Rassemblement de rentrée : non aux régressions sur la carte scolaires !

mardi 4 septembre 2018
par  snu31
popularité : 2%

Le SNUipp FSU 31, le Snudi Fo et la CGT Educ’Action appellent les collègues à se rassembler à partir de 12 heures Vendredi 7 Septembre place Saint-Etienne à Toulouse à l’occasion du CDEN. Un préavis est déposé pour les collègues ou équipes qui souhaiteraient se mettre en grève.

A l’heure où nous écrivons, nous n’avons pas les fermetures de classes qui doivent être prononcées. Elles ne seront annoncées par la DASEN que mercredi 5 septembre.

Dès l’annonce de la dotation de 130 postes pour la Haute-Garonne, le SNUipp FSU soulignait son insuffisance pour faire face à la poussée démographique ainsi qu’aux dédoublements en REP et REP+ pour ne citer que deux éléments de la rentrée.

Dans ce contexte, la DASEN envisage des régressions importantes par rapport aux exercices précédents :

- Retour des fermetures en septembre :

Depuis plusieurs années, le DASEN précédent ne prononçait plus de fermetures en septembre. Cela permettait de respecter l’organisation des écoles, les élèves et collègues concernés. La DASEN annonce d’ores et déjà des fermetures à cette rentrée qui vont mettre à mal les écoles. Pourtant, ce qui était possible les années précédentes devrait l’être cette année. C’est donc une régression sur une pratique plébiscitée par tous (Organisation syndicales, parents d’élèves et élus locaux).

- Récupération de décharges de Direction :

Depuis des décennies, il était convenu que lorsqu’une fermeture d’école était prononcée après la première phase du mouvement, l’impact sur les décharges de direction était reporté d’une année. Cela, toujours dans le but de préserver collègues et école. La/le directerice/eur concerné-e, pouvait alors effectuer le mouvement l’année suivante, si il le désirait.

Pour cet exercice, la DASEN entend « récupérer » immédiatement les décharges des écoles concernées (fermetures de classes en juin et après…) sans laisser la moindre latitude aux écoles et aux Directrices/eurs.

- REP- : harmonisation vers le BAS !…

Depuis la dernière carte d’Education Prioritaire , le SNUipp dénonce la discrimination des écoles nouvellement entrées en REP pour lesquels des seuils intermédiaires étaient appliqués ( élémentaire : 25 contre 21 pour les « anciennes école en EP – maternelle : 28 contre 25). Et bien maintenant, la tendance est bien à l’harmonisation vers le BAS, puisque ces seuils beaucoup moins favorables aux écoles seraient appliquées à toutes les école REP !

- Toulouse, Mairie et DASEN mettent à mal l’école de proximité…

Cette tendance avait déjà cours, mais elle a été clairement explicitée et assumée lors de la réunion de régulation de la Mairie de Toulouse le 24 août dernier.

La mairie utilise les seuils de la DASEN pour remplir les écoles juste en dessous des seuils d’ouverture, puis envoyer les élèves supplémentaires plus loin…

Il ne s’agit donc pas de répondre à un besoin de scolarisation de proximité, mais bien de répartir en fonction de chiffres. Résultats : des écoles chargés à bloc et des élèves déplacés loin de leur domicile…


Agenda

<<

2018

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois