Le SNUIPP-FSU31 répond à Mme Lalane de Laubadère

mardi 17 octobre 2017
par  snu31
popularité : 1%

Toulouse le 17 octobre 2017

Madame l’Adjointe chargée des affaires scolaires à la mairie de Toulouse,

Dans le courrier que vous nous adressez, il semblerait que vous n’ayez toujours pas pris la mesure des difficultés rencontrées dans les maternelles toulousaines engendrées par la réorganisation du service des ATSEM. Aujourd’hui, contrairement aux arguments que vous avancez cette réorganisation entraîne une baisse importante de temps de présence d’ATSEM dans les classes.

Avant d’en venir au fond, vous engagez, madame l’adjointe municipale aux affaires scolaires, les enseignant-e-s qui seraient mis en difficulté « de se rapprocher des Conseillers pédagogiques et des Inspecteurs de circonscription ». La formule est pour le moins malheureuse. Elle insinue que les difficultés directement liées à votre réorganisation relèveraient d’un manque de professionnalisme de la part de certains enseignants. Tout un chacun peut comprendre que les conditions matérielles d’enseignements ne sont pas neutres.

Vous revenez sur le principe « autant d’ATSEM que de classes » et le paradoxe est bien là : sur le papier, jamais nous n’aurons eu autant d’ATSEM présentes à l’école sur temps de classe mais jamais aussi peu dans la classe.

Déjà lors de la présentation de la Charte des métiers aux Inspecteurs de l’Éducation Nationale, ces derniers vous avaient alerté sur les difficultés à venir dans les Écoles. Nous vous réaffirmons notre regret que l’Éducation Nationale, en tant que partenaire, n’ait pas été consultée lors de son élaboration.

Effectivement, comme vous l’écrivez, l’enseignant est maître d’œuvre de la pédagogie, mais le travail d’une ATSEM n’est pas uniquement d’assurer les missions d’hygiène. Nous ne disons pas qu’elles sont responsables ou conceptrices des activités pédagogiques, néanmoins comme le stipule le document cadre des écoles maternelle, les ATSEM sont amenées à travailler en partenariat avec les enseignants, à aider à la mise en place des activités pédagogiques. Elles ont d’ailleurs des compétences professionnelles que les enseignants sollicitent et qui sont valorisantes dans leur travail.

Conformément au code des communes, nous rappelons que les ATSEM présentes dans les locaux scolaires sont placées sous l’autorité fonctionnelle des directeurs d’école sur le temps scolaire, soit de 8h30 à 11h30 et de 13h45 à 16h. Le flou autour de cette réorganisation laisse au bon vouloir des équipes enseignantes et direction du CLAE l’organisation de différents temps et de fait crée des tensions et des inégalités entre les écoles.

Le SNUipp-FSU 31 revendique de bonnes conditions d’accueil et d’apprentissage pour tous les enfants. Or, cette réorganisation constitue une dégradation de celles-ci. Le fait que d’autres grandes villes de France investiraient moins dans l’école maternelle ne peut servir de justification. Les locataires actuels de la mairie de Toulouse s’inscrivent dans une histoire qui est elle-même à relier aux luttes et aux compromis qui ont été passés avec les toulousaines et toulousains attachés à l’école publique. Nous n’acceptons pas cette réorganisation qui crée un réel mécontentement de nombreuses équipes sur le terrain.

Enfin, la mairie de Toulouse se félicite dans toutes ses publications d’offrir un péri-scolaire de qualité occultant qu’il se met en place au détriment du temps scolaire.

Le SNUipp-FSU 31 prend en compte les intérêts de tous les salariés et donc des ATSEM de la ville de Toulouse. Nous considérons que dans la 4e plus grande ville de France, il devrait être possible de concilier amélioration des conditions de travail des personnels et bonnes conditions d’apprentissage pour les élèves.

Veuillez recevoir, madame l’adjointe chargée des affaires scolaires de la mairie de Toulouse, l’expression de notre attachement à un service public d’éducation de qualité.


Documents joints

courrier de M<sup class="typo_exposants
courrier de M<sup class="typo_exposants

Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

RÉSEAUX SOCIAUX

lundi 31 août 2015

RÉSEAUX SOCIAUX

PNG - 9.5 ko

Retraite

lundi 18 mai 2015

RAPPEL RETRAITE : RENVOI DES PIÈCES POUR LE 6 OCTOBRE 2017

La circulaire rectorale du 4 avril 2017 ICI précise que les pièces à fournir pour le départ à la retraite en septembre 2017 doivent parvenir pour le 6 octobre 2017 dernier délai. Lire l’article et pièces pour le dossier ICI

Formulaire à renseigner pour demander le calcul de votre pension :

Pour renseigner le formulaire, n’hésitez pas à vous référer à vos données personnelles figurant sur I-Prof.

Si vous avez occupé ou occupez les fonctions de direction, précisez la durée dans la rubrique "Remarques complémentaires".

Voir aussi : Retraite : connaître la loi adoptée

Remplacement

vendredi 27 février 2015

La situation se dégrade dans le département. Le SNUippFSU encourage les collègues à signaler systématiquement les remplacements non effectués. Pour cela, remplir l’enquête en cliquant ICI.