Groupe de Travail Fusion remplacement

mardi 5 décembre 2017
par  snu31
popularité : 4%

GT « Vivier unique de remplacement »

Un Groupe de Travail est censé élaborer des propositions, mais le DASEN a ouvert cette réunion en présentant ses décisions ! Voici comment il compte décliner localement le décret sur le remplacement (article décret ICI)

  • Les Brigades Formation Continue, gérées au niveau départemental par la DPE seront maintenues.
  • Les autres types de remplaçant-es seraient fusionnés dans un « Vivier unique de remplacement », géré par les circonscriptions. Cette fusion concernerait toutes les anciennes appellations (ZIl, Brigades, Brigades stage long, ZIL REP+ et même TRS !) Il n’y aurait donc plus de distinction remplacement long/remplacement court et les personnels Titulaires Remplaçant-es pourraient être affecté-es sur toutes les missions aujourd’hui reconnues dans leur spécificité (postes fractionnés à l’année des TRS, Pondérations à la ½ journée en REP+, compléments des collègues partis en formation spécialisée en alternance, et remplacements de toutes sortes)

Pour nous « rassurer », le DASEN nous a promis une « DRH » de proximité pour gérer au mieux les affectations des Titulaires Remplaçant-es. Bien sûr, il n’empêche que les collègues n’auront aucune visibilité sur les missions qu’ils devront accomplir et que de proximité ou pas, la « DRH » affectera les collègues qui iront où on leur dira, sans être forcément préparée à de telles fonctions. Les « TR » seraient des supermen et women de l’hyper polyvalence ! Polyvalence de base (celle de tous les PE face aux différentes matières), polyvalence de niveaux de classe (de la PS au CM2, en passant par la SEGPA, les Ulis, les IME, etc…), polyvalence de missions et positionnements (remplacement d’un jour, remplacement d’une année, remplacement fractionné, etc.).

  • Les personnels remplaçant-es actuellement titulaires de leur poste, devront choisir entre le maintien (soit une redéfinition de leur poste,) ou le départ avec des priorités de mesures de carte scolaire pour le mouvement 2018. Cela laisse présager d’un mouvement quasiment bloqué pour l’ensemble des personnels, tant les priorités pour mesure de carte scolaires seraient massives !

Pour le SNUipp-FSU, ce projet est inacceptable et dangereux. Le manque de visibilité des missions pourrait conduire à un turn-over important annihilant les expériences et compétences acquises par les remplaçant-es spécifiques actuel-les. Le « nouveau vivier » serait fragilisé par des conditions de travail dégradées avec, à terme, un taux d’absentéisme en hausse. Un tel dispositif entraînerait à coup sûr une diminution des remplacements courts qui seront de plus en plus absorbés par les équipes via la répartition des élèves dans les classes.

L’administration a été incapable de nous expliquer en quoi, de son point de vue, ce dispositif améliorerait le remplacement en Haute-Garonne. Pour nous, c’est clair, excepté la gestion locale en circonscription, les mesures de ce dispositif dégraderont

  • les conditions de travail des remplaçant-es
  • la qualité du remplacement
  • les conditions de travail pour les PE et de scolarisation pour les élèves (vers une réparation systématique des élèves pour les absences courtes)

Nous nous opposons donc à cette fusion. Nous sommes par contre disponibles pour participer à un nouveau groupe de travail pour réfléchir sur la qualité du remplacement dans le département, pour lequel nous avons des propositions : augmentation du nombre de postes à hauteur des besoins, formation des remplaçant-es sur les différents types de missions, notamment pour le remplacement dans le spécialisé, etc…)

Nous sommes toutes et tous concerné-es par cette attaque sur le remplacement. Mobilisons-nous en signant et diffusant la pétition unitaire –Lien ICI) et en participant

au rassemblement unitaire le Mercredi 13 décembre à14h Devant le Rectorat


Agenda

<<

2017

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois