L’école en Haute-Garonne

vendredi 2 octobre 2015
par  snu31
popularité : 1%

Cela fait des années que le SNUipp FSU revendique une dotation exceptionnelle pour la Haute Garonne. En pleine période de discussion sur le budget et avant les arbitrages et la ventilation des moyens entre académies et départements, le SNUipp FSu appelle les collègues à se saisir de la date du 8 octobre pour dénoncer la situation de l’école dans le département et peser sur les décisions.

Des classes surchargées

D’après les chiffres fournis par l’inspection académique, 28 écoles sur le département sont à plus de 30 élèves de moyennes et 374 écoles à plus de 25 élèves de moyenne. C’est la situation en début d’année et le rectorat prévoit 2258 élèves de plus à la rentrée prochaine.

Ces élèves supplémentaires ne vont pas sagement attendre la rentrée pour arriver dans nos classes. Ils vont arriver tout au long de l’année dans des classes déjà pleines.

Le SNUipp FSU revendique des effectifs de classe ne dépassant pas 25 élèves.   ►Remplacement

La situation s’est sensiblement dégradée, et le fait de devoir répartir les élèves du collègue absent dans les autres classes rend les conditions d’enseignement difficiles

Des conditions d’inclusion difficiles

Alors qu’une circulaire demande aux IA DASEN de prendre en compte la présence d’ULIS (nouvelle appellation des CLIS) dans une école, on attend toujours la dotation en postes qui permettra d’améliorer les conditions d’accueil et d’inclusion. A ces élèves-là s’ajoutent environ 1000 élèves concernés par un accompagnement AVS.

Education prioritaire : encore un effort

La mise en œuvre de l’éducation prioritaire n’est pas achevée, des écoles entrent dans le dispositif REP mais elles ne bénéficient ni du seuil départemental ni du maître supplémentaire.

  ►Des discours ministériels au terrain

Le taux de scolarisation des enfants de moins de 3 ans a chuté de manière spectaculaire en Haute Garonne en quelques années passant de plus de 35% à 2,2%. Le nombre de postes de maitres supplémentaires reste quasi constant. Les RASED ne sont pas en voie de reconstitution. 

Pour les personnels du premier degré du département

►La réforme des rythmes continue à peser sur les conditions de vie et de travail.

►L’an passé, l’Inspection académique a eu recours à des contractuels. Cette année, 3 ont déjà été recrutés alors que la liste complémentaire du concours n’est pas épuisée et que des centaines de collègues attendent leur intégration par INEAT en Haute Garonne.

►La formation continue reste toujours aussi indigente.

►Les collègues ont été en difficulté pour obtenir les mi-temps sur autorisation. Beaucoup demandent le mi-temps pour pouvoir "tenir", et parce qu’ils ont le sentiment de ne pas pouvoir faire leur travail correctement sans cette modalité-là (1/4des collègues de l’Académie ont plus de 50 ans, certains travaillaient à mi-temps depuis des années)


Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

RÉSEAUX SOCIAUX

lundi 31 août 2015

RÉSEAUX SOCIAUX

PNG - 9.5 ko

Retraite

lundi 18 mai 2015

RAPPEL RETRAITE : RENVOI DES PIÈCES POUR LE 6 OCTOBRE 2017

La circulaire rectorale du 4 avril 2017 ICI précise que les pièces à fournir pour le départ à la retraite en septembre 2017 doivent parvenir pour le 6 octobre 2017 dernier délai. Lire l’article et pièces pour le dossier ICI

Formulaire à renseigner pour demander le calcul de votre pension :

Pour renseigner le formulaire, n’hésitez pas à vous référer à vos données personnelles figurant sur I-Prof.

Si vous avez occupé ou occupez les fonctions de direction, précisez la durée dans la rubrique "Remarques complémentaires".

Voir aussi : Retraite : connaître la loi adoptée

Remplacement

vendredi 27 février 2015

La situation se dégrade dans le département. Le SNUippFSU encourage les collègues à signaler systématiquement les remplacements non effectués. Pour cela, remplir l’enquête en cliquant ICI.