Après le CTsD du 29 mai 2018 : bilan (provisoire) et analyse

jeudi 31 mai 2018
par  snu31
popularité : 2%

Vous trouverez ci-dessous les principaux axes d’intervention du SNUipp-FSU 31 au CTsD du 29 mai 2018.

• Notre déclaration liminaire en cliquant ICI.

• Les mesures ICI.

Situations qui n’étaient pas dans le document de l’administration portées par le SNUipp-FSU 31 en instance :

  • EEPU Villefranche de Lauragais : demande d’annulation de la fermeture prononcée en février - La DASEN propose de revoir la situation en CDEN.
  • EEPU Les chênes - Beauzelle : demande d’ouverture pour une prise en compte des élèves d’UPE2A
  • EEPU Montberon : demande d’ouverture pour une prise en compte des élèves d’ULIS
  • EEPU Zola - Auterive : demande d’ouverture pour une prise en compte des élèves de l’ULIS qui ouvre en septembre
  • EPPU les Ponts Jumeaux - Toulouse : demande d’ouverture mais pas de locaux. La mairie « régulera » sur une autre école.
  • EEPU Bonnefoy - Toulouse : demande d’ouverture
  • EEPU Montaudran - Toulouse : demande d’ouverture pour une prise en compte des élèves d’UPE2A
  • EEPU Paul Bert : demande d’ouverture - La DASEN propose une ouverture conditionnelle
  • EEPU Gaston Dupouy : alerte sur la moyenne d’école à 27
  • Alerte sur le secteur en tension des écoles Paul Bert, Guilhermy et les Tibaous : ouverture conditionnelle à Paul Bert.

Axes d’intervention du SNUipp-FSU 31 lors du CTsD du 29 mai 2018

Demande de respect des seuils départementaux pour les écoles

Seuils ordinaires…

Pour la DASEN, la notion de seuils est trop rigide et ne permet pas la dimension qualitative.

Si effectivement les seuils ne sont pas inscrits dans la loi et restent indicatifs, pour autant, ils sont la condition nécessaire mais pas suffisante d’un traitement équitable entre toutes les écoles et tous les élèves du département.

Sur cette phase d’ajustement de carte scolaire, la dotation insuffisante amène la directrice académique à ne pas tenir compte des seuils indicatifs dans un certains nombre de situations. Plusieurs écoles sont concernées, par exemple l’EMPU de Pompertuzat ne bénéficie pas d’ouverture malgré une moyenne au dessus de 32,3 élèves. Pour le SNUipp FSU, une ouverture, quand bien même la moyenne tomberait à 31,9 serait tout simplement normale.

…Et seuils prioritaires

Cette remise en cause touche aussi les écoles de l’éducation prioritaire.

La DASEN y autorise une augmentation des effectifs en moyenne à 24 (hors classes dédoublées) en REP + (au lieu de 21) et pouvant dépasser 25 en REP.

Pour le SNUipp-FSU 31, cette décision conduira à une dégradation des conditions d’enseignement dans ces écoles. Nous demandons demande le respect des seuils pour les classes non dédoublées.

En PJ une pétition parents-enseignants à faire signer et à renvoyer à snu31 snuipp.fr

Demande de prise en compte des ULIS dans la carte scolaire

Dans le logiciel ONDE, les élèves sont inscrits directement dans leur classe. Mais cela ne change rien pour la carte scolaire. Les élèves d’ULIS ne comptent toujours pas dans l’effectif de l’école. Le SNUipp FSU demande qu’ils soient pris en compte chaque fois qu’ils entraînent le déclenchement d’une mesure d’ouverture ou une annulation de fermeture pour avoir des effectifs compatibles avec une inclusion réussie.

Demande de mesures qualitatives pour les écoles du nord des Toulouse

Décharges de direction, PDMQDC, postes spécialisés attention particulière sur les effectifs etc…

La DASEN propose de revoir la situation globale de ce secteur au CDEN.

Effectifs :

En février 2018, prévision d’effectifs annoncée pour le département : + 1512 élèves. Cette prévision a participé à l’évaluation des besoins du département.

En mai, nouvelle annonce : + 2194 élèves !

Selon la DASEN, cet écart peut se réduire pendant l’été car la mobilité est forte sur le département. Cependant l’écart est conséquent : presque 700 élèves.

Pour le SNUipp-FSU 31, la dotation départementale de 130 postes est largement insuffisante pour répondre aux besoins de l’école en Hte-Garonne. C’était la raison de notre appel à la grève départementale le 13 février et de nouveau, le 4 juin.

Le SNUipp FSU 31, la CGT Educ’action, le Sgen CFDT et Sud Education appellent les collègues à se mettre en grève. Voir appel et raisons de la grève ICI :

Rassemblement 13h place St Etienne Assemblée générale 10h maternelle Galia à Toulouse

Des fermetures en septembre

La nouvelle DASEN annonce qu’elle prononcera des fermetures à la rentrée. Les IEN effectueront de nombreux comptages sur le terrain.

Sur Toulouse :

Beaucoup d’ouvertures conditionnelles. La DASEN ne peut implanter les postes en raison de régulations d’élèves en cours par la mairie. Problématique importante de locaux. En attente d’effectifs stabilisés à la rentrée.

Dédoublement des classes en éducation prioritaire :

La DASEN souhaite, des classes de CP et CE1 autour de 12 mais l’effectif peut aller jusqu’à 15.

Elle ne souhaite pas de classes de CP/CE1 mais elle ne sera pas dans l’interdiction. Le conseil des maîtres doit faire une proposition de répartition pédagogique qui devra être soumise à l’IEN.

Le SNUipp-FSU 31 appelle les conseils des maîtres à reprendre la main sur les organisations pédagogiques dans les écoles avec la possibilité, selon les besoins, de « récupérer » un poste ouvert au titre du dédoublement pour alléger les effectifs des classes non dédoublées.


Documents joints

Pétition_seuils_EP_SNUipp
Pétition_seuils_EP_SNUipp

Agenda

<<

2018

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois