Un-e enseignant-e absent-e, un-e remplaçant-e : le SNUipp FSU soutient la grève du 16 février 2016

mardi 9 février 2016
par  snu31
popularité : 1%

Le SNUipp FSU 31 soutient la grève du 16 février ( voir tract d’appel en PJ) et appelle d’ores et déjà tous les collègues du département à envoyer leur déclaration individuelle d’intention de grève pour le mardi 16 février 2016.

Le remplacement est un problème aigu sur le département de la Haute Garonne. La colère et la grève sont légitimes. Oui, le service public doit être en capacité de remplacer ses agents, qui comme le reste de la population est exposé aux maladies ou doit s’occuper de ses enfants quand ils sont malades.

L’administration est mal placée pour nous faire la morale alors qu’elle ne se donne pas les moyens d’assurer la continuité du service public. Cela fait des années que les enseignant-e-s répartissent les élèves et essaient tant bien que mal de pallier cette carence.

Le remplacement, un problème de dotation

L’IA DASEN communique dans la Dépêche pour dire qu’il va créer entre 30 et 50 postes de remplaçant-e-s pour la rentrée prochaine. Pourtant, dans son projet de carte scolaire envoyé aux représentant-e-s des personnels dans l’après midi du 5 février, il n’en annonce que 23 !

Dans l’immédiat, pour résoudre la problématique du non-remplacement, comme mesure d’urgence, il faut que la rectrice autorise le recours aux collègues en disponibilité et qui demandent depuis des années à intégrer le département.

Plus globalement, il nous faut une dotation exceptionnelle, ce qui implique pour la financer une modification de la loi de finance et un collectif budgétaire .

Le SNUipp FSU estime à plus de 1000 postes les besoins du département. La revendication du remplacement doit être satisfaite tout comme la baisse des effectifs, la mise en œuvre des ouvertures de classes ordinaires ou d’ULIS, la reconstitution des RASED, la restauration de la formation continue et la mise en œuvre de la réforme de l’éducation prioritaire.

Voilà ce que nous écrivions déjà l’an passé dans notre déclaration au CDEN du 10 avril 2015 :

Remplacements

Des effectifs plus lourds que la moyenne nationale dans les classes, des conditions de travail dégradées par la réforme des rythmes scolaires, une proportion importante d’enseignant-e-s de plus de 50 ans sont autant de facteurs de pénibilité du travail et donc d’arrêts maladie.

Au mois de mars, le SNUipp FSU a mis en place un outil de recensement des absences non remplacées. Loin de couvrir toutes les situations, nous pouvons dire que plus de 400 journées de classes ont été perdues au mois de mars !

La situation du remplacement est telle que toutes les organisations syndicales du département et la FCPE ont appelé à un rassemblement sur cette question avant hier devant le rectorat. A noter que l’on n’avait plus vu une telle unanimité depuis la fin du quinquennat de monsieur Sarkozy.

Cette année encore le compteur est en place et s’affole. Nous appelons les collègues à faire remonter toutes les situations de non remplacement en répondant à l’enquête ICI.


Documents joints

Tract_16_février_2016
Tract_16_février_2016

Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

RÉSEAUX SOCIAUX

lundi 31 août 2015

RÉSEAUX SOCIAUX

PNG - 9.5 ko

Retraite

lundi 18 mai 2015

RAPPEL RETRAITE : RENVOI DES PIÈCES POUR LE 6 OCTOBRE 2017

La circulaire rectorale du 4 avril 2017 ICI précise que les pièces à fournir pour le départ à la retraite en septembre 2017 doivent parvenir pour le 6 octobre 2017 dernier délai. Lire l’article et pièces pour le dossier ICI

Formulaire à renseigner pour demander le calcul de votre pension :

Pour renseigner le formulaire, n’hésitez pas à vous référer à vos données personnelles figurant sur I-Prof.

Si vous avez occupé ou occupez les fonctions de direction, précisez la durée dans la rubrique "Remarques complémentaires".

Voir aussi : Retraite : connaître la loi adoptée

Remplacement

vendredi 27 février 2015

La situation se dégrade dans le département. Le SNUippFSU encourage les collègues à signaler systématiquement les remplacements non effectués. Pour cela, remplir l’enquête en cliquant ICI.