17 mars : 10 000 personnes dans les rues de Toulouse. Le 24 on continue !

vendredi 18 mars 2016
par  snu31
popularité : 1%

Bilan du 17 mars

Dans le cadre de la journée d’action nationale des mouvement de jeunesses, l’intersyndicale départementale appelait " tous les acteurs, aussi bien ceux qui sont organisés en syndicat que les individus que ce projet révolte, à mettre en place des initiatives dans les administrations, dans les entreprises, dans les facs et les lycées pour ancrer et faire grandir la mobilisation."

Hier, 10 000 personnes manifestaient dans les rues de Toulouse avec une présence remarquée et en augmentation de la jeunesse scolarisée.

Le SNUipp FSU 31 avec Sud Education 31 et la CGT Educ’action 31 appelaient à la grève et à manifester. Si la mobilisation dans les écoles a été modeste, cette journée a permis à des secteurs de la jeunesse et du salariat de construire la mobilisation.

Les suites : le 24 mars

Le SNUipp FSU 31 appelle les collègues à faire monter le rapport de force et se mettre en grève le 24 mars, jour de présentation du projet de loi au gouvernement et nouvelle journée de mobilisation nationale et jour où l’inter syndicale départementale appelle à des barrages filtrants dès 7 heures du matin (nous ferons passer les rdv et le communiqué inter syndical dès que possible) et à manifester à 12 h 30 à Arnaud Bernard.

Un préavis national est déposé par la FSU.

A propos du 22 mars

Depuis plusieurs semaines, la FSU avait pris position pour une grève sur les salaires le 22 mars.

Dans le nouveau contexte posé par la loi travail, la journée du 22 n’est plus une journée nationale de grève. Ce n’est pas lié aux annonces (dégel du point d’indice et 1,2 % d’augmentation du point en deux fois sur l’année) qui restent très éloignées des 7% de perte de pouvoir d’achat depuis 2010.

Il s’agit pour la FSU de privilégier les convergences dans la lutte pour le retrait de la loi travail. Pour la FSU cette journée aurait pu permettre d’alimenter les revendications légitimes salariales des fonctionnaires et alimenter la construction du 31. Cette proposition n’a pas fait consensus et n’a pas été retenue par l’intersyndicale nationale.

Et bien sûr le 31 mars

Le 31 mars doit être une mobilisation majeure des salarié-e-s de ce pays. Pour le SNUipp FSU 31 le succès du 31 mars sera aussi construit par la dynamique des journées de mobilisation qui le précèdent.

Si le 31 mars doit être massif, rien ne garantit que cela suffise à assurer le retrait du projet de loi. La question des suites et des formes de la mobilisation est donc d’ores et déjà en débat.

Le SNUipp FSU 31 alerte les salarié-e-s de la fonction publique d’État sur la portée de ce projet de loi. Une précarisation du salariat privé ne manquerait pas de fragiliser encore plus nos statuts. Se mobiliser aux côtés des salarié-e-s et de la jeunesse aujourd’hui, c’est se protéger demain.


Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

RÉSEAUX SOCIAUX

lundi 31 août 2015

RÉSEAUX SOCIAUX

PNG - 9.5 ko

Retraite

lundi 18 mai 2015

RAPPEL RETRAITE : RENVOI DES PIÈCES POUR LE 6 OCTOBRE 2017

La circulaire rectorale du 4 avril 2017 ICI précise que les pièces à fournir pour le départ à la retraite en septembre 2017 doivent parvenir pour le 6 octobre 2017 dernier délai. Lire l’article et pièces pour le dossier ICI

Formulaire à renseigner pour demander le calcul de votre pension :

Pour renseigner le formulaire, n’hésitez pas à vous référer à vos données personnelles figurant sur I-Prof.

Si vous avez occupé ou occupez les fonctions de direction, précisez la durée dans la rubrique "Remarques complémentaires".

Voir aussi : Retraite : connaître la loi adoptée

Remplacement

vendredi 27 février 2015

La situation se dégrade dans le département. Le SNUippFSU encourage les collègues à signaler systématiquement les remplacements non effectués. Pour cela, remplir l’enquête en cliquant ICI.