Compte rendu de l’audience avec madame Lalanne de Laubadère, adjointe chargée des affaires scolaires à la mairie de Toulouse

lundi 11 mai 2015
par  snu31
popularité : 2%

Le SNUipp FSU a été reçu à sa demande le mardi 6 mai par madame Lalanne de Laubadère, adjointe chargée des affaires scolaires à la mairie de Toulouse. Elle était accompagnée de monsieur Lods, directeur de l’éducation.

Rappelons que le budget 2015 de la ville de Toulouse s’élève à 799 millions d’euros.

La majorité municipale évoque une situation financière « catastrophique ». En juin 2014, la droite municipale publiait son fameux audit des finances de la ville. Il devait promettre la vérité, contribuer à la nouvelle stratégie financière, justifier les premiers renoncements. Dans le foisonnement des éléments de langage inquisiteurs et la grandiloquence des mots actuels, il rétablit en réalité un certain nombre de faits. 

Ce qu’il confirme est l’absence totale ’d’évaporation’ de l’épargne. Il est précisé au contraire que l’épargne dégagée par la Communauté Urbaine, la ville de Toulouse et Tisséo - de 114,9 M€ en 2013 - s’avére identique à celle de 2008 (115 M€).

Nouvelle grille de tarifs cantine

Nous avons fait part de notre désaccord avec la fin de la gratuité pour les élèves les plus fragiles dans les cantines scolaires toulousaines. Nous connaissons de nombreux élèves pour lesquels cela va se traduire par une journée scolaire sans repas ou sans repas équilibré.

La mairie n’a pas nié le phénomène. Elle entend évaluer les besoins et va pour cela passer par le « Groupe Errance » et l’Association « cantine pour tous ». Des dérogations pourraient être envisagées pour les enfants les plus fragiles.

Pour le SNUipp FSU, les critères sociaux en faveur de la gratuité restent pertinents et l’évaluation par des organismes mal repérés un écran de fumée. Nous verrons bien à la rentrée la proportion d’enfants concernée.

On retrouve le vieil argument de la droite sur la responsabilisation des bénéficiaires des prestations sociales. Pour le SNUipp FSU, c’est surtout les riches qui fraudent le fisc qu’il faudrait « responsabiliser » plutôt que de porter un regard suspicieux sur les plus pauvres.

Le coût d’un repas est de 8,65 €.

Le nombre de rationnaires ne devrait pas baisser selon L de L

Il faut noter ici que les finances municipales ont été auditées. Or, aucun scénario des auteurs de l’audit n’envisageait la fin de la gratuité des cantines scolaires. Il faut mettre également en regard la diminution des crédits à l’école avec le recrutement des policiers municipaux. La mairie de Toulouse lit Victor Hugo à l’envers (« Celui qui ouvre une porte d’école ferme une prison. »

Côté enseignant…

Les salaires des enseignant-e-s les situent, comme parents d’élèves, dans les tranches tarifaires qui baissent. Pourtant comme salarié-e-s les tarifs passent de 3 ,97 € à 5,60 € soit une augmentation de 40 % !

Mais pour la mairie, nous ne sommes pas des commensaux captifs. On peut manger ailleurs ou amener notre gamelle ! La mairie fournit le frigidaire et le micro ondes (ah bon !?)

Cerise sur le gâteau, c’est le même tarif pour les AVS payées 595 € par mois !

Baisse de 13 % de la dotation sur les écoles

La dotation passe de 75 à 65 € par enfant. Dotation globalisée, non fléchée sur des postes. On est très au-dessus des grandes villes.

La mairie explique la situation par la baisse des subventions de l’Etat qui passe de 109 millions à 97 millions chiffres mairie (soit une baisse de 11 %). On peut clairement constater que la baisse de la dotation (13 %) est supérieure à la baisse nationale. Par ailleurs, ça aurait pu être un choix politique de ne pas répercuter la baisse sur les écoliers toulousains.

Fin de la gratuité pour les sorties à la cité de l’espace. La gratuité pour la Cité de l’espace n’est maintenue que dans le cadre du passeport pour l’art.

Pour le muséum d’histoire naturelle, l’accès reste gratuit.

Pour Lalanne de Laubadère, la mairie « ne met pas à mal le fonctionnement des écoles et maintient une dotation plus importante que dans autres villes de France.

· Sur le bâtit, 166 millions d’euros doivent être investis sur 5 ans. Ces investissements couvrent : un plan de construction d’écoles : Guillermy – Niboul – Reynerie – Cartoucherie – Borderouge – Montaudran - Malepere – Daste – Fleurance – Alphan (2021)

· Extension ou rénovation : Gd Selve – Lapujade - O de Gouges - Daste -J Julien – Jaures – Rangueil – Benezet

Budget TICE dédié. Appel à projet (piloté par l’IA…)

Plan de résorption des bungalows.

ATSEM

Le SNUipp FSU a insisté sur le rôle important des ATSEM en maternelle. Nous avons aussi souligné les trop nombreuses difficultés de remplacement.

La mairie a répondu que les ATSEM étaient vieillissantes ce qui engendrait un fort absentéisme. Il y a sur Toulouse 1,7 ATSEM par classe mais elles sont multi tâches (entretien, ménage, cantine, aide à la classe etc.)

Pour madame Lalanne de Laubadère, lors d’absences, ce sont aux directeurs d’écoles à répartir les Atsem.

Des PEDT vont être envoyés aux écoles Toulouse. Ils devront être déposés fin octobre et signés en décembre 2015.

AVS :

Convention revue avec l’EN qui doit les reprendre sur le temps scolaire et la mairie sur le temps péri scolaire. Les AVS ne changeront pas jusqu’à la rentrée prochaine. Problème des AVS sur le primaire et le secondaire.

A l’EN de voir comment ces contrats peuvent être renouvelés ou pas.

Chacun reprend ses compétences.

 

 

 


Agenda

<<

2018

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

RÉSEAUX SOCIAUX

lundi 31 août 2015

RÉSEAUX SOCIAUX

PNG - 9.5 ko

Retraite

lundi 18 mai 2015

RAPPEL RETRAITE : RENVOI DES PIÈCES POUR LE 7 juillet 2018

La circulaire rectorale du 8 mars 2018 ICI précise que les pièces à fournir pour le départ à la retraite le 1er septembre 2019 doivent parvenir pour le 7 juillet 2018 dernier délai ! Lire l’article et pièces pour le dossier ICI

Formulaire à renseigner (pour les syndiqués du SNUipp-FSU 31) pour demander le calcul de votre pension :

Pour renseigner le formulaire, n’hésitez pas à vous référer à vos données personnelles figurant sur I-Prof.

Si vous avez occupé ou occupez les fonctions de direction, précisez la durée dans la rubrique "Remarques complémentaires".

Voir aussi : Retraite : connaître la loi adoptée

Remplacement

vendredi 27 février 2015

La situation se dégrade dans le département. Le SNUippFSU encourage les collègues à signaler systématiquement les remplacements non effectués. Pour cela, remplir l’enquête en cliquant ICI.