature jeunesse, pour aborder les questions de l’injure, des familles, des relations amoureuses, des stéréotypes de sexe.

 Mais, le SNUipp-FSU veut surtout rappeler que l’institution doit assumer ses responsabilités. A l’heure, où le ministre veut redéfinir les contenus d’un enseignement moral et civique dans les nouveaux programmes de 2015, il paraît essentiel d’y intégrer l’éducation contre l’homophobie et de mettre en place des modules de formation. Il est temps de franchir un nouveau pas.    

Paris, le 16 mai 2013  

  Eduquer contre l’homophobie dès l’école primaire : des outils pour le faire :

http://www.snuipp.fr/Eduquer-contre-l-homophobie-des-l

Fenêtres sur Cours : « Eduquer contre l’homophobie », un numéro spécial.

http://www.snuipp.fr/Eduquer-contre-l-homophobie


Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

RÉSEAUX SOCIAUX

lundi 31 août 2015

RÉSEAUX SOCIAUX

PNG - 9.5 ko

Retraite

lundi 18 mai 2015

RAPPEL RETRAITE : RENVOI DES PIÈCES POUR LE 6 OCTOBRE 2017

La circulaire rectorale du 4 avril 2017 ICI précise que les pièces à fournir pour le départ à la retraite en septembre 2017 doivent parvenir pour le 6 octobre 2017 dernier délai. Lire l’article et pièces pour le dossier ICI

Formulaire à renseigner pour demander le calcul de votre pension :

Pour renseigner le formulaire, n’hésitez pas à vous référer à vos données personnelles figurant sur I-Prof.

Si vous avez occupé ou occupez les fonctions de direction, précisez la durée dans la rubrique "Remarques complémentaires".

Voir aussi : Retraite : connaître la loi adoptée

Remplacement

vendredi 27 février 2015

La situation se dégrade dans le département. Le SNUippFSU encourage les collègues à signaler systématiquement les remplacements non effectués. Pour cela, remplir l’enquête en cliquant ICI.