CTsD du 16 avril 2014

jeudi 17 avril 2014
par  snu31
popularité : 2%

13,5 postes hors la classe, 58 postes devant classe (86 ouvertures moins 28 fermetures) l’IA DASEN n’utilise que 71,5 postes sur les 148 dont il dispose. Pour le SNUipp FSU, c’est insuffisant. De nombreuses écoles au seuil d’ouverture aurait dû ouvrir.

Le 7 avril dernier se tenait le premier CTsD. Lors de cette instance, les représentants du personnels ont argumenté sur la situation des écoles, amenant des situations nouvelles à la connaissance de l’administration rectification sur les chiffres qu’elle avançait dans son document préparatoire.

En 5 heures de réunions, seulement 5 circonscriptions ont été étudiées ! En plus de ça, l’IA-DASEN ne bougeait sur pratiquement rien.

Dans ces conditions, les représentants des personnels SGEN-CFDT, SE UNSA et SNUIPP FSU ont décidé de quitter l’instance et d’envoyer un communiqué de presse pour dénoncer l’absence de dialogue social.

Le SNUDI FO a préféré se désolidariser des autres organisations syndicales et continuer à siéger (sans plus de résultat d’ailleurs). Ayant voté contre, un nouveau CTsD devait être convoqué.

Voilà l’explication pour le CTsD du 16 avril.

Les mesures

Le CDEN s’étant tenu, l’administration départementale n’avait pas mandat de modifier les mesures d’ouvertures ou de fermetures. M Floc’h, l’IA-DASEN était d’ailleurs absent.

Cela dit, nous avons abordé plusieurs points.

  • L’ouverture des 6 postes pour les réseaux REP +. Il n’étaient dans le document initial et le document final ne comportait qu’une ouverture. Le SNuipp FSU avait insisté sur la nécessité d’ouvrir ces postes pour qu’ils puissent être demandé à la première phase du mouvement.

Le document sera corrigé et les 6 postes seront bien ouverts.

  • les DEMF 2 ETP de DEMF sont fermés. Les 8 collègues provisoirement sur des missions de PEMF resteront sur leur classe comme adjoint-e-s. Si la situation évoluée dans le sens du maintien de ces moyens (en juin ou septembre) ils seraient prioritaires mais l’administration a indiqué qu’en l’état cela était peu probable.
  • EEPU M Becanne (Toulouse). Nous avons indiqué la confirmation des effectifs. La situation de l’école sera revue en juin.
  • EMPU Bagnère de Luchon. Nous sommes ré intervenus sur la question de la prise en compte des TPS. Le premier avis du tribunal favorable aux écoles dans ce type de situation a été cassé en appel. Cependant, nous avons indiqué que la décision de casser les décisions du tribunal de Bordeaux pour les écoles en zone de revitalisation rurale ou montagne a été prise sur la base de texte qui ont évolué depuis. Nous avons donc indiqué que pour nous, les TPS devaient être comptés dans les prévisions d’effectif.

L’école étant en blocage, la situation sera revue en juin.

  • EMPU Monge. Nous avons indiqué que l’IA-DASEN avait prononcé une mesure de fermeture sur Monge mais que la mairie semblait vouloir fermer sur Reille ! L’administration doit donc reprendre contact.
  • Situation sur Carbonne :nous avons informé l’administration que la nouvelle école serait sûrement livrée après les vacances d’automne 2014. Les collègues et leurs élèves commenceront donc leur année scolaire sur les postes et les classes actuels. Nous avons insisté pour que les collègues aient du temps pour effectuer la mise en place dans les nouvelles écoles.
  • Situation a Balma. La création de la nouvelle école J. Cabanis n’était pas prise en compte dans le document. Les fermetures probables sur Laurencin et G. Bonheur non plus. Nous avons demandé que l’administration les fasse figurer pour que les collègues puissent accéder à des postes à titre définitif et bénéficier des priorités "carte scolaire".

Enfin, il n’y aura évidemment pas de CDEN, celui du 8 avril s’étant tenu.


Agenda

<<

2018

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois