La "vraie" mise en place des CP à 12 !

lundi 12 juin 2017
par  snu31
popularité : 1%

Suite à la réunion des IEN des REP+ de Toulouse par la rectrice et le DASEN, c’était au tour des directeurs-trices d’être réunis par circonscription afin de ’clarifier’ la mise en œuvre du dédoublement des CP à la rentrée.

Une nouvelle réunion sera convoquée par le DASEN ultérieurement sur le même sujet. Nous avons également appris que l’institution demande aux directeurs/trices d’organiser des rencontres avec les parents des élèves de GS afin de leur présenter le dédoublement des CP à 12 !

Compte-rendu de réunions tenues sur deux circonscriptions :

Les postes de PDMQDC ne sont, d’après les IEN, pas supprimés mais seulement fermés pour réouverture en dispositif ’CP à 12’ ! Il a été indiqué qu’il fallait viser la continuité des projets mis en œuvre avec les PDM et donc réfléchir à de nouvelles organisations pédagogiques !

Principales informations développées :

  • Passage à 12 mais selon l’effectif total de CP, on peut faire des classes à 13, 14 voire 15 !!!

Peu importe, de manière comptable, elles seront affichées comme étant à 12 pour atteindre l’objectif ministériel de rentrée : 2 200 classes de CP en REP+ à 12. Dans certaines écoles, en n’ouvrant pas le nombre de classes nécessaires pour un passage à 12, le DASEN de la Hte-Garonne économise plusieurs postes. Dans la majorité des écoles REP+, est implantée une ULIS ou une UPE2A . Les classes de CP qui commenceront l’année au-delà de 12 risquent, avec les inclusions, d’être rapidement loin de 12...

  • Les classes de CP/CE1 ne sont plus ’ validées’, sauf pour absorber les CP tous seuls !!!

Pour résumer, quand dans une école, le DASEN n’a pas ouvert le nombre de classes de CP suffisant pour mettre en application la mesure du ministre, on basculera les CP ’en trop’ sur une classe de CP-CE1. On aura donc des élèves dans des CP à 12 et d’autres dans un CP-CE1 à ?...

  • Si l’école n’a pas de locaux, regroupement de 24 CP dans une classe et travail en binôme d’enseignants.

Si nous sommes favorables au principe de la co-intervention et du co-enseignement comme le permet les PDM, elle doit être construite, concertée, mise en place pour des raisons pédagogiques et non pas imposée par l’absence des locaux.

  • Pas de collègues à mi-temps sur les CP dédoublés ( autres quotités, comme 80%, en réflexion...)

La quotité d’exercice des collègues devra donc déterminer l’attribution des classes et certain-es seraient écarté-es du CP.

  • Les organisations pédagogiques devront être soumises à l’IEN pour avis qui vérifiera si toutes les consignes ci-dessus sont respectées.

C’est une atteinte inadmissible aux prérogatives du conseil des maîtres qui ne sera plus libre de ses choix pédagogiques en termes d’organisation et de répartition des élèves dans les classes. L’utilisation d’un-e enseignant-e comme un PDM ne sera pas acceptée.

  • L’équipe en enseignante devra produire un projet pédagogique sur le dédoublement des CP

Alors que les équipes sont investies pédagogiquement autour du PDM et de ses interventions dans le cadre d’un projet, dispositif largement plébiscité dans les écoles, il s’agira de construire un nouveau projet qui devra respecter des consignes imposées.

  • Élaboration d’une évaluation départementale avec l’ESPE

On voit déjà poindre les protocoles d’évaluation, la course aux résultats ; le ministère ayant annoncé « 100% de réussite » dans les CP dédoublés. Quant à notre liberté pédagogique, qu’en restera-t-il ?

Sur HG3, un compte-rendu de réunion a été adressé aux écoles par l’IEN.

Principaux éléments annoncés :

  • Les directeurs-trices des écoles élémentaires seront prochainement réunies par l’inspecteur d’académie.
  •  Information à faire aux familles, en conseil d’école et également auprès de chaque parent d’élève de GS (lors de l’inscription en CP ou en réunion de parents).
  • Organisation de la répartition des élèves soumise à l’avis de l’IEN pour avis
  • Attribution des classes de CP à des collègues expérimentés ( pas de débutants)
  • Pas d’exercice à temps partiel sur ces classes
  • Rédaction d’ici fin septembre 2017 d’un avenant au projet d’école définissant les principes d’enseignement
  • Sessions de formation pour les enseignants des classes de CP dès la rentrée

Face au cynisme, au mépris, aux injonctions, mobilisons-nous !!!

Vous retrouverez ci-dessous les décisions d’actions prises suite à la réunion sur les PDMQDC organisée par le SNUipp-FSU 31 le 8 juin.

  • jeudi 15 juin 2017 à 17h : appel à rassemblement devant le rectorat où se tiendra la réunion des directeurs-trices de REP+ avec l’IEN politique de la ville
  • mardi 20 juin 2017 : appel départemental à la grève ( heure du rassemblement et de l’AG à définir) avec demande d’audience ( remise des courriers d’équipe et de la pétition locale PDM.
  • rédaction de courriers des équipes enseignantes adressé au ministre, au DASEN et à la rectrice
  • banderole sur les écoles
  • signature de la pétition locale PDMQDC en cliquant ici à diffuser le plus largement possible

Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

RÉSEAUX SOCIAUX

lundi 31 août 2015

RÉSEAUX SOCIAUX

PNG - 9.5 ko

Retraite

lundi 18 mai 2015

RAPPEL RETRAITE : RENVOI DES PIÈCES POUR LE 6 OCTOBRE 2017

La circulaire rectorale du 4 avril 2017 ICI précise que les pièces à fournir pour le départ à la retraite en septembre 2017 doivent parvenir pour le 6 octobre 2017 dernier délai. Lire l’article et pièces pour le dossier ICI

Formulaire à renseigner pour demander le calcul de votre pension :

Pour renseigner le formulaire, n’hésitez pas à vous référer à vos données personnelles figurant sur I-Prof.

Si vous avez occupé ou occupez les fonctions de direction, précisez la durée dans la rubrique "Remarques complémentaires".

Voir aussi : Retraite : connaître la loi adoptée

Remplacement

vendredi 27 février 2015

La situation se dégrade dans le département. Le SNUippFSU encourage les collègues à signaler systématiquement les remplacements non effectués. Pour cela, remplir l’enquête en cliquant ICI.