La FSU 31 reçue par J.B. Prévost, chargé des affaires sociales dans le cabinet de Najat Vallaud-Belkacem, ministre de Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche

mardi 6 septembre 2016
par  snu31
popularité : 1%

La FSU 31 a été reçue par un membre du cabinet de madame le ministre dans le cadre du déplacement au lycée Pierre de Fermat sur le dispositif "meilleurs bacheliers", inauguration d’une résidence du CROUS, signature d’une convention cadre entre académies et région avec un volet numérique, inauguration du lycée Jean-Pierre Vernant de Pins-Justaret - Toulouse, Haute-Garonne.

Pour le premier degré, nous sommes intervenus sur les points départementaux suivants :

Sous-nombre en Hte Garonne et recours à la liste complémentaire du CRPE 2016 et aux ineats

Nous avons alerté le représentant de la ministre sur la situation inédite que connaît l’Académie de Toulouse en cette rentrée : un déficit de 40 à 50 postes dont 20 pour la Hte-garonne. L’an dernier, à la même date, nous étions à plus 40 pour terminer en juin avec 10 recrutements de contractuels, une situation de non remplacement généralisée sur le département et une formation continue totalement sinistrée. Pour répondre à cette situation, la rectrice n’autorisant pas le recrutement sur la liste complémentaire, le DASEN a déjà engagé une campagne de recrutements de contractuels. Le SNUipp a indiqué son opposition à ce type d’emploi précaire, d’autant plus absurde qu’il existe des solutions. Le nombre d’enseignants est fixé par le budget voté par l’Assemblée Nationale et si l’Académie de Toulouse manque d’enseignants, la rectrice peut recruter des enseignants titulaires venant d’autres départements par ineat, ou des candidats inscrits sur la liste complémentaire au CRPE. Nous avons rappelé que ces personnes sont aujourd’hui disponibles et ne souhaitent qu’être recrutées en tant que fonctionnaire stagiaire, avec un statut, une formation professionnelle mais aussi un parcours sécurisé, libéré des exigences du concours permettant à ces nouveaux collègues de se projeter dans leur métier d’enseignant. Pour le SNUipp-FSU 31, l’intérêt des élèves nécessite des enseignants en nombre suffisant et bénéficiant d’une formation pédagogique de qualité.

Sur la question des capacités de formation des sites ESPE de l’académie, si le site de Toulouse est saturé, les autres départements peuvent accueillir de nouveaux stagiaires. Pour le SNUipp-FSU 31, il s’agit de privilégier la couverture sur le département, y compris avec un recours à la liste complémentaire « à l’ancienne », soit à temps plein sur le terrain la première année avec une formation professionnelle différée d’un an à l’ESPE.

Sur la question des ineats, la Hte-Garonne avait une autorisation de 50 recrutements en juin. Beaucoup n’ont pu être réalisés car les départements bloquent au niveau des demandes d’exeat. Cela met des départements en sous-nombre comme le notre dans la difficulté pour intégrer. Des collègues sont actuellement en disponibilité dans leur département d’origine et ne sont pas non plus disponibles puisqu’en attente d’exeat pour la Hte-Garonne. D’un point de vue DRH, c’est un grand gâchis humain.

Pour conclure, le SNUipp-FSU a donc demandé, lors de l’audience, d’autoriser le recours à la liste complémentaire dans l’académie de Toulouse , comme cela a été fait dans celle d’Orleans-Tours, pour répondre aux besoins de chaque département. Nous avons également insisté sur la nécessité d’intervenir pour faciliter l’intégration d’enseignants titulaires par ineat en débloquant les refus d’exeat.

Effectifs

La prévision initiale par les services du rectorat pour la rentrée 2016-2017 était de 1666 élèves supplémentaires, or nous sommes à plus 2235 élèves dont 1500 de plus sur Toulouse (L’IA parle même de plus 2500 dans le Dépêche du 6 septembre).

Ces élèves arrivent sur un tissu scolaire déjà saturé : des effectifs très élevés dans de très nombreuses écoles du département liés à des seuils indicatifs trop hauts (27 en élémentaire et 32 en maternelle). Nous avons demandé leur baisse.

Inclusion

Dans ces conditions, nous avons alerté sur le fait que les préconisations du ministère sur la prise en compte des ULIS n’étaient pas respectées sur le département. Nous avons également souligné que trop d’ULIS dépassaient encore les effectifs réglementaires.

Nous avons informé le ministère sur le cafouillage dans l’affectation des AESH et CAE CUI lors de cette rentrée, laissant de nombreux élèves sans accompagnement. Nous avons également souligné que les moyens ne suivaient pas l’augmentation du nombre des élèves.

Éducation prioritaire

Une fois de plus nous avons dénoncé la rupture d’égalité que représentent les 9 écoles "REP -" pour les personnels et usagers de l’école. Nous avons aussi pointé le mauvais calibrage des moyens consacrés à la pondération prévue en REP + qui, en l’état, ne tient pas compte de 5 classes sur 5 écoles.


Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

RÉSEAUX SOCIAUX

lundi 31 août 2015

RÉSEAUX SOCIAUX

PNG - 9.5 ko

Retraite

lundi 18 mai 2015

RAPPEL RETRAITE : RENVOI DES PIÈCES POUR LE 6 OCTOBRE 2017

La circulaire rectorale du 4 avril 2017 ICI précise que les pièces à fournir pour le départ à la retraite en septembre 2017 doivent parvenir pour le 6 octobre 2017 dernier délai. Lire l’article et pièces pour le dossier ICI

Formulaire à renseigner pour demander le calcul de votre pension :

Pour renseigner le formulaire, n’hésitez pas à vous référer à vos données personnelles figurant sur I-Prof.

Si vous avez occupé ou occupez les fonctions de direction, précisez la durée dans la rubrique "Remarques complémentaires".

Voir aussi : Retraite : connaître la loi adoptée

Remplacement

vendredi 27 février 2015

La situation se dégrade dans le département. Le SNUippFSU encourage les collègues à signaler systématiquement les remplacements non effectués. Pour cela, remplir l’enquête en cliquant ICI.