Audience auprès de la rectrice du 23 janvier

mardi 28 janvier 2014
par  snu31
popularité : 1%

Depuis plusieurs semaines, le SNUipp FSU académique demandait une audience à Mme Bernard, nouvelle rectrice de l’académie de Toulouse depuis le mois de septembre.

Cette audience intervenait après l’annonce de la dotation de 150 postes pour l’académie et leur ventilation lors du Comité Technique Académique.

Quoiqu’il en soit, cette dotation ne couvre pas la croissance démographique. Ainsi le P/E académique passe de 5.23 à 5.22.

Chaque département a exposé la situation des personnels et de l’école publique. Nous avons insisté sur la défense des écoles rurales dans des départements comme l’Ariège, les Hautes Pyrénées ou encore l’Aveyron. Ces trois départements ainsi que le Gers subissant des dotations négatives.

Sur la Haute Garonne, nous avons ramené les 148 postes de dotations à leur signification stricte : au mieux un retour au taux d’encadrement qui était celui du département lors de la dernière rentrée Chatel, après 5 ans de casse de l’école publique.

Au delà de cette dénonciation globale, voici quelques situations que nous avons porté à la connaissance de la Rectrice à cette occasion.

Début de carrière/formation

Dans certaines académies, des admissibles au concours 2014 exceptionnel se sont vus informés fin décembre de la perte de leur admissibilité, car ils n’avaient pas fourni dans les temps les certifications de natation et d’AFPS.
Au niveau national, le SNUipp-FSU a écrit au ministre pour dénoncer cette situation. Dans sa réponse, B. Lejeune chef de cabinet de V. Peillon, a donné un ns un accord de principe pour étudier chaque situation.

Il s’avère qu’il y a deux cas sur notre académie. Ces personnes ont été radiées définitivement le 19 juillet 2013 par les services.

Nous vous demandons d’autoriser vos services à communiquer le nom de ces personnes pour exercer nos missions de défense des personnels.

La rectrice a déclaré ne pas comprendre l’attitude du service en question. Nous le ré interpellerons pour obtenir les noms des collègues et pouvoir, le cas échéant, faire avancer leur situation auprès du ministère.

ISAE

Dans le cadre du versement de la première tranche de l’ISAE, les Contractuelles Admissibles (CAD) n’ont perçu que 50 €, hors la base de versement est le temps d’enseignement. Sur cette base, c’est donc 66 € bruts qui auraient du être versés. Nous vous demandons de régulariser cette situation au plus tôt.

Cette situation devrait être régularisée au plus tard lors du versement de la seconde tranche.

EREA de Muret

L’équipe est actuellement très inquiète, alors que le récent rapport des IGEN pointe les résultats au delà de l’attendu pour ces dispositifs de prévention du décrochage scolaire, des transformations de postes d’éducateurs d’internat en assistant d’éducation seraient envisagées.

Nous ne pourront accepter une telle dégradation dans le contexte actuel de lutte contre le décrochage scolaire.

Le DASEN de la Haute Garonne, présent lors de l’audience, a dit qu’il convoquerait le directeur.

Liste d’établissements classés en zone violence et ASA

Lors de l’établissement par le ministère le 16 janvier 2001 d’une liste d’établissements Zone Violence, 4 d’établissements de notre département ont été écartés alors qu’ils devraient être dans cette liste.

L’école Jean Moulin maternelle anciennement Daste B, qui n’y figure pas alors que l’élémentaire à laquelle elle est rattachée y figure.

Sur ce même secteur l’école Leo Lagrange élémentaire et Léo Lagrange maternelle, n’y figure pas alors que le public accueilli est le même.

Concernant la SEGPA Stendhal, Un rajout aurait du être fait lors de la création de la structure complète en 2004.

Les enseignants des 2 classes 6e et 5e SEGPA, bénéficiaient de cette A.S.A jusqu’en 2004, date de la création de la structure complète. A partir de cette date, la SEGPA Stendhal a été séparé administrativement du collège pour devenir une entité à part entière au sein même du collège. Le rajout à la liste établissements zone violence n’a pas été fait.( le public accueilli est resté le même entre le 31 aout 2004 et le 1er septembre 2004.)

Ces erreurs sont génératrices d’inégalité de traitement pour les personnels affectés dans ces établissements, qui ne peuvent bénéficier de l’Avantage Spécifique d’Ancienneté auquel ils ont droit et qui travaillent au quotidien avec le même public accueilli.

La rectrice, tout en trouvant les remarques légitimes, a indiqué que la carte de l’Éducation Prioritaire était en cours de redéfinition. Elle pense donc qu’il est urgent d’attendre.

CAE CUI et rattrapage du 2 septembre

les CAE-CUI se sont vus imposés le rattrapage de cette journée le mercredi 13 novembre sous prétexte qu’ils n’avaient pas travaillé 20 heures dans la semaine (lundi 11 novembre étant jour férié). Nous avons demandé au DASEN de la Haute Garonne que ce temps de travail supplémentaire soit récupéré. Nous n’avons, à ce jour, aucune réponse.

L’administration n’a pas eu d’arguments clairs à opposer.

Profilage de postes

Concernant les postes profilés, vous écrivez p.2 dans le document préparatoire du GTA mouvement qu’il faut profilés les postes à responsabilité « donnant lieu à au moins une demi décharge ou jugés difficiles ou sensibles ». Cela revient à aller au-delà de l’esprit de la circulaire ministérielle qui ne demande que le profilage des écoles de l’EP. C’est aussi un élément de continuité avec la politique précédente menée sur l’académie. Nous vous demandons de revenir sur cette position et de renoncer au profilage des postes de directions, en particulier cette année où le calendrier des opérations risque d’être extrêmement difficile.

Pas de réponse nette.


Agenda

<<

2018

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

RÉSEAUX SOCIAUX

lundi 31 août 2015

RÉSEAUX SOCIAUX

PNG - 9.5 ko

Retraite

lundi 18 mai 2015

RAPPEL RETRAITE : RENVOI DES PIÈCES POUR LE 7 juillet 2018

La circulaire rectorale du 8 mars 2018 ICI précise que les pièces à fournir pour le départ à la retraite le 1er septembre 2019 doivent parvenir pour le 7 juillet 2018 dernier délai ! Lire l’article et pièces pour le dossier ICI

Formulaire à renseigner (pour les syndiqués du SNUipp-FSU 31) pour demander le calcul de votre pension :

Pour renseigner le formulaire, n’hésitez pas à vous référer à vos données personnelles figurant sur I-Prof.

Si vous avez occupé ou occupez les fonctions de direction, précisez la durée dans la rubrique "Remarques complémentaires".

Voir aussi : Retraite : connaître la loi adoptée

Remplacement

vendredi 27 février 2015

La situation se dégrade dans le département. Le SNUippFSU encourage les collègues à signaler systématiquement les remplacements non effectués. Pour cela, remplir l’enquête en cliquant ICI.