Communiqué du SNUipp FSU 31 sur la venue de JM Blanquer ministre de l’EN à Toulouse le vendredi 24 novembre

dimanche 26 novembre 2017
par  snu31
popularité : 1%

Le SNUipp FSU 31 a pris l’initiative la veille au soir (le jeudi 23 novembre) d’appeler les collègues à se rassembler devant l’école D Faucher. Il a été suivi par d’autress OS dans sa démarche. Pour nous, ce rassemblement se situe dans la continuité des 2 jours de grèves pour La Défense des PDMQDC et la mise en place des "CP à 12" à moyens constants dans un département sous tension. Voilà ce qui a suivi.

Une journée particulière.

Ce vendredi 24 novembre 2017, le ministre de l’Education Nationale JM Banquer était en visite en Haute Garonne. Une de ces étapes départementales était prévue sur l’école élémentaire REP + D. Faucher I située dans le quartier de la Reynerie.

En juin dernier, nous avions appelé à deux journées de grève pour le maintien des « Plus de Maîtres que de Classes » et l’obtention de moyens pour faire baisser les effectifs partout et la reconstitution des RASED.

Dans la continuité des grèves de juin, le SNUipp FSU 31 a donc saisi l’occasion de redonner de la visibilité à ses revendications et appelé la veille en fin de journée à un rassemblement devant l’école.

Les visites de ministre sont souvent l’occasion d’être reçu en audience par le cabinet. La FSU 31, comme d’autres organisations syndicales, devait être reçue au rectorat à 12 h 30. Après trois quart d’heure d’attente, il a été signifié à la délégation qu’elle ne serait pas reçue parce que nous avions appelé à un rassemblement.

Que cette réponse ai pu être faite est en soi un signe inquiétant pour le dialogue social. L’expression des salariés fait partie des moyens pour se faire entendre, du ministère comme de l’opinion publique. Le rassemblement s’est d’ailleurs tenu dans le calme.

On comprend que les forces de police puissent faire état de leur épuisement quand on voit l’importance du dispositif policier mobilisé pour une cinquantaine de manifestants.

Des collègues des écoles ont eu du mal à récupérer leurs véhicules pour retourner devant leur classe à l’heure. Mais le pire a été pour les collègues de l’école Faucher 2 qui ont été empêché de rejoindre leur école une grande partie de l’après midi. 3 collègues devaient gérer les élèves de 8 classes.

On espère que monsieur le ministre a profité du spectacle.

Il faut dire que le matin même, un balais de camions avait assuré le ramassage des feuilles et que la mairie avait pris soins de passer un petit coup de peinture dans l’école. Même la maîtresse qui avait la charge de la classe le vendredi après midi avait été changée, jugée capable d’enseigner mais pas devant un ministre.

Finalement, suite à plusieurs échanges, la FSU 31 a été reçue à l’école D. Faucher par Madame Isabelle Bourhis, chargée des affaires sociales au ministère et monsieur Joly directeur de cabinet de la rectrice de l’Académie de Toulouse.


Agenda

<<

2018

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

RÉSEAUX SOCIAUX

lundi 31 août 2015

RÉSEAUX SOCIAUX

PNG - 9.5 ko

Retraite

lundi 18 mai 2015

RAPPEL RETRAITE : RENVOI DES PIÈCES POUR LE 7 juillet 2018

La circulaire rectorale du 8 mars 2018 ICI précise que les pièces à fournir pour le départ à la retraite le 1er septembre 2019 doivent parvenir pour le 7 juillet 2018 dernier délai ! Lire l’article et pièces pour le dossier ICI

Formulaire à renseigner (pour les syndiqués du SNUipp-FSU 31) pour demander le calcul de votre pension :

Pour renseigner le formulaire, n’hésitez pas à vous référer à vos données personnelles figurant sur I-Prof.

Si vous avez occupé ou occupez les fonctions de direction, précisez la durée dans la rubrique "Remarques complémentaires".

Voir aussi : Retraite : connaître la loi adoptée

Remplacement

vendredi 27 février 2015

La situation se dégrade dans le département. Le SNUippFSU encourage les collègues à signaler systématiquement les remplacements non effectués. Pour cela, remplir l’enquête en cliquant ICI.