CAPD 8 juillet : recours temps partiel, dispo ... la décla

mardi 9 juillet 2019
par  snu31
popularité : 9%

Madame la Directrice Académique, Mesdames et messieurs les membres de la CAPD

Cette CAPD est quasiment la dernière de l’année scolaire, à une exception près, l’exceptionnelle….

Nous partons en congé d’été sans avoir terminé le mouvement. Plus de 700 collègues, TRS et autres, attendent toujours leur affectation. Et cela impacte bien au-delà de ce nombre puisqu’au final, dans l’attente de leurs compléments de service, ce sont près de 2000 enseignant-es qui sont touché-es. Touché-es parce qu’elles/ils ne sauront pas comment s’organiser professionnellement et personnellement en fonction de leurs compléments…

Et comme si ça ne suffisait pas, les équipes n’auront qu’une journée de pré-rentrée pour échanger, s’organiser, répartir … bref, 1 seule journée à la place des 2 habituelles alors que la réflexion en conseil des maîtres-ses n’a pas pu commencer en juin …

C’est une première dans notre département.

Jusqu’au bout et ce n’est pas fini, ce mouvement 2019 aura été catastrophique ! En refusant de réunir un GT sur l’affectation des TRS, en ne prenant pas en compte les erreurs détectées après la CAPD, en ne traitant les demandes de délégations qu’en bout de course, vous renvoyez aux enseignant-es du département de l’injustice et du mépris.

Ce sont elles et eux qui paieront le coût de l’entêtement ministériel : affectations non choisies à titre définitif, organisation impossible avant le départ en congés, équipes d’écoles incomplètes empêchant les répartitions et les organisations de service. Pour beaucoup d’enseignant-es, tous ces dysfonctionnements sont vécus comme de la maltraitance institutionnelle, tout comme sont vécus les refus massifs de temps partiels, disponibilités et détachements…

Nous ferons courts et vous demandons donc au moins trois choses avec des décisions qui doivent être notifiées avant la fermeture du rectorat :

1) Prendre en compte les demandes de délégations ou de réaffectations des collègues mis à mal (Distances, Postes compliqué-es notamment pour un-e débutant-e, situation particulières d’école…)

2) Prêter une attention particulière aux collègues victimes de fermetures de classe en leur proposant rapidement plusieurs possibilités avec critères de géographiques et de niveaux.

3) Répondre favorablement aux recours de nos collègues sur les temps partiels, les disponibilités et les détachements…

Ce sera la moindre des choses, pour tenter de conclure honorablement une année désastreuse pour les personnels et l’école, avant une rentrée qui, à ce rythme là, s’annonce tout aussi catastrophique …


Agenda

<<

2019

 

<<

Juillet

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois