Cédric Herrou, agriculteur militant de la cause des réfugiés

jeudi 14 septembre 2017
par  snu31
popularité : 1%

« Créer des conditions d’accueil dignes et respectueuses du droit  »

L’agriculteur Cédric Herrou, est devenu un des symboles de l’aide apportée aux migrants à la frontière franco-italienne. Dans le collimateur des autorités pour avoir transporté des migrants, ce militant a aménagé sa propriété en lieu d’accueil. Il a été condamné au mois d’août au pénal à quatre mois de prison avec sursis. Coupable d’un «  délit de solidarité  », il n’en a pas moins fait condamner le préfet des Alpes-Maritimes à annuler sa décision de ne pas enregistrer les demandes de droits d’asile le 4 septembre dernier par le Tribunal administratif de Nice.

Pourquoi les migrants passent-il par la vallée de la Roya  ?

Le fleuve qui parcourt notre vallée prend sa source en France et se jette en Italie à Vinti- mille. Cette ville est le passage obligé entre la vallée de la Roya et la France. Les migrants viennent pour la plupart du Soudan ou de l’Erythrée via la Libye et arrivent en Italie après avoir traversé la Méditerranée. Avec l’associa- tion «  Roya citoyenne  », nous nous mobilisons pour accueillir ces migrants qui sont en fait déjà chez nous. Notre action consiste, une fois ces personnes installées sur mon terrain, à les aider à déposer une demande d’asile. Et c’est là que l’État français dans les Alpes-Maritimes ne joue plus son rôle.

C’est-à-dire  ?

Une personne qui arrive en France a le droit de faire une demande d’asile au sein d’une PADA*. Or aujourd’hui, par quel que chemin légal que nous passions, les autorités ne mettent pas en place dans le département les conditions maté- rielles de cette demande et reconduisent quasi- systématiquement les personnes en Italie. Nous avons même pu montrer que des mineurs isolés étaient reconduits à l’insu de la police Italienne. Notre film Pas d’asile en Côte d’Azur PACA, visible sur le net, en témoigne. Les migrants doivent aller dans un autre département pour déposer cette demande, se mettant ainsi par- fois en danger pour fuir la police et l’armée déployées dans notre vallée. Les milliers d’euros ainsi dépensés par l’État, qui plus est très peu efficaces, feraient mieux d’être utilisés à créer des conditions d’accueil dignes et respec- tueuses du droit.

Comment peut-on aider votre action  ?

Chaque jour nous distribuons plus de 800 repas aux migrants qui sont à Vintimille ou sur le camp de mon exploitation. Nous recevons des dons en espèces ou en nature. Des produits alimen- taires, des vêtements mais aussi des produits de toilette. Enfin nous avons besoin de personnes compétentes pour des cours de français langue étrangère ou encore pour faire de la plomberie ou de l’électricité afin d’améliorer leurs condi- tions d’accueil.

* Plateforme d’attente pour les demandeurs d’asiles


Navigation

Articles de la rubrique

  • Cédric Herrou, agriculteur militant de la cause des réfugiés

Agenda

<<

2018

 

<<

Janvier

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

RÉSEAUX SOCIAUX

lundi 31 août 2015

RÉSEAUX SOCIAUX

PNG - 9.5 ko

Retraite

lundi 18 mai 2015

RAPPEL RETRAITE : RENVOI DES PIÈCES POUR LE 6 OCTOBRE 2017

La circulaire rectorale du 4 avril 2017 ICI précise que les pièces à fournir pour le départ à la retraite en septembre 2017 doivent parvenir pour le 6 octobre 2017 dernier délai. Lire l’article et pièces pour le dossier ICI

Formulaire à renseigner pour demander le calcul de votre pension :

Pour renseigner le formulaire, n’hésitez pas à vous référer à vos données personnelles figurant sur I-Prof.

Si vous avez occupé ou occupez les fonctions de direction, précisez la durée dans la rubrique "Remarques complémentaires".

Voir aussi : Retraite : connaître la loi adoptée

Remplacement

vendredi 27 février 2015

La situation se dégrade dans le département. Le SNUippFSU encourage les collègues à signaler systématiquement les remplacements non effectués. Pour cela, remplir l’enquête en cliquant ICI.