Retour et analyse du SNUipp FSU sur des éléments de débats au CDEN

jeudi 10 avril 2014
par  snu31
popularité : 3%

Les GS utilisées comme variable d’ajustement dans les écoles primaires (maternelle et élémentaire).

De façon récurrente, l’IA a basculé des élèves de GS sur les niveaux élémentaires pour éviter une ouverture ou prononcer une fermeture.

Pour le SNUipp FSU, cette pratique pose problème à plus d’un titre. D’abord, les seuils indicatifs départementaux ne prévoient pas de seuil primaire. On devrait appliquer strictement les seuils maternelle aux élèves de maternelle et les seuils d’élémentaire aux élèves relevant de ce niveau. L’IA n’applique pas cette règle.

Le SNUipp FSU met en garde les collègues sur les conséquences de certaines fusions d’écoles.

Plus fondamentalement, la loi de refondation de l’école réaffirme la spécificité de l’école maternelle. La GS est clairement positionnée sur le cycle I. Les mesures de carte impliquent des organisations pédagogiques avec des élèves de GS en CP, voire en CM ! Quel respect de la spécificité de la maternelle ? Quel respect des besoins des élèves, compte tenu des écarts de développement cognitif dans la petite enfance ?

Éducation Prioritaire

Le SNUipp FSU a demandé que les 6 postes prévus sur les 2 Réseaux Éducation Prioritaire + (Reynerie, Bellefontaine) soient ouverts dès maintenant. Ces collègues devraient tourner sur les écoles pour remplacer les titulaires et permettre la baisse du temps de service devant élèves des collègues exerçant en REP +.

Pour le SNUipp FSU, comme pour tout poste de l’Éducation Prioritaire, il est important de favoriser les demandes volontaires et les nominations à titre définitif sur ces postes. Des nominations non subies par les collègues, une connaissance des élèves et des collègues des écoles sont des conditions importantes de la réussite du dispositif.

Le SNUipp FSU continue de revendiquer l’ouverture de ces postes à la première phase du mouvement.

Écoles "bordure de ZEP"

Nous sommes intervenus à de multiples reprises sur ces écoles (TOEC, Pagnol, Billières, A de Musset, Fleurance, Martres Tolosane... ) connues depuis des années qui devraient relever de l’éducation prioritaire. La seule mesure obtenue a été la transformation de l’ouverture conditionnelle en ouverture sur la maternelle de Fleurance à 32 de moyenne !

L’IA a expliqué que les critères éducation prioritaire étaient l’objet d’une étude au niveau national. Le SNUipp FSU estime que le calibrage de l’EP (un millier de réseaux) obère cette réflexion. La carte de l’éducation prioritaire doit être déterminée en fonction des besoins et non en fonction d’une enveloppe budgétaire prédéfinie. Les difficultés sociales engendrées par la crise et les politiques menées pour y répondre ont élargi les zones qui concentrent les difficultés.

Remplacement

Alors qu’un remplacement sur trois n’est pas assuré dans le département, que la formation continue est réduite à la portion congrue l’IA n’envisage aucune création de poste pour accompagner l’augmentation des effectifs départementaux.

PEMF

Le SNUipp FSU a fermement dénoncé la fermeture de deux postes de décharge de maître formateur alors qu’à la rentrée, le département aura 333 professeurs des écoles stagiaires parmi lesquels 183 assureront la pleine responsabilité d’une classe dès la rentrée sans formation. Pour l’IA, ces créations étaient provisoires et devaient permettre de faire face à deux générations de formés. Vu le peu de stagiaires à la rentrée, l’IA se demande ce qu’il va faire de tous ces PEMF. En effet, il ne comptabilise pas les 183 futurs PES ( ex contractuels pour la plupart) qu’il considère être déjà formés !!!

Le SNUipp FSU a demandé avec le collectif"Sauvons l’école" à l’Inspecteur d’Académie une dotation supplémentaire pour le département afin de couvrir tous les besoins en terme d’ouvertures de classe, de remplacements, de RASED, de "plus de maîtres que de classes", de décharges de direction, d’accompagnement et suivi des stagiaires...


Agenda

<<

2018

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois