La rentrée en… revendiquant : Rassemblement le 6 septembre 12 h 30 Place St Etienne à l’occasion du CDEN de rentrée.

jeudi 31 août 2017
par  snu31
popularité : 1%

Le SNUipp FSU 31 appelle les collègues qui le peuvent à se rassembler le 6 septembre devant la préfecture de Toulouse pour :

Défendre le dispositif PDMQDC  : JMB dit vouloir donner « une chance au dispositif » plus de maîtres que de classe. Disons qu’une chance c’est peu surtout quand on confronte le nombre de postes nécessaire à la mise en place des CP et CE1 à 12 en REP+ et REP aux créations de postes envisagées sur le quinquennat… A ce jour, sont directement concernées par les PDMQDC les écoles REP+, REP, politique de la ville et quelques écoles qui ont fait l’objet d’une attention particulière. Pour le SNUipp FSU, le PDMQDC a vocation à se généraliser et permet de dynamiser le travail d’équipe et de rompre un exercice solitaire du métier qui renforce la pénibilité du travail.

Dénoncer l’impact sur fonctionnement de l’école en Haute Garonne et demander les moyens nécessaires à l’école sur le département  : La Haute Garonne conserve des classes chargées et un mauvais taux d’encadrement. Or, dès cette rentrée, 6 postes et demi sont pris sur la dotation générale pour réaliser cette mesure. Cela signifie que les capacités de remplacement, de formation ne vont pas être améliorées. Cela signifie aussi les effectifs dans les écoles, y compris les moyenne sur les autres niveaux d’enseignement en REP+, vont rester très élevés. Cette situation risque de s’amplifier dès l’an prochain.

Exiger que les besoins en enseignant-e-s soient couverts par la Liste Complémentaire (LC) : 70 contractuels ont été recrutés sur le département l’an passé. Pour cette année, le rectorat annonce 100 recrutements. L’an passé, le SNUipp FSU avec les lauréats de la Liste Complémentaire au CRPE avait obtenu le recrutement de toute la LC. Cette année, la LC académique est de 92 noms contre 31 l’an passé. Or, le rectorat et le ministère limite fortement le recours à cette liste. Le SNUipp FSU revendique que les besoins en enseignant-e-s du département soient couverts par des emplois statutaires, ce que permet la LC.

Non à la réduction des contrats aidés, créations d’emplois statutaires : L’éducation nationale va elle aussi être touchée par la suppression des emplois aidés : 23 300 en moins annoncés. Les départements qui avaient encore des aides administratives à la direction vont les perdre. En Haute Garonne, le rectorat les avait déjà toute supprimées pour répondre à la demande d’accompagnement des élèves à besoins particuliers. Or, il faut savoir que certaines écoles sont plus grosses que des collèges qui eux bénéficient de moyens en secrétariat et vie scolaire...

En Haute Garonne, la lourdeur des effectifs, la faiblesse des RASED, la couverture incomplète des notifications de la MDPH, le manque de capacité d’accueil des établissements spécialisés (ITEP, IME) mettent souvent les écoles sous tensions allant jusqu’à des situations de violences à l’égard des enseignant-e-s ou des AESH.

Alors que la ministre du travail parle d’économie, le SNUipp FSU rappelle qu’un emploi aidé revient à 9500 euros à l’Etat alors que sur les années 2013-14 un emploi crée via le CICE revenait au moins 270 000 euros ! La CICE lui va être reconduit. Cherchez l’erreur !

Dans un contexte de croissance démographique sur le département, une réduction des moyens d’accompagnements aura des conséquences importantes et inacceptables sur le fonctionnement des écoles.

Contre les attaques à l’encontre des fonctionnaires : Gel du point d’indice qui devrait permettre d’économiser 2 milliards à comparer au 2,5 milliards offerts aux plus riches par la réforme de l’ISF. Rétablissement du jour de carence au nom de l’équité entre les salarié-e-s alors que les deux tiers des salariés du privé ont les jours de carence couverts par des accords d’entreprise. Suppression programmée de 120 000 postes sur le quinquennat. Report des mesures de revalorisation prévues par PPCR en 2018. Absence de garantie concernant la compensation de 1,7 % de hausse de la CSG pour les fonctionnaires.

Alors, profitons du CDEN pour nous rassembler nombreuses et nombreux et protester contre cette politique hostile au service public et à ses agents.


Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

RÉSEAUX SOCIAUX

lundi 31 août 2015

RÉSEAUX SOCIAUX

PNG - 9.5 ko

Retraite

lundi 18 mai 2015

RAPPEL RETRAITE : RENVOI DES PIÈCES POUR LE 6 OCTOBRE 2017

La circulaire rectorale du 4 avril 2017 ICI précise que les pièces à fournir pour le départ à la retraite en septembre 2017 doivent parvenir pour le 6 octobre 2017 dernier délai. Lire l’article et pièces pour le dossier ICI

Formulaire à renseigner pour demander le calcul de votre pension :

Pour renseigner le formulaire, n’hésitez pas à vous référer à vos données personnelles figurant sur I-Prof.

Si vous avez occupé ou occupez les fonctions de direction, précisez la durée dans la rubrique "Remarques complémentaires".

Voir aussi : Retraite : connaître la loi adoptée

Remplacement

vendredi 27 février 2015

La situation se dégrade dans le département. Le SNUippFSU encourage les collègues à signaler systématiquement les remplacements non effectués. Pour cela, remplir l’enquête en cliquant ICI.