Compte-rendu de l’audience avec la DASEN du 19 décembre 2018

jeudi 20 décembre 2018
par  snu31
popularité : 1%

Mercredi 19 décembre, le SNUipp-FSU 31 a été reçu en audience par Mme Laporte, Directrice Académique des Services de l’Éducation Nationale, Mme Mery, IEN Adjointe à la DASEN, Mme Rufas, directrice des services de la DPE et Mr Faisy, secrétaire général adjoint.

Retour sur les élections professionnelles

SNUIPP-FSU :

Pour le SNUipp-FSU 31, la hausse de la participation de la profession aux élections professionnelles montre bien que les collègues sont attaché.es à leurs délégué.es des personnels et à leur rôle dans les différentes instances.

En plaçant en tête le SNUipp-FSU (au niveau national et départemental) , ces résultats montrent aussi que les collègues se reconnaissent dans les valeurs que nous portons et dans un syndicalisme de transformation sociale.

DASEN :

Concernant les élections professionnelles, la DASEN est également satisfaite du taux de participation en augmentation. Elle est favorable au dialogue social sur la forme et sur le fond et d’après elle, même si le projet du SNUipp-FSU n’est pas en équation avec celui du ministre, il faut sortir d’un point de vue idéologique.

SNUIPP-FSU :

Nous rappelons que toutes les politiques éducatives ne se valent pas et ne sont pas neutres. Elles sont porteuses d’un projet, d’une idéologie pour l’école, pour les élèves et le service public d’éducation. Le SNUipp-FSU ne partage pas la vision de l’éducation de Mr Blanquer et continuera à porter ses revendications.

Voici les points abordés :

Parcours Professionnel, Carrières et Rémunérations (PPCR)

SNUIPP-FSU : Pour la campagne hors classe 2018, tous les collègues n’ont pas eu communication officielle de leur appréciation. Nous demandons de nouveau qu’une information leur soit faite. Ce manque de transparence renforce le caractère arbitraire de ce que les collègues appellent couramment PPCR.

De plus, vous avez été destinataire de recours de la part de certains d’entre eux demandant le réexamen de l’appréciation posée.

Nous rappelons que cette appréciation est lourde de sens pour nos collègues, c’est toute leur implication professionnelle qui est déjugée. Certains se sentent humiliés, ressentent une injustice et victimes de l’arbitraire. Que dire quand un avis "à consolider" est prononcé sans aucune rencontre IEN/collègue ? Que dire quand l’incohérence est flagrante entre la note pédagogique, les états de service, et l’appréciation finale posée.

Nous demandons le réexamen des situations, la révision de l’avis et la suppression de l’appréciation « A consolider » comme certains DASEN l’ont fait dans leur département et notamment dans notre académie en Ariège.

DASEN : L’avis qui est donné reflète l’ensemble du parcours professionnel de la personne et pas uniquement à partir du dernier élément d’inspection ou de rendez-vous de carrière. Effectivement, les personnes peuvent se sentir déçues, meurtries en recevant l’appréciation.

D’un côté, les enseignants peuvent avoir des difficultés d’auto-évaluation, de l’autre, la posture des IEN doit évoluer. Le conseil et l’accompagnement doivent être au centre des RDV de carrière.

Concernant la pérennité de l’avis, la DASEN souhaite une possibilité d’évolution et l’a fait remonter au niveau du ministère mais pas de retour pour le moment. Une nouvelle circulaire pour la Hors Classe 2019 doit être publiée.

Au sujet de la non communication de l’avis et des absences de réponse aux courriers de recours, l’administration reconnait des difficultés de communication.

Sur les entretiens de carrières et CAPD promotion (6e et 8e échelons) : L’administration reconnait que le calendrier de l’année passée n’était pas satisfaisant et travaille à ce que cette année les communications aux collègues ne se fassent pas pendant les vacances.

SNUIPP-FSU :

Nous avons demandé que le compte rendu du rendez-vous de carrière ne soit pas définitif avant un échange avec l’enseignant-e autour de la grille .

Pour départager les collègues, à égalité de barème, nous revendiquons la mise en place un critère décroché de l’arbitraire, celui de l’Ancienneté Générale de Service… .

La DASEN s’est dite favorable à l’échange… (sans engagement) et n’a pas encore tranché sur les modalités pour départager les barèmes égaux.

Gestion du remplacement dans le département

- ISSR :

En juin dernier, le SNUipp-FSU avait porté en audience la situation de 43 collègues pour lesquels les arriérés de paiement nous avaient été communiqués. A notre connaissance, seulement deux situations sont totalement réglées. L’administration a traité ces demandes en juillet mais des erreurs persistent. D’autres situations d’impayés remontent encore depuis la rentrée, tout particulièrement pour les BDFC.

Le SNUipp-FSU a écrit à la DASEN. Le courrier en cliquant ICI.

Mme Rufas, directrice des services de la DPE, affirme que les situations ont toutes été examinées et que les erreurs sont à la marge.

Nous lui enverrons les situations que les collègues nous ont communiquées. Il faut signaler tout problème à la DPE ( dpe5 ac-toulouse.fr + gestionnaire) en nous mettant en copie visible.

Concernant le non paiement des ISSR des Brigades Formation Continue, l’administration reconnait ne pas avoir les moyens de saisir les déplacements depuis le début de l’année scolaire et que donc les ISSR ne peuvent pas être versées à temps. Ces saisies tardives ont ensuite des conséquences sur le versement des ISSR. La DPE indique que les services mettent tout en œuvre pour régulariser les situations sur paye de janvier et qu’il faut faire remonter tout problème.

Pour le SNUipp-FSU, ce n’est pas acceptable. Il n’est pas normal que les collègues se déplacent à leurs frais. De plus, il fort probable que les dysfonctionnements perdurent le rectorat n’ayant pas prévu de personnel administratif supplémentaire pour faire face.

Nous avons organisé une réunion d’information syndicale spéciale remplaçant-es le 17 décembre et des décisions d’actions ont été prises. Un compte-rendu a été envoyé aux collègues remplaçant-es. Nous contacter pour toute question.

- Manque de remplaçants et recrutement de contractuel :

Le SNUipp-FSU 31 dénonce la situation du département en terme de moyens de remplacement. Dès septembre, certaines circonscriptions étaient déjà en difficulté !

La DASEN explique que depuis 3 ans, les nombreuses ouvertures de postes n’ont pas été suivies des créations de postes de remplaçants nécessaires. La priorité sera donc pour la Haute Garonne d’ouvrir des postes de remplacement.

Vu la dotation académique (article ICI), on voit mal comment cela sera possible !

Pour l’année en cours, hors affectation sur des postes spécialisés, 15 contractuels sont déjà recrutés et affectés sur des remplacements longs (congés maternité, congés maladie...). De nouveaux recrutements devraient avoir lieu en janvier.

Nous avons demandé que les collègues puissent être recrutés sur la liste complémentaire du CRPE 2018. Le SNUipp-FSU est attaché au statut d’agent de l’état.

La DASEN répond que le ministre n’autorise pas le recours à la liste complémentaire sauf en cas de démission d’un PE de la liste principale.

  • le compte-rendu de l’audience avec la rectrice sur la Liste Complémentaire en cliquant ICI
  • Compte-rendu CAPD du 2 octobre concernant les difficultés de remplacement dans le département en cliquant ICI

Visite et formation dans les classes de CP et CE1

SNUIPP-FSU :

Nous vous avions déjà interpellée sur le contenu de certaines circulaires de circonscription, très axée CP, focalisée sur la syllabique et avec référence exclusive au livre orange …

Sur les visites dans les classes, vous nous aviez aussi assuré que ces rencontres étaient basées sur une démarche d’échanges constructifs et formateurs "sans injonctions", sans contrôle de conformité.

Nous voudrions maintenant porter un éclairage ciblé sur les « visites » dans les écoles qui n’ont pas fait remonter les évaluations CP et CE1.

Avez-vous demandé aux IEN d’aller dans les écoles dans un esprit de contrôle, de vérification et de pression dans l’objectif de remettre des équipes sur "le droit chemin" ?

La DASEN : "Quand les équipes nous ont signifié par écrit leur volonté/décision de ne pas faire passer ou remonter les évaluations, j’ai demandé aux IEN d’aller vérifier dans les écoles que les enseignant-es avaient bien compris le sens de ces évaluations."

"Quand les équipes ou les collègues n’ont pas saisi les résultats sans informer l’IEN, j’ai envoyé un courrier pour demander aux enseignant-es de se justifier (savoir si la non saisie était liée à des difficultés techniques ou si c’était un choix)."

Ces évaluations permettent d’aider les enseignants à mieux aider leurs élèves.

SNUIPP-FSU :

Nous avons réaffirmé que les équipes avaient la liberté pédagogique dans la mise en œuvre des programmes et qu’aucune pression ou injonction ne serait acceptée. En cliquant ICI, ce que pense le SNUipp-FSU des fiches ressources suite aux évaluations.

Le SNUipp-FSU et les évaluations nationales standardisées : tous les outils ICI

Nous avons également abordé des situations individuelles pour lesquelles nous avons contacté les collègues concernés.

Par manque de temps, nous n’avons pas pu aborder les point suivants :

• Les rythmes scolaires

• La mairie de Toulouse (charte des métiers, déménagements, parcours urbains)

• Le remplacement des psychologues scolaires

• La formation initiale et la formation continue

• Les droits des personnels : temps partiels, disponibilité, mobilité

• Les animations pédagogiques (le non choix des contenus et des créneaux)

• Le projet de mixité sociale

Afin de pouvoir aborder ces sujets, le SNUipp-FSU 31 a demandé à être reçu à nouveau par la DASEN au mois de janvier.


Agenda

<<

2019

 

<<

Mai

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

RÉSEAUX SOCIAUX

lundi 31 août 2015

RÉSEAUX SOCIAUX

PNG - 9.5 ko

Retraite

lundi 18 mai 2015

RAPPEL RETRAITE : RENVOI DES PIÈCES POUR LE 7 juillet 2018

La circulaire rectorale du 8 mars 2018 ICI précise que les pièces à fournir pour le départ à la retraite le 1er septembre 2019 doivent parvenir pour le 7 juillet 2018 dernier délai ! Lire l’article et pièces pour le dossier ICI

Formulaire à renseigner (pour les syndiqués du SNUipp-FSU 31) pour demander le calcul de votre pension :

Pour renseigner le formulaire, n’hésitez pas à vous référer à vos données personnelles figurant sur I-Prof.

Si vous avez occupé ou occupez les fonctions de direction, précisez la durée dans la rubrique "Remarques complémentaires".

Voir aussi : Retraite : connaître la loi adoptée

Remplacement

vendredi 27 février 2015

La situation se dégrade dans le département. Le SNUippFSU encourage les collègues à signaler systématiquement les remplacements non effectués. Pour cela, remplir l’enquête en cliquant ICI.