Les axes d’interventions du SNUipp FSU au CDEN du 19 février 2016

vendredi 19 février 2016
par  snu31
popularité : 3%

Seuils : ils restent trop élevés sur le département.

Remplacements : 35 créations de postes. Ça reste insuffisant par rapport aux besoins du département.

Plus de maîtres que de classes : 7,5 créations en particulier dans les écoles relevant d ela politique de la ville. Le SNUipp FSU a rappelé que dans la loi, le plus de maître que de classe peut s’appliquer à toutes les écoles.

Gestion de la carte scolaire par la mairie de Toulouse : outre le fait que la représentante de la mairie au CDEN n’est pas la chargée des affaires scolaires et n’est pas en mesure de répondre aux questions posées, le SNUipp FSU a dénoncé l’opacité des inscriptions, le manque d’anticipation et les conséquences que cela avait sur la vie des écoles en empêchant les implantations de postes à la 1re phase par exemple dans le secteur du groupe scolaire Billières.

Ouvertures en élémentaire : sur G. Sand à Colomiers et Buffebiau à Castelginest les moyennes sont à 26,9 et 26,8 après ouverture. Sur le reste des élémentaires qui ouvrent les moyennes oscillent entre 22 et 26,1. Nous avons demandé une 2e ouverture sur ces 2 écoles qui restent pour l’instant en ouverture conditionnelle.

ULIS : Le SNUipp FSU a dénoncé le fait que les 8 créations de postes seront insuffisantes pour assurer un respect des effectifs (12) dans les ULIS écoles du départements.

REP : Le SNUipp FSU a dénoncé la rupture d’équité entre les écoles de REP. En effet, les nouvelles écoles REP élémentaire sont restées au seuil indicatif de 25 (au lieu de 21) et les maternelles au seuil indicatif de 28 (au lieu de 25). Nous défendrons ces ouvertures sur toute la carte scolaire.


Agenda

<<

2018

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois