De la liberté pédagogique

mercredi 26 septembre 2018
par  snu31
popularité : 1%

En ces temps de prescription pédagogiques il est bon de revenir et de rappeler quelques principes.

Cette liberté figure dans le code de l’éducation.

Article L912-1-1

Créé par Loi n°2005-380 du 23 avril 2005 - art. 48 JORF 24 avril 2005

La liberté pédagogique de l’enseignant s’exerce dans le respect des programmes et des instructions du ministre chargé de l’éducation nationale et dans le cadre du projet d’école ou d’établissement avec le conseil et sous le contrôle des membres des corps d’inspection.

Une liberté sur le fil

La loi en atteste(1) : la liberté pédagogique est non seulement bornée, mais, puisqu’elle n’est guère définie, elle se prête à des interprétations multiples, voire contradictoires. Puisqu’elle est, par nature, dans une tension permanente. En effet, cette liberté peut être prônée par les tenants d’une vision libérale du métier qui rejettent l’idée d’un contrôle de l’État. Mais cela revient à nier son rôle dans la défense de l’intérêt général et aussi à prendre le risque d’un contrôle par des groupes de pression défendant des intérêts particuliers.

Entre nécessité et responsabilité

Mais loin d’être un privilège corporatiste dénoncé par ailleurs, la liberté pédagogique est pourtant une responsabilité tout autant qu’une nécessité. Nécessité démocratique, inscrite dans le projet de Condorcet dès la Révolution Française, d’une indépendance du savoir et de sa transmission par rapport à l’autorité politique. Nécessité en terme d’efficacité dans la mesure où l’enseignement ne peut être une application à la lettre de prescriptions, ignorantes des contingences et imprévus des situations d’apprentissage. L’enseignant est nécessairement concepteur de son travail, faisant en permanence des choix face à des situations qui n’ont pu être toutes modélisées. Nécessité pragmatique enfin : l’enseignant étant seul dans sa classe, l’institution doit lui faire confiance dans l’exercice de ses missions.

La liberté pédagogique, dans le quotidien du métier, s’exerce de manière individuelle, mais elle a aussi une dimension collective car les conditions d’exercice du métier relèvent aussi des choix qui ont été faits localement, par les équipes : choix du manuel, choix de progression, etc. L’articulation des deux est l’objet de transactions jamais définitivement tranchées et qui doivent pouvoir être rediscutées. C’est un enjeu démocratique important à l’échelle d’un établissement.

Le SNUipp FSU estime que, si nécessaire, il faut agir collectivement pour se faire respecter et faire respecter la loi.


Agenda

<<

2018

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

RÉSEAUX SOCIAUX

lundi 31 août 2015

RÉSEAUX SOCIAUX

PNG - 9.5 ko

Retraite

lundi 18 mai 2015

RAPPEL RETRAITE : RENVOI DES PIÈCES POUR LE 7 juillet 2018

La circulaire rectorale du 8 mars 2018 ICI précise que les pièces à fournir pour le départ à la retraite le 1er septembre 2019 doivent parvenir pour le 7 juillet 2018 dernier délai ! Lire l’article et pièces pour le dossier ICI

Formulaire à renseigner (pour les syndiqués du SNUipp-FSU 31) pour demander le calcul de votre pension :

Pour renseigner le formulaire, n’hésitez pas à vous référer à vos données personnelles figurant sur I-Prof.

Si vous avez occupé ou occupez les fonctions de direction, précisez la durée dans la rubrique "Remarques complémentaires".

Voir aussi : Retraite : connaître la loi adoptée

Remplacement

vendredi 27 février 2015

La situation se dégrade dans le département. Le SNUippFSU encourage les collègues à signaler systématiquement les remplacements non effectués. Pour cela, remplir l’enquête en cliquant ICI.