20 000 manifestant-e-s dans les rues de Toulouse. Un 26 mai dynamique et déterminé.

vendredi 27 mai 2016
par  snu31
popularité : 1%

Une mobilisation en progression

Si l’engagement dans le mouvement des enseigant-e-s reste modeste et des salariés de la Fonction Publique, la dynamique interprofessionnelle est positive.

Hier matin, au moins 500 personnes ont participé aux barrages filtrants organisés par l’intersyndicale départementale et "Nuit Debout". Pas d’incidents sur ses actions et un accueil souvent solidaire des automobilistes.

Les 17, 19 et 26 mai montrent à Toulouse comme dans toute la France, que après deux mois de lutte, le nombre des manifestants est en augmentation.

La grève qui s’étend

Après les raffineries, c’est les centrales nucléaires, la RATP, le rail qui se lancent dans la grève reconductible.

Le 2 juin en grève et dans la rue

Jeudi prochain, 2 juin, le SNUipp FSU appelle avec l’intersyndicale 31 et l’intersyndicale nationale à une nouvelle journée de grève et de manifestation.

Des signes de fébrilité du gouvernement et de défenseurs de la loi travail.

Après Bruno Leroux, c’est un autre proche du chef de L’État, c’est Michel Sapin ministre du travail, qui déclare qu’il faudrait "peut-être toucher à l’article 2".

Différentes stratégies du gouvernement pour casser le mouvement ont échoué :

  • faire des concessions accessoires pour conserver l’essentiel, l’article 2 sur l’inversion des normes qui instaurera une mise en concurrence des entreprises sur le moins disant social.
  • Intimider par des déploiements policiers agressifs et disproportionnés (voir ICI une tribune parue dans Libération par des chercheurs et intellectuels sur cette question)
  • Diviser l’intersyndicale en mettant en avant des pseudo différences d’appréciation entre organisations syndicales.
  • En cherchant à opposer les "bloqueurs" à la France qui travaille.

Le débat sur l’article 2

Cet article inverse la hiérarchie des normes. En fonction du rapport de force dans l’entreprise, le patronat pourra imposer des accords moins disant que les normes sociales générales. Un tel accord peut déséquilibrer un secteur d’activité et entraîner une concurrence à la baisse entre les entreprises.

Aujourd’hui, les accord d’entreprise ne peuvent être que mieux disant socialement ou dérogatoire au droit commun.

Alors que ce projet de loi a été préparé par une campagne d’opinion sur la "simplification" du code du travail, l’application de la loi travail aboutirait à un maquis juridique faisant descendre le niveau de la réglementation au niveau des entreprises.

Pour les salarié-e-s du public, une telle évolution remettant en cause nos statuts nationaux. De nombreux collègues travaillant dans nos école sont précaires. Très souvent des circulaires départementales ou rectorales sont contraires aux circulaires nationales.

Des sondages toujours en faveurs du mouvement

74 % des sondés sont contre la loi travail. 61 % considèrent que le gouvernement porte la responsabilité de la poursuite du conflit. 37 % souhaitent la fin du conflit ce qui veut dire que 63 % trouvent légitimes de le poursuivre.

Alors comme pour le 26 mai, nous insistons que l’entrée des enseignant-es dans la mobilisation peut être un élément décisif pour gagner. Tous ensemble, défendons et faisons avancer nos droits !


Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

RÉSEAUX SOCIAUX

lundi 31 août 2015

RÉSEAUX SOCIAUX

PNG - 9.5 ko

Retraite

lundi 18 mai 2015

RAPPEL RETRAITE : RENVOI DES PIÈCES POUR LE 6 OCTOBRE 2017

La circulaire rectorale du 4 avril 2017 ICI précise que les pièces à fournir pour le départ à la retraite en septembre 2017 doivent parvenir pour le 6 octobre 2017 dernier délai. Lire l’article et pièces pour le dossier ICI

Formulaire à renseigner pour demander le calcul de votre pension :

Pour renseigner le formulaire, n’hésitez pas à vous référer à vos données personnelles figurant sur I-Prof.

Si vous avez occupé ou occupez les fonctions de direction, précisez la durée dans la rubrique "Remarques complémentaires".

Voir aussi : Retraite : connaître la loi adoptée

Remplacement

vendredi 27 février 2015

La situation se dégrade dans le département. Le SNUippFSU encourage les collègues à signaler systématiquement les remplacements non effectués. Pour cela, remplir l’enquête en cliquant ICI.