Audience avec la DASEN, le 26 septembre 2018

lundi 1er octobre 2018
par  snu31
popularité : 1%

Mardi 26 septembre, le SNUipp-FSU a été reçu en audience par Mme Laporte, Directrice Académique de Services de l’Éducation Nationale et Mme Mery, IEN Adjointe à la DASEN.

Ci-dessous les points que nous avons abordé. Nous souhaitions en aborder d’autres et plus développer ceux-ci mais nous n’avons pas pu, faute de temps accordé par la DASEN pour cette audience un peu expéditive...

Les évaluations :

Pour le SNUipp-FSU, les évaluations CP et CE1 ne sont pas adaptées. Elles peuvent mettre les élèves en échec. Les enseignants sont cantonnés à un rôle de simple exécutant n’ayant même plus à corriger ce que font leurs élèves. Elles dessinnent un projet régressif de l’école avec réduction des objectifs, mécanisation des apprentissages, mise en concurrence, salaires et budgets des établissement au mérite.... (voir notre déclaration à la CAPD du 2 octobre)

Réponse de la DASEN : Les évaluations n’ont pas d’objectif de classement. Elles ont été faites par des équipes PE + Conseiller pédagogique + IEN avec une expérimentation l’année dernière. L’objectif n’est pas d’évaluer un niveau mais de mettre en évidence des difficultés qui seraient prédictives dans l’apprentissage de la lecture. Ce qui est important c’est ce qui est mis en place pour réduire les écarts. S’opposer aux évaluations c’est inciter les collègues à la suspicion, c’est instiller la peur. D’après la DASEN, les collègues qui s’opposent aux évaluations sont majoritairement en éducation prioritaire, puisque c’est plus facile d’influencer les parents. (Nous nous sommes bien entendu élevés face à cette description méprisante, des enseignant-es de REP+ et des parents). Les évaluations nationales permettent de garder le rapport à la norme, aussi bien en REP+ que dans des quartiers plus favorisés. La DASEN ira dans les classes pour observer ce que les enseignants de CP mettent en place. On ne peut pas nier l’apport des progrès récents, comme ceux de l’imagerie cérébrale...

Pour le SNUipp-FSU 31, les effets des évaluations CP/CE1 peuvent être néfastes. Les injonctions, le cadrage, les pratiques obligées mettent nos collègues sous pression et mettent en danger la liberté pédagogique. Quand au rapport à la même norme pour tous, de quelle norme parlons-nous ? Les évaluations CP sont aux antipodes des programmes de la maternelle... Les enseignants doivent rester des concepteurs, et évaluer aux moments qu’ils jugent opportuns, avec des outils sur lesquels ils ont réfléchi. La question du pilotage par l’évaluation n’est pas neutre. Des pays anglo-saxons en sont revenu.

Carrière :

Classe exceptionnelle :

  • Nous demandons un bilan concernant la compensation des départs à la retraite des collègues à la classe exceptionnelle.

Réponse de la DASEN : les éléments seront donnés à la CAPD de mardi 2 octobre

Hors classe :

  • Suite à la publication par le ministère des chiffres du passage à la hors classe, nous souhaitons savoir comment le réajustement a été mis en place dans le département.
  • Concernant l’appréciation pour l’accès à la hors classe, la DASEN s’était engagée à demander au ministère la possibilité d’effectuer des modifications. Nous voulions connaître le retour du ministère.

Réponse de la DASEN : les éléments seront donnés à la CAPD de mardi 2 octobre

Rendez-vous de carrière : Nous sommes opposés à ce que les collègues soient sollicités pendant les vacances scolaires avec des délais de réponse toujours pendant les vacances. Nous avons écrit à la DASEN dans ce sens début septembre. Nous demandons que la procédure de réponse soit précisée.

Réponse de la DASEN : Quelques éléments de calendrier : appréciation finale le 18 septembre pour envoyer un recours gracieux jusqu’au 18 octobre la DASEN étudiera les recours jusqu’au 18 novembre La notion d’accompagnement est au centre du PPCR avec des conseils à la suite de l’observation par l’IEN. L’IEN doit pouvoir écrire ce qu’il pense de ce qu’il a observé. Dans l’idéal, il faudrait que le temps pour conduire l’entretien soit plus long et qu’il se termine par une proposition d’accompagnement et de formation de l’enseignant si besoin par un IEN ou un conseiller pédagogique. De même, les animations pédagogiques devraient être différenciées en fonction des besoins et des parcours de chacun. Tout le monde à l’impression de bien faire son travail d’où une déception parfois à la lecture du compte rendu ou de l’appréciation finale. L’évaluation est souvent perçue comme une sanction.

Nous rappelons à la DASEN que le SNUipp-FSU n’est pas opposé à la mise en place du rendez-vous de carrière débouchant sur un accompagnement adapté. Mais que pour l’instant, ce n’est pas le cas dans notre département. La perception des collègues d’une évaluation sanction n’est pas de leur fait mais du rapport instaurée par la hiérarchie. Et quand la DASEN dit : « Tout le monde à l’impression de bien faire son travail etc. », la hiérarchie fait preuve d’une suspicion qui ne va pas dans le bon sens... Nous revendiquons une formation continue de qualité (animations pédagogiques et stages départementaux). Nous revendiquons également un décrochage de ces rendez-vous carrière des promotions.

Dans le département :

Communication avec les services du rectorat : Sans remettre en cause le travail des services administratifs, nous évoquons les grosses difficultés que les collègues et nous rencontrons pour joindre les services du rectorat par téléphone. Les mails restent également souvent sans réponse.

Réponse de la DASEN : Il y a un problème concernant le nombre de personnels administratifs qui n’est pas assez important. Il faut éviter d’envoyer trop de mail car les services sont ensuite saturés.

Nous rappelons à la DASEN que nos collègues et nous avons parfois besoin de réponses urgentes et que sans plusieurs relances, nous n’obtenons pas de retour.

Bilan des disponibilités et des démissions : Réponse de la DASEN : les éléments seront donnés à la CAPD de mardi 2 octobre

Concours 2018 : Concernant la liste complémentaire, nous voulons savoir si le recrutement a été ouvert et si il y a eu une autorisation du ministère.

Réponse de la DASEN : Il y a eu 1 démission de PES sur la liste principale qui a été compensée par la liste complémentaire. (Il y a eu une deuxième démission et un deuxième recrutement depuis.) L’autorisation au recours à la liste complémentaire n’est pas du ressort de la DASEN mais de la rectrice sur accord du ministre. Le SNUipp-FSU demande qu’il soit fait appel à la liste complémentaire pour compenser le sous-nombre dans le département, et non à des contractuel.es.

Le reclassement : Certains collègues, tous PES en 2017-2018 ont déposé un dossier de reclassement à leur prise de fonction, en septembre 2017. Depuis cette date et malgré de nombreuses sollicitations auprès des services, ils n’ont toujours pas obtenu de réponse.

Réponse de la DASEN : Je note les noms de ces personnes et je questionnerai les services concernés.

Le remplacement : Plusieurs points abordés concernant le remplacement : Les arriérés d’ISSR de certains collègues devaient être réglé au 20 juillet et ne le sont toujours pas ZIL REP+ : il manque toujours 3 collègues pour que le dispositif soit au complet. Il y a pourtant 3 volontaires et l’IEN de HG 24 semble avoir donné son accord. Nous rappelons que les T1 placé.es sur un poste de Titulaire remplaçant en phase 2 ou 3 doivent néanmoins conserver « leur protection » et ne pas avoir des missions de ZIL REP+ s’ils.elles ne l’ont pas demandé. Nous nous interrogeons sur la mise en place de la « RH de proximité » dans les circonscriptions suite la fusion des moyens de remplacement... Pas de réunion d’information des collègues parfois, pas d’explication claire sur les modalités de fonctionnement, affectations prononcées sans tenir compte des souhaits de nos collègues... La fusion ne semble pas avoir réglé le problème du remplacement dans le département. Le non-remplacement des PE en ULIS en formation CAPPEI.

Réponse de la DASEN : Les services prennent en compte les situations personnelles (lieu d’habitation…) et font des modifications, mais parfois ce n’est pas possible. Concernant le remplacement en général, la DASEN s’interroge sur l’origine du dysfonctionnement. Le nombre de remplaçants est important mais pourtant cela ne fonctionne que moyennement, surtout sur Toulouse. Pour le remplacement des collègues en formation CAPPEI, la nouvelle formation qui se met en place à l’ESPE (plus d’alternance) a mis en difficulté les services. Pour le SNUipp-FSU, un exemple de plus de la non pertinence de la fusion des remplacements !

Pôle ressource : Nous rappelons à la DASEN qu’elle s’était engagée lors de la fermeture du poste à maintenir à minima le lieu ouvert pour l’emprunt de livres. Mais aujourd’hui, ce n’est pas le cas. Les budgets « état » et « politique de la ville » ont permis d’acheter pour des milliers d’euros de livres qui ne peuvent plus être utilisés. Les collègues d’éducation prioritaire ont monté des projets au travers de « fiches action » subventionnées depuis plus de 10 ans et ces collègues ne peuvent plus aujourd’hui mener à bien ces projets dans lesquels ils se sont engagés.

Réponse de la DASEN : Pour l’instant il n’y a pas de solution. 2 possibilités sont à l’é tude : le recrutement d’un « service civique » avec le transfert du fonds sur la nouvelle école Galia (mais pas avant le mois de novembre) ou la répartition des livres entre les différents réseaux. Pour le SNUipp-FSU31, cette dernière solution n’est pas acceptable. La mutualisation des ressources est une richesse pour les équipes des différents réseaux.

ASH – PSYCOLGUES – AVS :

Postes à pourvoir de psychologues scolaire sur l’académie : 2 vacants (1 dans le 32 et 1 dans le 65) et dans le 31 : 1 congé formation + 3 congés maladie long + des temps partiels non compensés. Il est impossible aux collègues en poste d’absorber toutes ces absences.

Réponse de la DASEN : la question sera abordée avec la rectrice et les DASEN de l’académie. La gestion dépend du second degré mais l’implantation des postes relève de la dotation 1er degré dans chaque département. Le recrutement de contractuel.les est académique et pour l’instant, dans le 31, pas de recrutement sur des postes d’adjoint-e sans spécialité, mais quelques uns sur des postes ASH (SEGPA, ITEP, etc.).

Pour le SNUipp-FSU 31, il est clair que le recrutement de contractuel.les ne peut pas être une solution pour le long terme. Les conditions de travail des psychologues du 1er degré se détériorent d’année en année. Il faut abonder les créations. Enfin petit paradoxe, il y a déjà des contactuel.les recruté.es dans notre département, sur des postes de l’ASH vacants (Segpa, IME, ITEP, ULIS…)...

Accompagnement des élèves en situation de handicap : Nous déplorons qu’au 26 septembre, encore 1040 élèves notifiés n’aient pas d’accompagnement AVS. Nos revendications, concernant la prise en compte des élèves d’ULIS dans les effectifs, et plus globalement la baisse des effectifs dans les classes, lors des instances de carte scolaire, prennent tout leur sens.

Réponse de la DASEN : Il y a toujours des enfants en attente en début d’année (nouvelles notifications).

Situation des ULIS école dans le département : Plusieurs ULIS-écoles dépassent le seuil de 12. Nous évoquons les situations particulières de certaines écoles. Une alerte concernant ces situations avait déjà été faite. Réponse de la DASEN : Je note les noms des écoles et je questionnerai les situations.


Agenda

<<

2018

 

<<

Décembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
262728293012
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31123456
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

RÉSEAUX SOCIAUX

lundi 31 août 2015

RÉSEAUX SOCIAUX

PNG - 9.5 ko

Retraite

lundi 18 mai 2015

RAPPEL RETRAITE : RENVOI DES PIÈCES POUR LE 7 juillet 2018

La circulaire rectorale du 8 mars 2018 ICI précise que les pièces à fournir pour le départ à la retraite le 1er septembre 2019 doivent parvenir pour le 7 juillet 2018 dernier délai ! Lire l’article et pièces pour le dossier ICI

Formulaire à renseigner (pour les syndiqués du SNUipp-FSU 31) pour demander le calcul de votre pension :

Pour renseigner le formulaire, n’hésitez pas à vous référer à vos données personnelles figurant sur I-Prof.

Si vous avez occupé ou occupez les fonctions de direction, précisez la durée dans la rubrique "Remarques complémentaires".

Voir aussi : Retraite : connaître la loi adoptée

Remplacement

vendredi 27 février 2015

La situation se dégrade dans le département. Le SNUippFSU encourage les collègues à signaler systématiquement les remplacements non effectués. Pour cela, remplir l’enquête en cliquant ICI.