Déclaration commune des représentant-e-s la FSU-UNSA-FO au CHSCTsD 31 du 16 juin

mardi 16 juin 2015
par  snu31
popularité : 2%

Motion pour le CHSCT du 16 juin

Alors qu’une enquête du CHSCT 31 est en cours sur les conditions de travail au collège Bellefontaine, alors que les premiers éléments de l’enquête ont d’ores-et-déjà démontré la situation de tension dans l’établissement, qui engendre une souffrance au travail aiguë, alors que l’enjeu premier, souligné par de nombreux personnels, est d’assurer la rentrée scolaire 2015 dans les meilleures conditions possibles pour les élèves de ce collège classé REP+, le Rectorat, a choisi la voie de la répression du mouvement social.

Sous des prétextes fallacieux, il a choisi de frapper durement six enseignants impliqués dans le mouvement de grève de la fin 2014 au collège Bellefontaine. Ce faisant, il replonge cet établissement dans la crise. Il ruine les efforts des uns et des autres pour retrouver sérénité et perspectives d’avenir dans le fonctionnement du collège. Il entrave la mission du CHSCT qui est d’œuvrer dans ce sens.

Dans quel but l’administration s’en prend-elle à ces personnels dont les fautes semblent être d’avoir usé de leur droit constitutionnel à la grève, mais aussi d’être très impliqués dans la réussite de leur établissement et très pointilleux quant à la qualité du service public d’éducation dans les quartiers défavorisés ?

Nous considérons les procédures disciplinaires lancées par le rectorat comme une attaque à peine déguisée contre le droit de grève.

Nous, représentants des personnels au CHSCT-SD31 dénonçons et cette logique et les décisions prises à l’encontre de nos collègues. Nous dénonçons cette forme de maltraitance institutionnelle qui vient s’acharner sur des personnels fortement investis dans leurs missions, dans un quartier où l’Éducation Nationale est un des derniers Services Publics encore présents. Nous alertons sur le fait que ces sanctions pourront être source de risques psycho-sociaux pour les personnels qui en sont directement victimes, mais aussi pour tous les autres présents dans l’établissement.

Le désir de revanche, les préjugés contre un établissement et ses personnels, la volonté de « mettre au pas » ceux qui exercent leur droit à la grève ne peuvent tenir lieu de politique de gestion des « ressources humaines ».

Pour toutes ces raisons nous demandons l’annulation de toutes les procédures y compris disciplinaires en cours, ainsi que l’assurance que les six enseignants concernés seront présents dans l’équipe du collège Bellefontaine à la rentrée 2015 (sauf en cas d’éventuelles demandes individuelles de mutations satisfaites !)

EREA de Muret : le rapport du CHSCT

L’IA n’a pas répondu aux avis et préconisations du rapport. Compte tenu des délais de transmission, la discussion sur ces avis sera remise à l’ordre du jour du prochains CHSCTsD 31.

A lire en pièce jointe.


Documents joints

PDF - 619.8 ko
PDF - 619.8 ko

Agenda

<<

2018

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois