Rassemblement ULIS le 6 janvier 2016 devant le rectorat de Toulouse

vendredi 18 décembre 2015
par  snu31
popularité : 1%

Le SNUipp FSU appelle les collègues à se rassembler, mercredi 6 janvier 2016 à partir de 13 h 30 à l’occasion de l’audience intersyndicale SNUipp FSU - Snudi FO - SE Unsa - CGT Educ’action sur la situation des ULIS et de l’inclusion dans le départements.

En PJ un tract SNUipp FSU - CGT Educ’action

Sur les 64 ULIS du département, 15 ont des effectifs dépassants les 12 élèves.

Nous appelons à se rassembler pour dénoncer :

  • des ULIS surchargées, alors que la réglementation limite les effectifs pour permettre une scolarisation correspondant aux besoins des élèves,
  • des affectations en ULIS qui ne correspondent pas aux besoins d’élèves dont le handicap ne permet pas l’inclusion en classe ordinaire, et dont l’affectation en ULIS se fait dans l’attente d’une place en établissement spécialisé.
  • Des affectations d’élèves sans aucun dispositif de soins extérieurs,

un travail déjà conséquent alourdit et accru par le surnombre d’élèves,

  • une hétérogénéité qui ne permet pas aux enfants de bénéficier de l’effet classe sur les temps de collectifs en ULIS,
  • des inclusions dans des classes ordinaires déjà surchargées qui deviennent impossibles, ne permettant pas une réelle mise en œuvre des PPS, alors que les textes prévoient de porter une attention particulière aux établissements avec ULIS,
  • une absence de soutien ou action de leur hiérarchie face aux situations problématiques voire critiques.

Et pour revendiquer

  • Des effectifs de classe limités à 12 élèves dans le 1er degré et 10 dans le 2nd degré,
  • L’ouverture d’autant de dispositifs ULIS qu’il est nécessaire pour maintenir des conditions de travail optimales, pour les élèves et pour leurs enseignant-e-s.
  • La création de places en établissements spécialisés, de classes annexées permettant de prendre en compte les besoins des élèves qui ne relèvent pas d’ULIS.
  • Une meilleure prise en compte des PPS et dossiers d’affectations afin de pouvoir créer des ULIS qui visent la compatibilité des besoins et objectifs d’apprentissages des enfants. Ce sont des conditions nécessaires à une véritable dynamique pédagogique, permettant aux enfants de s’inscrire en tant qu’élèves dans un collectif et de progresser.
  • Une prise en compte des ULIS dans les opérations cartes scolaires, permettant de réelles inclusions en classe ordinaire.
  • Le recrutement de remplaçant-e-s spécialisé-e-s via liste complémentaire ou INEATS afin de pouvoir assurer la continuité pédagogique des élèves.
  • Une formation continue à la hauteur des enjeux d’une École véritablement inclusive, tant pour les enseignant-e-s d’ULIS que pour les enseignants des établissements accueillants une ULIS,
  • Des départs en formations spécialisées CAPA-SH et 2CA-SH à la hauteur des besoins.
  • Le respect et l’encadrement des heures de concertations.
  • Une prise en compte et rémunération des heures de concertation et de synthèse pour les enseignant-e-s du 1er degré au même titre que ceux du 2nd degré, qu’ils exercent en collège, lycée ou école.
  • Un recrutement de personnel AESH qualifié en CDI et correctement rémunéré, formé, et dont les affectations respectent les problématiques personnelles.

Documents joints

PDF - 81.8 ko
PDF - 81.8 ko

Agenda

<<

2018

 

<<

Juin

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois