Augmentation du ratio d’accès à la hors classe : le SNuipp FSU 31 écrit au DASEN

lundi 1er juillet 2013
par  snu31
popularité : 2%

Les dernières discussions au ministère ont débouché sur une décision du gouvernement de passer le ratio d’accès à la Hors Classe de 2 à 3 %. Sur le département, cela devrait permettre de promouvoir 133 collègues au lieu des 89 prévus.

Monsieur le directeur académique

Le SNUipp a demandé que le ministère informe officiellement les DASEN du passage de 2 à 3 % du nombre de promus à la hors-classe au 1er septembre 2013.

Une circulaire prévoyant l’augmentation de ce ratio devrait être publiée dans les tous prochains jours et être notre texte de référence lors de la CAPD du 11 juillet 2013. Par conséquent, nous vous demandons d’en tenir compte en élargissant la liste complémentaire.

Par ailleurs, nous vous demandons d’interroger dès maintenant les collègues concernés et notamment les promus-retraitables pour qu’ils puissent se déterminer (annuler leur départ à la retraite ou pas) dans les meilleures conditions.

Veuillez accepter monsieur le directeur académique, l’expression de notre attachement à un service public de qualité.

Rappel de nos mandats votés au congrès de Saint Malo (2013) sur cette question

Lors de la création du corps des PE, annonce avait été faite que les carrières des PE seraient alignées sur celles du second degré. Plus de vingt ans après, les inégalités perdurent : le taux d’accès à la hors classe est beaucoup plus faible chez les PE (2%) que chez les professeurs certifiés (7%), ce qui explique en partie les différences au moment du départ en retraite où 39 % des PE sont à la hors classe contre 78% des certifiés. Seuls 7,6% des professeurs des écoles terminent leur carrière au dernier échelon de la hors classe.

38% des PE partent en retraite sans atteindre le 11e échelon de la classe normale : cela est notamment dû à la non reconstitution de carrière des anciens instituteurs que le SNUIPP-FSU revendique toujours. Le SNUIPP-FSU revendique :

• l’accès de tous les enseignants à l’indice 783, indice terminal du corps ;

• la transformation de la hors classe en échelons accessibles à tous dans le cadre d’une refonte globale de la grille ;

• le passage au sein de cette grille rénovée au rythme d’avancement le plus rapide pour toutes et tous, ce qui correspond à un avancement au grand choix.

• Le SNUipp-FSU demande que tous les instituteurs qui en font la demande puissent être intégrés dans le corps des PE, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui, faute de moyens.

• Le salaire des enseignants stagiaires à l’issue de leur recrutement ne doit pas être inférieur à l’indice 432, correspondant au 3e échelon actuel, les deux premiers n’étant plus usités depuis 2010.

Le SNUipp-FSU demande des mesures d’accélération de carrière pour les enseignants partant en retraite.

Au sein de la fonction publique, les mécanismes d’avancement doivent éviter tout blocage pour ne pas créer des inégalités de déroulement de carrière entre les différents corps.

Le ministre a annoncé une convergence des taux de promotions à la HC dans les corps enseignants. Le SNUipp-FSU prend acte de cet engagement. Il permettra ainsi à un plus grand nombre de collègues d’accéder à la HC avant leur départ en retraite. Cette convergence ne doit pas accentuer la part du mérite dans l’accès à la HC. Dans les négociations qui s’ouvriront, le SNUipp-FSU mettra en avant la refonte globale de la grille comme perspective unifiante pour tous les enseignants.


Agenda

<<

2018

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois