Après les annonces d’Emmanuel Macron le SNUipp FSU appelle plus que jamais les collègues à se mettre massivement en grève le vendredi 14 décembre.

mardi 11 décembre 2018
par  snu31
popularité : 1%

Il y a beaucoup de choses à dire après l’intervention du président de la République. La première est que la mobilisation sociale des GJ a d’ores et déjà cassé le sentiment de toute puissance qui semblait animer le président et son gouvernement dans sa défense de l’oligarchie.

La question du SMIC

Le SMIC n’est pas augmenté. C’est une partie du salaire indirect qui est transféré sur le salaire direct. Par-là, ce sont les ressources de la protection sociale qui sont attaquées. Une augmentation réelle du SMIC et des salaires en général aurait au contraire comme effet mécanique de mieux financer la protection sociale.

La proposition Sarkozyste de défiscaliser les heures supplémentaires, en plus d’avoir les mêmes conséquences en réduisant les ressources destinées à la protection sociale, joue un rôle dissuasif sur l’emploi encourageant les patrons à faire travailler plus ceux qui ont du travail, souvent au détriment de leur santé, alors que le chômage de masse sévit.

Les retraites

L’abolition de l’augmentation de la CSG pour les retraites inférieures à 2000 € est une bonne chose mais depuis des semaines les retraités demandent des retraites indexées sur le coût de la vie.

L’ISF

Les cadeaux aux plus riches sont maintenus (réduction de 5 milliards de l’ISF, maintien du CICE).

En refusant de rétablir l’ISF, E. Macron s’entête dans sa défense radicale des ultra riches. Il est faux de dire que cet impôt a fait fuir les investisseurs. Par contre, c’est près de 5 milliards de manque à gagner pour l’Etat.

Significatif, en pleine crise sociale, la majorité de droite du sénat votait hier soir la fin de l’exit taxe qui pénalisait les contribuables qui fuyaient le fisc à l’étranger.

ce qu’il n’a pas dit

La transition écologique que nous n’opposons pas à la question sociale a été totalement évacuée. Rien par exemple sur la taxation du kérosène.

Rien sur les minima sociaux.

Rien sur les fonctionnaires. Nous rappelons que certains agents publics sont payés en dessous du SMIC et que le point d’indice est gelé depuis 2011. Rien sur la présence des services public sur le territoire.

S’il a condamné les violences, il n’a pas dit un mot sur les violences policières. Elles sont pourtant nombreuses et relèvent d’un usage non proportionnée et abusif de la force publique. Les images des lycéens de Mantes la Jolie gardés à genoux et main sur la tête par des CRS, l’usage des flash ball et les blessures qu’elles entraînent, les milliers de gardes à vue « préventives » rendues possible par l’introduction d’une législation d’exception dans le droit commun tout cela ne semble pas susciter le moindre commentaire de sa part si ce n’est féliciter les forces de l’ordre.

Le SNUipp FSU 31 n’associe pas toute l’action de la police à ces faits mais condamne les excès qui ont été commis.


Agenda

<<

2019

 

<<

Mai

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

RÉSEAUX SOCIAUX

lundi 31 août 2015

RÉSEAUX SOCIAUX

PNG - 9.5 ko

Retraite

lundi 18 mai 2015

RAPPEL RETRAITE : RENVOI DES PIÈCES POUR LE 7 juillet 2018

La circulaire rectorale du 8 mars 2018 ICI précise que les pièces à fournir pour le départ à la retraite le 1er septembre 2019 doivent parvenir pour le 7 juillet 2018 dernier délai ! Lire l’article et pièces pour le dossier ICI

Formulaire à renseigner (pour les syndiqués du SNUipp-FSU 31) pour demander le calcul de votre pension :

Pour renseigner le formulaire, n’hésitez pas à vous référer à vos données personnelles figurant sur I-Prof.

Si vous avez occupé ou occupez les fonctions de direction, précisez la durée dans la rubrique "Remarques complémentaires".

Voir aussi : Retraite : connaître la loi adoptée

Remplacement

vendredi 27 février 2015

La situation se dégrade dans le département. Le SNUippFSU encourage les collègues à signaler systématiquement les remplacements non effectués. Pour cela, remplir l’enquête en cliquant ICI.