Compte-rendu du CTDP du 30 mars et du CDEN du 9 avril 2010

vendredi 30 avril 2010
par  snu31
popularité : 2%

CTPD du 30 mars 2010

A la suite des déclarations préalables, l’IA nous répond :
Concernant les fusions d’écoles, il nous dit « ne pas être un épicier ». Pour lui, c’est mieux sur le plan pédagogique, il n’a pas pour objectif de récupérer des postes. Cela facilite le dialogue avec les élus.
Surnombres à la rentrée : il y aura encore 150 à 200 surnombres budgétaires à la rentrée.
L’IA nous affirme qu’il fera en sorte que les Zil ne soient plus sur des congés longs.
Concernant la carte scolaire, il nous signale une augmentation d’’effectifs élèves sur Toulouse, et une « baisse » hors Toulouse.
Sur Toulouse, il propose 13 ouvertures et 7 fermetures, hors Toulouse, il propose 33 ouvertures, 43 fermetures.
Selon lui, les 29 postes de la dotation serviront à couvrir la croissance démographique attendue ( + 600 élèves) et les décharges de direction d’écoles à 4 classes (jusqu’alors couvertes par les PE2).
En fait la dotation est presque totalement absorbée par ces décharges (22 postes)
L’IA annonce l’ouverture de 2 CLIS supplémentaires.
Il signale la transformation de certains postes d’animation en postes de conseillers pédagogiques. Il veut faire un effort sur l’occitan.
Il veut assumer les moyens sur le réseau ambition réussite.

l’IA déclare en préalable :

  • Pour lui, les engagements d’inscriptions présentés par les directeurs ne comptent pas (sic)
  • Toutes les nouvelles mesures peuvent être réexaminées en CDEN.
  • Il y aura un CTPD en juin
    Vote sur les mesures d’ouvertures et fermetures de classes : 10 contre (représentants des personnels, 10 pour (l’administration)
    Vote sur les mesures du document annexe : 7 contre (FSU et SGEN), 3 abstentions (UNSA), 10 pour (administration)

Mesures diverses :
État des lieux suite au redécoupage des circonscriptions toulousaines : Les écoles RAR sont réparties sur 5 circonscriptions. Les écoles d’Empalot seront rattachées au collège ambition réussite Stendhal.
Les écoles d’application seront conservées.
L’IA : « J’assume la décision politique. Un réseau, c’est un collège et les écoles qui l’alimentent. L’ambition réussite intéresse tous les maîtres. Je veux recréer de la mixité sociale. »
L’IA adjoint rajoute : l’évaluation fait apparaître l’interpénétration des cultures 1er et 2nd degré. On veut un pilotage au plus près des RAR.
L’école Littré sera rattachée à HG3 (Reynerie). Une évaluation nationale des RAR est en cours.
Il faut noter la signature d’une convention avec la ville de Toulouse pour l’enseignement de l’occitan. L’école du Polygone est concernée.
L’IEN chargé des langues précise que la circulaire « langues » stipule que les personnels « habilités » sont obligés d’enseigner les langues en fonction des besoins.

Questions diverses :
Baisse du BOP 140 (Budget opérationnel 1er degré)

L’IA, par la voix du secrétaire général, reconnaît une baisse importante du BOP 140. Celui-ci s’élevait à 565 089 euros en 2009, il ne sera que de 377 179 euros en 2010. Cela représente une baisse énorme de 188 910 euros.
Dans ce contexte, les choix faits :
Frais de déplacements : montant maintenu à l’identique (donc pas de hausse alors que les prix des carburants notamment flambent) - Formation continue : crédits légèrement augmentés.
Crédits pédagogiques : ceux liés à des conventions sont maintenus. Par contre, pas de financement TICE , ni aides aux projets (PAEI) A ce tableau noir, s’ajoutent des difficultés de paiement avec la plate forme CHORUS. Les retards de paiement s’élèvent à plus de 42 400 euros.

Règlement type départemental :
Sera soumis au vote du CDEN

Stagiaires
Ils seront 95 à la rentrée.
Un schéma académique de formation a été établi, avec des déclinaisons différentes selon les départements.
Un accueil se fera avant la rentrée, sur 4 jours, sur la base du volontariat. Les stagiaires ne seront pas rémunérés ces jours-là). Durant ces 4 jours, un port folio sera remis, une préparation à la prise de poste effectuée, ainsi qu’une prise en compte des besoins.
Ce temps sera pris en charge par l’IA et les IEN, les PEMF et l’IUFM.
De la rentrée à novembre (7 semaines), les stagiaires seront en surnombre dans une école ou une classe. Ils auront un PEMF comme référent.
Après les vacances d’automne : ils seront affectés sur des congés plus ou moins longs (de 1 mois ou plus), en tant que brigades remplaçants à TP. L’affectation s’effectuera en fonction du rang au concours. L’accompagnement sera effectué par les équipes de circos et les PEMF.
Stages massés : ils dureront 4, ou 5 jours. Ils s’effectueront dans le cadre d’un échange de moyens IA / IUFM, d’une convention académique avec avenants départementaux.

CDEN 9 avril 2010

Débat sur l’avenir de la formation des maîtres suite à la lecture d’une motion présentée par la FCPE. Nous intervenons longuement pour dénoncer la réforme en cours et pointer tous les dangers qu’elle fait courir à terme à l’école. _ Les autres syndicats et même la PEEP interviennent dans le même sens.
L’IA ne se prononce pas sur le fond de la réforme. Il souligne que le département sera à la rentrée en situation de surnombre budgétaire et verra deux promotions de nouveaux PE arriver sur le terrain en même temps. Il rappelle qu’à compter de novembre, les stagiaires nouvelle mouture seront affectés sur des remplacements longs, d’au moins un mois. Ils bénéficieront de formation in situ ou de stages massés.

Carte scolaire :
L’IA annonce + 600 élèves à la rentrée.
La dotation est de 29 postes au titre de cette croissance démographique, mais plus de 20 sont déjà pris par les décharges de direction (anciennement couvertes par des PE2), LSF et CLIS.
L’IA affirme que les seuils n’ont pas changé dans le département.
Il donne les éléments suivants : 31 ouvertures de classes - 37 fermetures 2 ouvertures de CLIS, 1 ouverture occitan, 1 ouverture malentendants

Débat sur la scolarisation des tout petits : série d’interventions dans le même sens, autant des représentants des personnels, que des parents et des élus, pour dénoncer le désengagement de l’état dans ce domaine, et signaler les inégalités que cela crée.

Règlement type départemental : après les groupes de travail, un vif débat et une suspension de séance, nous avons obtenu des modifications très substantielles au texte initial.

Mesures annexes :
Débat sur les fusions d’écoles, suite à notre intervention pour dénoncer cette logique, anticipant un éventuel texte sur les EPEP, créant de grosses structures moins adaptées (nombre d’élèves important, difficultés pour le travail en équipe...), permettant de faire des économies d’échelle, l’IA répond ne pas « être un épicier ». Ces fusions nécessitent un accord local. Elles se font à l’occasion de départs de collègues directeurs. Cela permet d’avoir une décharge plus importante. Il signale qu’il n’y a pas d’opposition de la mairie dans le cas de Toulouse.
L’IA ajoute une fusion d’écoles sur Frouzins (3 + 7 classes)
Vote sur les mesures annexes : 5 contre (FSU + SGEN)

Autres points à l’ordre du jour :
Nominations de DDEN : nomination de 4 nouveaux DDEN entérinée.
Taux IRL instituteurs : Nous dénonçons à nouveau la faiblesse de cette dotation au regard du coût du logement.
Vote sur IRL : 16 abstentions


Agenda

<<

2018

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois