Déclaration du SNUipp-FSU à la CAPD du 8 juin 2015

lundi 8 juin 2015
par  snu31
popularité : 2%

PNG - 11.1 ko

Déclaration du SNUipp FSU 31 à la CAPD du 8 juin 2015.

Monsieur le DASEN,

Nous sommes réunis aujourd’hui pour examiner le mouvement des personnels enseignant du 1er degré de la Haute Garonne. Ce mouvement est particulier à plusieurs niveaux. Plus de 300 postes vacants cette année alors qu’il n’y en avait qu’une centaine les deux années précédentes. Cela va enfin permettre à plusieurs centaines de collègues d’obtenir une école par choix plutôt que par défaut. La réunion des groupes de travail (priorités et bonifications, barème) a permis cette année d’avancer le travail du mouvement et nous nous en félicitons.

Si la fin du classement des avis favorables au profit du barème pour les postes spécifiques est une avancée, cela ne constitue pas une garantie d’équité. Le profilage des postes, dont l’accès est déjà conditionné par la détention d’une habilitation ou d’une certification, n’en reste pas moins une pratique opaque et arbitraire qui permet encore à l’administration de trouver « sa bonne personne ».

Le SNUipp-FSU s’oppose au profilage des postes qui ne respecte pas les règles d’équité et de transparence entre tous les enseignants. Il demande l’attribution des postes sur des critères équitables (barème) entre tous les collègues.

Par ailleurs, nous ne pouvons nous satisfaire de la communication des documents. Notre travail de représentants du personnel est nié quand nous ne pouvons pas prendre contact avec nos collègues qui ont obtenu un avis défavorable lors des commissions des postes dits « à profil ». Malgré nos demandes répétées, malgré notre intervention auprès de vous, M. l’Inspecteur d’Académie, nous n’avons obtenus la liste des avis défavorables aux commissions que vendredi 5 juin à 15h10. Une liste de 41 pages avec près de 200 avis défavorables, nous laissant dans l’impossibilité de prendre contact avec les collègues !

Devant cette impossibilité, nous vous demandons de lever les avis défavorables de tous les collègues.

Au sujet du mouvement 2015 ; le SNUipp-FSU31 a plusieurs remarques à faire :

  • Nous avons demandé que les collègues passant le Cafipemf puissent bénéficier de l’obtention du certificat dès connaissance des résultats. Cela nous a été refusé. C’est un non sens. Certains collègues ont eu un avis défavorable et se retrouvent sur le même plan que ceux qui ont obtenu un avis favorable. Les premiers vont donc obtenir parfois un poste à titre provisoire (perdant de ce fait leur ancienne affectation) alors que les deuxièmes auraient pu obtenir ce même poste à titre définitif et s’en voient empêché.
  • Des collègues, affectés sur des supports d’enseignants maternelle en école primaire, se voient d’office affectés par la direction d’école sur un support élémentaire. Nous ne pouvons pas l’accepter. Ces collègues sont mis devant le fait accompli. Ils ont demandé un poste maternelle et l’ont obtenu. Il n’est pas admissible qu’un ou qu’une directrice d’école passe au-dessus de l’avis de la CAPD. Des solutions doivent être proposées pour régler ces situations.

Au sujet du temps partiel :

Le recours au temps partiel est un moyen pour les enseignants de concilier leur vie personnelle avec leur vie professionnelle. Potentiellement, cette année ou dans l’avenir, nous sommes toutes et tous concernés par l’accès au temps partiel.

Avec la dégradation de nos conditions de travail (temps de présence accrus dans les écoles, pénibilité, effectifs trop importants, absence de RASED, non remplacement, absence de formation continue, allongement de la carrière et recul de l’âge de la retraite…), le temps partiel est souvent un moyen de supporter cette situation tout en préservant santé, professionnalisme et vie familiale. Imposer aux collègues de reprendre à plein temps ou même à une quotité plus importante qu’ils ne le souhaitent pourrait favoriser le « burn-out » et encore compliquer les conditions de travail de l’ensemble des enseignants. L’augmentation des Congés Longue Durée est déjà un signe des difficultés vécues par nos collègues.

Dans notre département, le refus de l’octroi des temps partiels aux quotités demandées ne peut être justifié : il n’y a aucun problème de recrutement. Mieux, des centaines de collègues demandent à y entrer et des dizaines sont en disponibilité sans aucun revenu et ne demandent qu’à travailler !

Le recours systématique aux arguments comptables pour justifier les refus est surtout la marque d’une gestion des personnels de plus en plus inhumaine. Ce n’est bon ni pour les personnels, ni pour le service public ni pour le coût social de tels choix.

Sur l’emploi de contractuels depuis quelques mois : cette situation est inadmissible au regard des dizaines de collègues sans travail et en disponibilité dans notre département.

Nous demandons, M. l’Inspecteur d’Académie, l’arrêt immédiat de l’embauche de contractuels et l’intégration des collègues en attente d’Ineat depuis parfois plusieurs années.

DÉCLARATION COMMUNE DES 3 ORGANISATIONS PRÉSENTES A LA CAPD

  • Quant à ce qu’il faut bien nommer la répression du mouvement social que la rectrice et vous-même organisez en convoquant plusieurs conseils de discipline pour des enseignants du collège de Bellefontaine, nos organisations ne peuvent qu’en être indignés.

Notre collègue du premier degré qui est convoquée en Conseil de Discipline le 18 juin 2015 ne fait l’objet d’aucune poursuite judiciaire et vous vous obstinez néanmoins à rechercher une sanction disciplinaire. Cet acharnement ne peut s’expliquer que par une volonté de faire payer le mouvement social du premier trimestre.

La situation des collègues sur le collège Bellefontaine a pourtant été assez traumatisante suite au conflit opposant les personnels et le rectorat via le chef d’établissement.

C’est la raison pour laquelle, le SNUipp FSU 31 avec le Snudi FO, la CGT et SUD appellent les collègues du 1er degré à se mettre en grève le 11 juin contre la répression du mouvement social et pour l’arrêt de toutes les procédures disciplinaires à l’encontre des collègues de Bellefontaine.


Documents joints

opendocument text - 87 ko
opendocument text - 87 ko

Agenda

<<

2018

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois