Annulation des procédures disciplinaires à l’encontre des collègues de Bellefontaine

lundi 15 juin 2015
par  snu31
popularité : 1%

Le 11 juin 2015, le SNUipp FSU 31, au sein d’une intersyndicale départementale, a appelé à la grève contre la répression du mouvement social et pour l’annulation des procédures disciplinaires engagées à l’encontre des 6 collègues de Bellefontaine.

Le syndicalisme que nous essayons de porter à vocation à défendre les intérêts matériels mais aussi moraux des salarié-e-s. S’il cherche à être en prise avec les réalités immédiates et concrètes qui nous entourent, il porte aussi des revendications s’adossant à l’idée que l’école et la société doivent être transformées.

Cette transformation renvoie aux idées de justice et d’émancipation portée par le mouvement ouvrier. Elle ne peut se passer de l’intervention des salarié-e-s, pas seulement pour créer un rapport de force, mais aussi sur la vieille idée que l’émancipation des travailleurs doit être l’œuvre des travailleurs eux-mêmes. Le processus d’emprise sur l’activité professionnelle est partie prenante de ce mouvement d’émancipation.

Il faut aussi noter que les conflits portant sur la carte de l’éducation prioritaire ou les conditions de mises en œuvre du dispositif REP + ont été nombreux et à l’échelle nationale.

L’expérimentation sur les séquences de 100 minutes existant sur le collège témoigne de ce rapport actif au métier et à ses conditions d’exercice. Elle partait du constat que les séquences de 55 minutes et les intercours favorisaient les incivilités et les pertes de temps pour la mise au travail. Les personnels avaient été acteurs de la mise en œuvre, avaient su mener les controverses en leur sein pour aboutir à une organisation qui, dans sa deuxième année de mise en place avait réduit d’un tiers les exclusions de cours et assuré la réussite au brevet de 86 % de la cohorte des 3e, résultats tout à fait remarquable dans un collège préfigurateurs REP +.

Voilà donc les collègues que la rectrice veut muter dans « l’intérêt du service » et à l’encontre desquels sont engagées des procédures disciplinaires !

Pour qu’il y ait conflit social, il faut être au moins deux. Le conflit débute le 27 novembre. La rectrice ne reçoit les collègues que le 18 décembre et les médiateurs qu’elle décide d’envoyer au collège n’arrivent que le 5 février. Le rapport des médiateurs (rendu le 20 avril) précise qu’un grand nombre de personnels souhaite la nomination/venue d’une tierce personne afin de rétablir un climat de confiance pour préparer cette rentrée. Le CHSCTsD 31 fera la même recommandation, sans que cela ne soit suivi par la rectrice.

Alors oui, il y a de quoi être indigné par les procédures en cours.

Derrière les aspects contingents propres à Bellefontaine, c’est le droit à l’expression, la liberté pédagogique et le droit de grève de tous les personnels qui sont fragilisés.

Ne laissons pas de telles méthodes s’installer.

voir les rendez vous solidaires du 18 ICI


Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

RÉSEAUX SOCIAUX

lundi 31 août 2015

RÉSEAUX SOCIAUX

PNG - 9.5 ko

Retraite

lundi 18 mai 2015

RAPPEL RETRAITE : RENVOI DES PIÈCES POUR LE 6 OCTOBRE 2017

La circulaire rectorale du 4 avril 2017 ICI précise que les pièces à fournir pour le départ à la retraite en septembre 2017 doivent parvenir pour le 6 octobre 2017 dernier délai. Lire l’article et pièces pour le dossier ICI

Formulaire à renseigner pour demander le calcul de votre pension :

Pour renseigner le formulaire, n’hésitez pas à vous référer à vos données personnelles figurant sur I-Prof.

Si vous avez occupé ou occupez les fonctions de direction, précisez la durée dans la rubrique "Remarques complémentaires".

Voir aussi : Retraite : connaître la loi adoptée

Remplacement

vendredi 27 février 2015

La situation se dégrade dans le département. Le SNUippFSU encourage les collègues à signaler systématiquement les remplacements non effectués. Pour cela, remplir l’enquête en cliquant ICI.