La stratégie du choc pour la mise en place d’une école neo libérale

lundi 15 octobre 2018
par  snu31
popularité : 2%

Fidèle à sa méthode populiste, c’est par le journal "20 minutes" que JM Blanquer a décidé de communiquer sur les résultats des évaluations standardisées nationales en CP et CE1. Contrairement à ce que répète le ministre, ces évaluations ne sont faites ni pour les élèves ni pour les enseignant-es mais pour conditionner l’opinion publique et lui faire accepter l’idée qu’il faut changer l’école dans le sens voulu par JM Blanquer.

Des évaluations contestables

Le type d’évaluation proposé conditionne le résultat. Le SNUipp FSU critique depuis le début ces évaluations : moment de passation trop tôt dans l’année, contenus inadaptés aux élèves, temps de passation grossièrement sous évalué.

A l’arrivée, cela permet au ministre de communiquer avec des formules du type "un élève de CE1 sur deux a des difficultés en calcul mental".

Si le ministère pense que mettre des élèves en situation d’échec avec un discours du type "ne vous inquiétez pas si vous échouez", cela relève d’une forme d’incompétence. Si, comme c’est le plus probable il fait semblant d’y croire, il serait avisé d’arrêter de parler d’école bienveillante.

Tou-te-s les enseignant-e-s savent que les élèves ont besoin de confiance en eux pour affronter les apprentissages. Voir des élèves perdre pied, se décourager, voire pleurer parce que ce qu’on leur demande est inadapté est non seulement un spectacle attristant mais totalement contre productif.

Une instrumentalisation politique

Le fait que concomitamment soit publiés les résultats des évaluations et que le projet de loi de JM Blanquer soit présenté ce lundi au Conseil Supérieur de l’Education n’a rien d’une coïncidence. Cela permet de justifier les changements que veut mettre en place le ministère tout en détournant l’attention sur les évaluations.

Pourtant ce projet de loi devrait inquiéter tout ceux qui sont attachés à l’école publique. Il remet gravement en question la formation initiale des PE. Pas étonnant de la part d’un ministre qui occupait de hautes responsabilités quand elle a été purement et simplement supprimée ! Il supprime le CNESCO et crée un organisme d’évaluation du système scolaire à la botte du ministère. Comme dit Libération "le ministre aime évaluer mais n’aime pas être évalué".


Agenda

<<

2018

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

RÉSEAUX SOCIAUX

lundi 31 août 2015

RÉSEAUX SOCIAUX

PNG - 9.5 ko

Retraite

lundi 18 mai 2015

RAPPEL RETRAITE : RENVOI DES PIÈCES POUR LE 7 juillet 2018

La circulaire rectorale du 8 mars 2018 ICI précise que les pièces à fournir pour le départ à la retraite le 1er septembre 2019 doivent parvenir pour le 7 juillet 2018 dernier délai ! Lire l’article et pièces pour le dossier ICI

Formulaire à renseigner (pour les syndiqués du SNUipp-FSU 31) pour demander le calcul de votre pension :

Pour renseigner le formulaire, n’hésitez pas à vous référer à vos données personnelles figurant sur I-Prof.

Si vous avez occupé ou occupez les fonctions de direction, précisez la durée dans la rubrique "Remarques complémentaires".

Voir aussi : Retraite : connaître la loi adoptée

Remplacement

vendredi 27 février 2015

La situation se dégrade dans le département. Le SNUippFSU encourage les collègues à signaler systématiquement les remplacements non effectués. Pour cela, remplir l’enquête en cliquant ICI.