Réunion du comité de suivi du projet mixité du 30 juin 2017

mardi 19 septembre 2017
par  snu31
popularité : 2%

Tout au long de l’année passée, la FSU demandé la création d’un comité de suivi. Le DASEN a enfin répondu favorablement. Ce comité est composé des représentants du CDEN, de la ville de Toulouse et des principaux de collège. Les Organisations Syndicales et les Fédérations de parents d’élèves peuvent faire venir des experts si besoin. 3 ou 4 réunions devraient se tenir dans l’année, dont l’une avant les vacances d’automne et une autre avant celles de fin d’année.

Pour cette séance étaient représentés : le Conseil Départemental 31 (MC. Leclerc, N. Kronenberger, L. Delrue, M. De Malvinsky, M. Calazel), l’Inspection Académique (J. Caillaut, F. Faisy, H. Homs), les parents d’élèves (FCPE et PEEP), les Organisations syndicales (FSU, UNSA ), la ville de Toulouse, la médiation environnement du CD 31.

J. Caillaut (DASEN) a annoncé que le Ministre avait confirmé devant le Sénat la politique menée par le CNESCO sur la mixité sociale.

Les points suivants ont été abordés :

Nouveau collège :

Le Conseil Départemental a unanimement voté pour la reconstruction du collège Badiou sur le terrain Freescale. L’ouverture du collège est prévue en 2021. Des réunions techniques doivent se tenir, sur la question du bruit, etc. Lorsque le contrôle de validité aura été validé, les membres du Comité en seront informés.

Dérogations :

La FSU est intervenue pour faciliter les demandes des familles. Les motifs d’éventuels refus doivent bien être expliqués aux familles . Elles doivent être accompagnées dans leurs recherches d’établissement. La contrainte n’est pas la solution auprès des parents qui sont dans le doute ou le refus du collège prévu.

Accord sur ce principe de la part du DASEN : l’IA va contacter les familles, les informer, les accompagner, leur faire des propositions.

Le CD 31 affirme que ce projet vise la réussite des élèves et qu’il faut donc assouplir un peu les règles pour faire réussir ce projet, même si on est attachés aussi à l’égalité de traitement. Les familles ont la possibilité de formuler plusieurs vœux pour les demandes de dérogation (mesure d’exception, car pour une demande de dérogation, normalement c’est un seul vœu). Un bilan à la rentrée sera fait sur les dérogations. Deux éléments à prendre en compte : la dimension « école » (on privilégie la continuité) et la dimension « adresse ».

Transport :

Sur le temps de trajet, pour le CD les temps de trajet sont les mêmes pour aller à Fermat, Tournefeuille ou Balma (28 min même avec les bouchons : CD a testé).

La gratuité est réaffirmée pour le transport vers les 5 collèges : toute l’année et sur toute la scolarité. Gratuité aussi sur tout le réseau pour les familles qui le demanderont. Il y aura un adulte dans les bus (association LEC) les deux premiers mois. Un bilan sera fait aux vacances d’automne : si les élèves sont autonomes et que les parents sont rassurés alors il ne sera pas nécessaire de maintenir cet accompagnement. Dans le cas contraire, l’adulte sera présent au-delà de ces vacances. Les bus s’arrêteront devant les collèges sauf pour Fermat (travaux) : le bus s’arrêtera au Pont Neuf côté rue de Metz. Accompagnement jusqu’au collège par des Aed. Le DASEN précise qu’un poste ou 1/2 poste d’Aed est ajouté à Fermat. Sur le trajet, il est possible de mobiliser 2 ou 3 Aed (car il y a plus de 40 élèves).

Aide aux devoirs :

Le DASEN signale que le Ministre s’engage sur l’aide aux devoirs et qu’on en saura davantage en octobre. Il y a déjà des dispositifs qui existent pour les élèves volontaires : AFEV, CLAC…

Des réponses seront apportées par les établissements. Un point sera fait en octobre. Le CD31 précise que des associations interviendront sur la pause méridienne pour des activités autour du « vivre ensemble »…

La FSU rappelle que selon la recherche, les personnes les mieux placées pour l’aide aux devoirs sont les enseignants et qu’il est donc essentiel qu’il y ait des professeurs dans les dispositifs d’aide même s’il y a d’autres personnels. Il faut trouver des moyens, 2 IMP c’est insuffisant.

Moyens en ETP (Enseignant-es Temps Plein) :

Pour la FSU, les moyens débloqués par l’IA correspondent à seulement 4,2 ETP de plus que ce qu’il aurait fallu si Badiou était resté ouvert aux 6es.

C’est loin des 17 ETP annoncés. Où sont donc les moyens promis ? Il ne faut pas attendre octobre pour se donner les moyens. Le DASEN dit que le point sera fait quand tout sera stabilisé, ce qui n’est pas le cas aujourd’hui (préparation de rentrée : trop de flou encore). Si jamais il n’y avait pas 17 ETP et 11 divisions de plus comme annoncé, le DASEN le reconnaîtra publiquement…

Formation des enseignant-es :

La FSU rappelle la promesse de l’IA et demande à avoir un bilan. Le DASEN dit que les établissements devront faire remonter les demandes des collègues en termes de formation.

M. Delrue liste les perspectives de travail pour la prochaine réunion du Comité de Suivi (en octobre) :

· les autres collèges REP+,

· la sectorisation liée au projet mixité, liée au collège Vauquelin (proche du futur Badiou),

· la problématique de la sectorisation sur toute l’agglomération (hausse démographique plus importante que prévue),

· la phase d’évaluation du projet : comment revenir vers les familles, les écoles…

· la formation des enseignants des collèges d’accueil : le DAFPEN viendra au prochain CS


Navigation

Articles de la rubrique

  • Réunion du comité de suivi du projet mixité du 30 juin 2017

Agenda

<<

2018

 

<<

Juillet

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois