Nouvelle carrière des enseignants : à propos de l’accès à la Hors Classe, mais pas que...

lundi 5 décembre 2016
par  snu31
popularité : 2%

La rentrée prochaine verra s’appliquer la nouvelle grille de carrière des enseignants.

Au 1er septembre 2017, tous les collègues de la classe normale seront reclassé-es dans la nouvelle grille, en fonction de l’ancienneté acquise dans l’échelon actuel.

Exemple : Laurence, PE au 4e échelon avec 1 an et 6 mois d’ancienneté sera reclassée au 4e échelon de la nouvelle grille et conservera son ancienneté. Elle sera promue au 5e échelon 6 mois plus tard puisque la durée dans l’échelon est de 2 ans.

Les collègues qui auront au 1er septembre 2017 une ancienneté d’échelon supérieure à la durée d’échelon seront reclassé-es à l’échelon supérieur, sans conservation de l’ancienneté.

Exemple : Nathalie, PE au 9e échelon de la classe normale avec 4 ans et 6 mois d’ancienneté sera reclassée au 10e échelon, mais sans ancienneté.

Accéder à la hors classe.

Pour la rentrée 2017, ce sont les modalités habituelles. La CAPD se tiendra en juin 2017.

L’an prochain, les taux promus / promouvables (5 % aujourd’hui) seront fixés

  • afin de garantir le maintien du flux d’accès actuel à la hors classe(c’est à dire le nombre de personnels promus soit 230 pour la Haute Garonne)
  • et afin de poursuivre l’objectif de convergence du taux applicable aux professeurs des écoles avec celui des enseignants du 2nd degré.

L’an prochain, nous ne serons promouvables qu’à partir de 2 ans dans le 9e échelon alors qu’aujourd’hui on l’est théoriquement dès le 7e même s’il faut attendre le 11e pour être promu.

De plus, le taux de passage en 2018 augmentera de 10 % (environ 250) puis encore de 10 % en 2019 et 2020 (environ 300).

Cet objectif de convergence des taux concernera également le corps des PsyEN selon des modalités qui tiendront compte des situations de départ dans les corps concernés par l’intégration.

Le principe de la carrière sur deux grades est acté. En effet, il est inscrit dans le protocole que « chaque fonctionnaire doit pouvoir dérouler une carrière complète sur au moins deux grades ». Nous regrettons que le ministère ne compte réaliser cet objectif que par le moyen de circulaires de gestion.

Une part des indemnités sera convertie en point d’indice.

Dès janvier 2017, c’est l’équivalent de 4 points d’indices qui passent de l’indemnitaire à l’indiciaire. En janvier 2018, se seront 5 points de plus. Cela ne change rien au salaire, mais permet un calcul de pension retraite plus favorable pour celles et ceux qui la prennent. Au total, cela représentera le tiers de l’ISAE.

Le SNUipp-FSU revendique que tout l’indemnitaire soit converti en points d’indice.

Rappel des revendications du SNUipp FSU

  • Revalorisation : 60 points additionnels pour toutes et tous ainsi qu’un salaire minimum de 1750 € net mensuel.
  • Carrière unique au rythme actuel le plus rapide.
  • Refus d’une carrière avec des grades (Classe Normale, Hors classe, Classe exceptionnelle).
  • Déconnexion de l’évaluation et de la carrière (refus des entretiens de carrière au 6e et 8e échelon de la Classe Normale, refus des inégalités dans l’accès à la Hors Classe, refus du principe de Classe Exceptionnelle).

Le Parcours Professionnel Carrières et Rémunérations ne règle pas le contentieux sur ces questions, que ce soit vis-à-vis de ce gouvernement ou de ses successeurs. Le SNUipp FSU avec la profession et toute la fonction publique poursuivra ses mobilisations pour continuer à faire progresser nos revendications.


Agenda

<<

2018

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois