Le point sur la mise en place du CAPPEI

mercredi 14 juin 2017
par  snu31
popularité : 3%

Extrait de la déclaration du SNUipp FSU à la Commission Administrative Paritaire Nationale du 8 juin 2017.

Les conclusions d’une enquête commandée par le ministère de l’Éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche sur les freins et leviers à l’insertion professionnelle des jeunes en situation de handicap dans l’enseignement supérieur et le secteur public, viennent d’être présentées. Dans les conclusions, parmi les 4 attentes ou pistes d’optimisation, on trouve la formation des personnels de l’Éducation Nationale. Les enseignants ne sont donc pas les seuls à dire que leur formation est nettement insuffisante. Le ministère met en place pour la prochaine rentrée une nouvelle formation spécialisée que le SNUipp-FSU a dénoncé à de nombreuses reprises (baisse du volume horaire, disparition de la spécificité des enseignants du RASED, diminution de la formation en année n-1, introduction d’une épreuve sur le rôle de personne ressource en matière d’éducation inclusive, etc …). Compte tenu des conditions dans les départements, de mise en place de cette nouvelle formation, nous sommes inquiets sur les suites effectives et demandons un suivi dès la rentrée. A l’heure actuelle, nous souhaitons vous alerter notamment sur les points suivants :

– beaucoup d’incertitudes et de confusions dans de nombreux départements : les modalités ainsi que les lieux de formation sont souvent inconnus pour les collègues alors que nous sommes bientôt mi juin, et qu’ils doivent avoir une semaine de formation en année n-1 et que ces dates ne leur sont pas encore fournies

– le recensement des besoins et le nombre de départs en formation qui doivent être à l’ordre du jour des CTSD et CTA n’a pas été fait de façon systématique,

– les Recteurs devaient identifier des terrains de stage pour nos collègues du 2nd degré : c’est le cas dans très peu de départements

– les 2 parcours RASED bien distincts (aide à dominante pédagogique et aide à dominante relationnelle) ne sont pas effectifs dans de nombreux départements,

– beaucoup d’IA imposent aux candidats un engagement de 3 ans, pourtant non prévu dans les textes réglementaires du CAPPEI,

– la situation des enseignants déjà spécialisés qui souhaitent, par l’accès à différents modules, se préparer à l’exercice de nouvelles fonctions est trop souvent ignorée, il y a même de nombreux refus les concernant,

– le recrutement des tuteurs n’est pas toujours basé sur le volontariat.

Par ailleurs, nous tenons aujourd’hui une CAPN avec des documents sur les départs en stage CAPPEI qui sont très incomplets et ne mentionnent pas de liste complémentaire. Alors que sa date a été repoussée par rapport aux années précédentes, de nombreux départements n’ont pas fait remonter leurs candidats. D’autres ont fait l’impasse sur les modules ou les lieux de formation. Certaines CAPD qui se sont tenues tardivement en avril et même en mai, ont quand même décidé de départs en CAPA-SH avec des options. Comment est alors décidé le parcours, par exemple ULIS ou UE ? Il n’est pas acceptable que les décrets, circulaires et notes de service publiées au BOEN soient ignorées des services départementaux et académiques, d’autant plus que les recteurs ont été sensibilisés spécifiquement sur ce sujet. Comment maintenant le ministère va-t-il nous informer ? Comment les collègues vont-ils être informés alors que nous sommes déjà en juin ? Il n’y a pas de départs dans plusieurs académies, notamment sur Strasbourg, Mayotte et la Guyane. Aucun départ non plus dans la pénitentiaire.

Le SNUipp-FSU vous demande d’intervenir pour que soit garantie une mise en œuvre effective et conforme à l’échelle nationale de la formation spécialisée. Il vous demande aussi de mettre en place le groupe de travail DGRH pour répondre à nos multiples questions, comme par exemple la transition avec le CAPPEI pour des formations sur deux ans, la rémunération des tuteurs, qui même si elle renvoie au décret n° 2010-235 du 5 mars 2010 modifié, ne donne pas de montant exact. Certains départements envisagent une formation sur deux ans. Est ce une consigne à venir du ministère ? Nous souhaitons aussi connaître la date de la CAPN qui devra avoir lieu à la rentrée pour examiner les départs pour les modules de formation initiale. Les critères pour départager les collègues devront être définis en amont de cette CAPN.


Agenda

<<

2018

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois