CAPD 8 juillet : recours - pré-rentrée - mouvement : TRS, postes à profil, mesure de carte scolaire ...

mardi 9 juillet 2019
par  snu31
popularité : 22%

LES RECOURS :

Nous continuons de le réaffirmer, comme à la CAPD du 1er juillet, pour le SNUipp-FSU, le droit à travailler et vivre dignement est une nouvelle fois attaqué par les refus massifs de temps partiels, de disponibilité, de détachements … la DASEN doit entendre les collègues et répondre favorablement à leurs demandes !

Lire notre déclaration en cliquant ICI.

Temps partiels

Le SNUipp-FSU a défendu l’ensemble des demandes des collègues nous ayant sollicités et leur a fait un retour.

Suite à nos interventions à la CAPD du 1er juillet, La DASEN a accepté 5 temps partiels supplémentaires.

Le SNUipp-FSU a de nouveau défendu les nouvelles situations des collègues.

La DASEN est revenue sur certaines de ses décisions et a accepté 12 temps partiels suite aux recours exposés à la CAPD du 8 juillet.

La DASEN a fixé 1 critère d’acceptation des temps partiels à 80% pour élever des enfants : au moins 4 enfants.

Le SNUipp-FSU a dénoncé ce critère en exposant la situation de collègues ayant moins de 4 enfants mais dont le temps partiel est indispensable pour allier vie privée et vie professionnelle.

Disponibilité

Le SNUipp-FSU a porté les situations de plusieurs collègues.

La DASEN a accordé 4 disponibilités supplémentaires.

Malgré nos interventions, la DASEN n’a pas voulu revenir sur davantage de situations.

Pour le SNUipp-FSU, il y a incohérence à promouvoir des réorientations professionnelles avec l’aide des Ressources Humaines, incitant les collègues à se mettre en disponibilité pour avancer dans leur projet et ensuite refuser les disponibilités de ces mêmes collègues.

Détachement

La DASEN n’est revenue sur aucune situation.

Le SNUipp-FSU, continuera à intervenir sur les situations confiées par les collègues.

MOUVENENT :

TRS

L’administration confirme qu’il n’y aura ni Groupe de Travail ni CAPD pour l’affectation des TRS conformément à la circulaire ministérielle.

Le SNUipp-FSU dénonce cette décision. Au vu du nombre très important d’erreurs relevées lors du mouvement, nous ne pouvons que nous inquiéter du non respect des règles du barème et de transparence. Le rôle des délégués des personnels est bafoué.

Nouveau calendrier pour l’affectation des TRS :

• Vendredi 12/07 : envoi des postes

• Lundi 15/07 à 12h : retour des TRS

Nouvelle procédure pour l’affectation des TRS :

• Les IEN contrôlent les assemblages des postes.

• Les IEN proposent de nommer des enseignants sur les postes. Ils pourront mettre « la bonne personne sur le bon poste ».

• La DPE vérifie et prend en compte le barème en cas de besoin pour départager.

La DASEN met en avant l’aspect indicatif du barème : l’administration peut donc y déroger.

Pour le SNUipp-FSU, cette procédure d’affectation est inadmissible ! Les règles collectives du mouvement sont bafouées. Les affectations se feront sous la coupe des IEN, sans contrôle, sans transparence, sans équité ! Le barème doit rester l’élément d’affectation ainsi que les priorités définies dans la circulaire. Le mouvement Blanquer, c’est le déplacement de pions sans tenir compte des personnels et des écoles, et c’est auss le chef fait ce qu’il veut !

Postes à profil – 2de phase

Les commissions ne sont pas encore terminées.

Les nouvelles affectations seront directement saisies dans I-Prof.

Le SNUipp-FSU dénonce l’absence de contrôle possible par les délégués des personnels pour ces affectations également.

Mesures de carte scolaire

Les demandes de retour sur poste suite à l’annulation d’une fermeture ou à la levée d’un blocage ont été traitées vendredi 5 juillet. Si vous n’avez pas de retour, n’hésitez pas à nous contacter.

Les réaffections suite à fermeture de poste n’ont pas encore été traitées. Elles devraient l’être rapidement. Nous avons demandé que soit proposée aux collègues, subissant une mesure de carte scolaire en juin, une réaffectation prenant en compte la zone géographique et le type de poste.

Délégations ou réaffectation

Suite à nos diverses demandes, la DASEN examinera les demandes de délégation en fin de semaine.

Concernant la nomination de T1 sur un poste de direction, si ce-tte collègue ne souhaite pas assurer cette fonction, le poste sera proposé à un-e collègue de l’école. Si personne n’est volontaire, la direction sera donnée à un-e Titulaire Remplaçant de la circonscription.

N’hésitez pas à nous contacter si besoin.

Lire notre déclaration en cliquant ICI.

INEAT – EXEAT :

Inéat hors académie : 132 demandes

• Le département a l’autorisation pour 20 inéats non compensés. Il y a déjà 13 accords d’Exéat de principe des départements d’origine.

• + 2 inéat compensés (inter-académiques)

Exéat hors académie : 24 demandes

• 2 accords compensés

• 1 accord lié à une situation particulière

Le Barème : C’est le même que celui des permutations.

Il privilégie les priorités légales.

L’ancienneté de la demande n’est plus prise en compte dans le barème mais devient uniquement 1 critère de départage.

Pour le SNUipp-FSU, les demandes doivent aussi être étudiées en fonction des situations personnelles des collègues. De nombreux.ses enseignant.es seront en disponibilité de droit à la rentrée faute d’avoir obtenu leur inéat ou leur exéat.

PRE-RENTREE :

La DASEN impose aux enseignants de la Haute-Garonne d’effectuer uniquement 1 journée de pré-rentrée en août et d’utiliser les deux autres demi-journées pour l’analyse des évaluations CP.

Pour le SNUipp-FSU, le choix d’1 ou 2 journées de pré-rentrée en août doit être laissé aux équipes. La DASEN sort du cadre national en interdisant cette deuxième journée. Supprimer ce temps pour les collègues, c’est rallonger le temps déjà bien long des tâches invisibles que nous effectuons ! Dans le contexte particulier du mouvement des personnels de cette année, près de 2000 collègues ne savent toujours pas qui effectuera leur complément de service. Les équipes n’ont pas pu anticiper la rentrée. Les échanges, les répartitions et l’organisation nécessaires au bon fonctionnement des écoles ne peuvent se réduire à une journée de concertation (d’autant plus que les réunions des directrices-teurs seront également ce jour là).

La DASEN affirme avoir vu des écoles où les enseignants n’étaient pas présents à la pré-rentrée et qu’une journée c’est bien suffisant.

Le SNUipp-FSU a dénoncé ces propos méprisants pour les enseignants !


Agenda

<<

2019

 

<<

Juillet

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois