Déclaration du SNUipp FSU au CTSD du 17 juin 2015.

mercredi 17 juin 2015
par  snu31
popularité : 2%

La préparation de la rentrée 2015 dans les écoles se poursuit mais rien n’indique qu’elle sera meilleure que la précédente tant pour les enseignants que pour les élèves.

Le SNUipp FSU a mené une enquête nationale afin de connaître les premières tendances de la répartition des 2511 postes supplémentaires annoncés dans le premier degré à la rentrée prochaine.

En moyenne, au niveau national, 47% des moyens ont été utilisés par les IA. Les 1172 postes encore disponibles seront probablement utilisés essentiellement pour ouvrir des classes.

Au final, au cours de cette campagne de carte scolaire, au niveau national, une classe sera ouverte pour 60 élèves supplémentaires !

Dans ces conditions, les nouveaux dispositifs tels que le plus de maîtres que de classe, la scolarisation des moins de trois ans ou la restauration des RASED vont rester à la peine.

En Haute Garonne, le nombre d’absences non remplacées reste trop élevés. Au mois de mars, ce sont au moins 400 journées de classes qui n’ont pas pu être assurées sur le département soit plusieurs milliers d’élèves privés d’enseignement et de nombreux autres accueillis dans de mauvaises conditions, à la limite de la sécurité. Le SNUipp FSU a continué à solliciter les collègues en leur demandant de signaler les absences non remplacées. Elles restent trop/très élevées sur le smois de mars avril mai et juin. La dotation de 140 postes sur le département ne permettra pas d’abonder les moyens de remplacement à la hauteur des besoins. Le ration entre le nombre de remplaçants et le nombre de personnel va continuer à se dégrader.

Le nombre moyen d’élèves par classe de maternelle en Haute Garonne (E/C) est supérieur de 1,2 élève à la moyenne nationale et de 0,6 pour les classes élémentaires.

Dans ce département, seuls 2,2 % des moins de 3 ans sont scolarisés contre 9,2 % en moyenne nationale.

Enfin, le taux d’encadrement (P/E) reste le même que lors de la dernière rentrée Chatel. Nous sommes à 5,01. Or nous étions à 5,21 en 2008 et la moyenne nationale est de 5,19 en 2013.

Pour le SNUipp-FSU, le principal levier pour améliorer nos conditions de travail et faire réussir tous nos élèves reste la baisse des effectifs mais encore une fois le costume est trop étriqué et la dotation de 140 postes avec la hausse démographique qui se poursuit, ne pourra répondre à cet enjeu majeur.

Maternelle

Les écoles maternelles sont toujours les plus mal loties avec des seuils très élevés, alors que rien ne justifie que leur taux d’encadrement soit plus important qu’en élémentaire. Au contraire, c’est là que se joue une part importante du parcours scolaire des élèves.

Aucune amélioration du taux de scolarisation des enfants de moins de 3 ans, extrêmement faible, ne sera possible alors que l’objectif de favoriser la scolarisation des tous petits est inscrit dans la loi de Refondation. Rappelons que ce taux a chuté de manière spectaculaire en quelques années passant de plus de 35% à 2,2%. De nouveaux programmes pour l’école maternelle, vont entrer en vigueur dès cette rentrée. Alors qu’ils constituent une certaine rupture avec les précédents programmes, préconisant notamment le développement de l’apprentissage de la langue orale, la manipulation et le travail en petits groupes, on se demande comment les enseignants vont pouvoir les mettre en œuvre sans formation complémentaire et dans des classes surchargées.

Sur le projet, aucune ouverture de poste de titulaire remplaçant pour assurer une formation continue des collègues sur cette année de mise en place de nouveaux programmes !

De plus, des communes comme Cugnaux, Colomiers etc ont annoncé une diminution du temps de service des ATSEM sur le temps scolaire, des non remplacements en cas de départs en retraite, voire des suppressions de postes.

Les enseignants n’en peuvent plus d’être au cœur d’injonctions paradoxales, faire mieux et plus avec autant voire moins. Les enseignants de la Haute-Garonne attendent imnpatiemment depuis des années que la situation s’améliore, que leurs effectifs s’allègent, pour répondre plus sereinement à l’hétérogénéité des élèves.

REP+

Pas non plus de postes de remplaçant pour assurer la pondération dues aux écoles entrant dans le dispositif REP+ à la rentrée 2015. Dans la situation du département sur les remplacements, il serait inacceptable, quelque soit l’école d’exercice, en éducation prioritaire ou non, d’avoir recours aux moyens de remplacement ordinaires pour assurer tout ou partie de cette pondération. De nouveau, le SNUipp-FSU 31 demande les ouvertures de postes nécessaires pour assurer ce dispositif.

RASED

Si la circulaire RASED conforte les missions des réseaux d’aide, sa mise en oeuvre concrète sur le terrain ne se fera pas sans créations de postes et départs en formation.

Collectivités territoriales

Avec 3,7 milliards de moins de moins pour les collectivités locales, la politique d’austérité qui frappe les communes a un impact direct sur le fonctionnement des écoles : locaux, mobilier, matériel, fournitures, équipement informatique, sorties scolaires, ATSEM. Ces moyens sont revus à la baisse dans un contexte déjà fortement inégalitaire. Sur la commune de Toulouse, baisse de 13 % de la dotation sur les écoles, baisse des crédits pour les transports, suppression des AVS mairie dans les écoles maternelles, fin des études surveillées. Avec la mise en place des PEDT, la mairie envisage également dès la rentrée de passer aux taux d’encadrement dérogatoires (1 pour 14 en maternelle et 1 pour 18 en élémentaire) sur les temps de CLAE. Ces décisions ne seront pas sont conséquences sur

Si la circulaire de rentrée 2015 présente des intentions généreuses, sur le terrain les conditions d’exercice du métier ne s’améliorent pas, voire se dégradent. Faute de moyens, l’accompagnement et la formation continue continueront à rester les grands absents, alors qu’ils sont indispensables pour aider le travail des enseignants.

Pour terminer, nous rappelons que le SNUipp-FSU a lancé une alerte sociale pour la rentrée.


Agenda

<<

2018

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois