Compte-rendu de l’audience mairie de Toulouse 22 janvier 2019

lundi 28 janvier 2019
par  snu31
popularité : 1%

Le SNUipp-FSU 31, à sa demande a de nouveau rencontré Mme Lalane de Labadère, l’élue à l’éducation de la mairie de Toulouse, pour porter les revendications des équipes.

Présent-es à cette audience :

Mme Lalane de Laubadère, 4°adjointe chargée des affaires scolaires, M. Argenton, chef de service gestion des personnels, 2 représentant-es du SNUipp-FSU 31

Réorganisation du service des ATSEM et bilan de la Charte des Métiers

SNUipp-FSU 31 :

Retour sur les difficultés rencontrées par les écoles toulousaines depuis septembre 2017 : conditions d’enseignement dégradées (moins de présence d’ATSEM sur le temps de classe), remise en cause de l’autorité fonctionnelle de la direction d’école, problèmes de sécurité, d’hygiène, climat détérioré, usure liée aux négociations permanentes et parfois tensions importantes dans les écoles ; tout cela sur fond d’absences non remplacées d’enseignant-es, d’ATSEM et d’AT. D’après la DASEN, l’Education nationale vous a fait remonter ces dysfonctionnements suite aux multiples interventions du SNUipp-FSU 31. Une enquête en ligne a également été envoyée afin que les équipes donnent leur point de vue sur la réorganisation. Un bilan de la Charte était en cours. Quelles conclusions sont faites ? Des aménagements sont-ils prévus ?

Mairie :

L’exploitation de toutes les réponses est terminée (agents de la mairie, écoles et directions CLAE). Les équipes des écoles se sont emparées du questionnaire. Une restitution est prévue avant les vacances d’hiver aux partenaires syndicaux côté mairie, aux IEN, aux responsables de territoire ainsi qu’aux parents d’élèves. Des évolutions et adaptations sont prévues notamment sur « le 15h-16h » (ATSEM dévolues aux tâches de préparation du CLAE). Mme Lalane de Laubadère reconnaît la nécessiter de rééquilibrer les temps (scolaire et péri-scolaire). Il y aura une vigilance sur la couverture du temps scolaire, tout en poursuivant l’objectif d’amélioration des conditions de travail des ATSEM. La mairie concède que, pour le moment, la mise en œuvre de la Charte n’a pas encore produit les effets recherchés. Les difficultés de remplacement perdurent et sont liées à un manque de personnels que la mairie ne parvient pas à recruter (pas de contractuels chez les ATSEM contrairement aux Agents Techniques).

SNUipp-FSU 31 :

Après presque un an et demi de bagarre, la mairie reconnaît les difficultés liées à sa réorganisation et l’impact sur le temps scolaire. Elle annonce enfin des adaptations à venir ainsi que la diffusion d’un « guide des bonnes pratiques » (organisations qui fonctionnent dans les écoles, sans dégrader le temps scolaire). La mobilisation des toutes et tous, avec le SNUipp-FSU 31, a permis de faire évoluer la situation. Il faudra juger de l’application sur le terrain (possible mise en œuvre avant la rentrée 2019). Nous avons ensuite abordé la situation de plusieurs écoles pour lesquelles les tensions perdurent.

Inscriptions des TPS à la rentrée 2019.

SNUipp-FSU 31 :

La note concernant les inscriptions scolaires dans les écoles maternelles et élémentaires 2019/2020 a été envoyée par la mairie aux directions le 7 janvier. Dans les procédures spécifiques d’inscription, concernant les inscriptions en Toute Petite Section (TPS), votre courrier indique que « l’ensemble des demandes d’inscription en TPS (REP ou non) sont mises en attente puis étudiées, fin août lors de la commission, sur la base des places disponibles. ». L’inscription des TPS serait donc remise en cause dans les écoles maternelles de l’éducation prioritaire. En effet, ces élèves ne pourraient plus être comptabilisés dans les opérations de carte scolaire. Le SNUipp-FSU 31 a adressé un courrier à la DASEN à ce sujet et nous vous l’avons transmis, voir ICI.

Mairie :

Un principe de précaution a été appliqué car il s’agit de s’assurer que tous les élèves en obligation de scolarité à partir de 3 ans pourront être accueillis. C’est pour cette raison que les TPS ont été mis en attente. Mme Lalane de Laubadère rappelle son attachement à la scolarisation des moins de 3 ans. Pour elle, il n’y a aucune volonté d’empêcher leur scolarisation. Les TPS font partie des prévisions d’effectifs annoncées par les directions d’école aux IEN. Elle demandera une vérification à ses services.

Pour le SNUipp-FSU 31, les modalités d’inscription et d’admission des TPS des années précédentes dans les écoles toulousaines de l’Education Prioritaire doivent être maintenues. Les équipes doivent pouvoir se projeter dans les répartitions pédagogiques dès le mois de juin sans attendre la commission de fin août. Il en est de même pour les familles qui doivent pouvoir s’organiser sans attendre la fin de l’été.

Organisation de la semaine scolaire

SNUipp-FSU 31 :

Les écoles de Toulouse ont été informées de votre décision de vous opposer à toute demande de modification des rythmes. Les équipes nous ont fait remonter leur mécontentement quant au ton utilisé dans votre courrier qui ferme complètement le débat dans les conseils d’école. Nous rappelons que sur le terrain, la réforme de rythmes de 2013 a dégradé les conditions de travail des enseignant-es sans améliorer la réussite des élèves ; raison pour laquelle elle avait été mise en place. Le fonctionnement antérieur (un mercredi sur 3 libéré) dans les écoles de la ville permettait à la fois une prise en compte des rythmes des enfants mais aussi de nos conditions de travail.

Mairie :

Concernant le ton du courrier, comme il n’y avait pas d’obligation à consulter les conseils d’école, Mme Lalane de Laubadère a préféré être claire en donnant la position de la mairie, pour ne pas laisser la porte ouverte à des ambiguités. La Mairie de Toulouse réfléchit actuellement à une possibilité d’expérimentation qui permettrait le retour aux mercredis libérés. Pour cela, un temps d’analyse et de concertation est nécessaire afin de vérifier si le projet est soutenable financièrement et si la DASEN y est favorable (elle l’est, voir notre compte-rendu d’audience avec la DASEN ICI). Une fois que toutes les conditions seront réunies, une demande d’expérimentation sera faite au Ministère.

CARMI (Centre d’Assistance et de Ressources en Médiation et Interprétariat)

SNUipp-FSU 31 :

Il n’est plus possible à l’heure actuelle, ou alors à la charge des coopératives scolaires, de faire appel au CARMI, qui dans le cadre de la politique de la ville de Toulouse, de son accompagnement social des projets associatifs, reçoit des subventions qui constituent son budget. Or son action est indispensable dans les écoles auprès des parents non-francophones. Des écoles vous ont sollicitée. Vous deviez demander aux différents services concernés (Ville et Métropole) de vous donner des informations afin d’avoir une vision d’ensemble du problème.

Mairie :

La Ville n’a pas fait baisser les subventions à cette association (CCPS et donc CARMI). Malgré des recherches, il est compliqué de savoir ce qu’il s’est passé exactement. La mairie de Toulouse ne peut pas être tenue pour responsable de ce problème. De plus, la Direction de l’Education n’a pas à financer ce service pourtant indispensable pour les écoles. Qui est censé financer ?

SNUipp-FSU 31 :

Lors de l’audience avec la DASEN le 11 janvier cette même question a été abordée. La DASEN doit solliciter la Préfecture.

Passeport pour l’Art

SNUipp-FSU 31 :

Les écoles ont été destinataires d’un courrier de la mairie leur demandant d’informer, par écrit, les parents d’élèves bénéficiant du dispositif gratuit « Passeport pour l’Art ». Nous nous interrogeons sur le respect de la neutralité. Les équipes n’ont pas à faire la publicité pour les dispositifs de la mairie dans les cahiers de liaison des élèves. Nous avons alerté la DASEN sur cette question qui nous a confirmé que la demande de la mairie était sans objet pour le Rectorat, qui n’a pas réagi.

Mairie :

En prend note, il n’y avait pas cette intention…

SNUipp-FSU 31 :

Nous avons rappelé que la mairie n’était pas l’employeur des enseignants…

Déménagements

SNUipp-FSU 31 :

Lors de notre dernière rencontre, vous aviez indiqué que les équipes pouvaient choisir entre les différentes modalités de déménagement. Pourquoi le déménagement « clé en main » n’est-il pas possible à l’école maternelle J.ZAY ? Qu’en est-il de la mise en place de garderies en maternelle, surveillées par les ATSEM, si l’Education Nationale donnait son accord pour banaliser une journée de classe ? Suite à notre demande, la DASEN a dit ne pas être opposée à la banalisation d’une journée.

Mairie :

Sur l’EMPU J.ZAY, pas de réponse mais retour vers les services.


Agenda

<<

2020

 

<<

Juin

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293012345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

RÉSEAUX SOCIAUX

lundi 31 août 2015

RÉSEAUX SOCIAUX

PNG - 9.5 ko

Retraite

lundi 18 mai 2015

RAPPEL RETRAITE : RENVOI DES PIÈCES POUR LE 7 juillet 2018

La circulaire rectorale du 8 mars 2018 ICI précise que les pièces à fournir pour le départ à la retraite le 1er septembre 2019 doivent parvenir pour le 7 juillet 2018 dernier délai ! Lire l’article et pièces pour le dossier ICI

Formulaire à renseigner (pour les syndiqués du SNUipp-FSU 31) pour demander le calcul de votre pension :

Pour renseigner le formulaire, n’hésitez pas à vous référer à vos données personnelles figurant sur I-Prof.

Si vous avez occupé ou occupez les fonctions de direction, précisez la durée dans la rubrique "Remarques complémentaires".

Voir aussi : Retraite : connaître la loi adoptée

Remplacement

vendredi 27 février 2015

La situation se dégrade dans le département. Le SNUippFSU encourage les collègues à signaler systématiquement les remplacements non effectués. Pour cela, remplir l’enquête en cliquant ICI.