CR Audience rectorat 06/09 : LISTE COMPLEMENTAIRE

mercredi 11 septembre 2019
par  snu31
popularité : 2%

Le SNUipp-FSU, dans le cadre d’une audience intersyndicale a été reçu le 6 septembre par les représentants du recteur, M Le Gall, Secrétaire Général et M Couedic, DRH de l’académie.

1 candidate de la liste complémentaire était également présente.

SNUipp-FSU : Cette année dès la rentrée une quarantaine de contractuel-les ont déjà été recruté-es sur l’Académie, essentiellement en Haute Garonne et 2 dans le Tarn-et-Garonne (1 sur poste MDPH et 1 sur poste en établissement spécialisé (ITEP). Qu’en est-il exactement pour la Haute-Garonne ?

Rectorat : Pour la Haute Garonne 26 contractuel-les en 2019 déjà recruté-es, 14 vont suivre. Le rectorat en prévoit 34 : 20 sur des postes dans l’ASH et 14 sur des congés plus ou moins longs (congés maternité, maladie..) Les années précédentes dans l’Académie entre 50 et 70 contractuel-les ont été recruté-es par année scolaire, le recrutement devrait être de cet ordre là pour cette année aussi. C’est peu au regard des 14 000 collègues de l’Académie !

Le SNUipp-FSU dénonce ce choix, celui de l’embauche de contractuel-les en lieu et place d’enseignant-es fonctionnaires. Faire appel à des contractuel-les alors que la liste complémentaire n’est pas épuisée dans l’académie n’est pas justifié. Les textes autorisent le recrutement sur la liste complémentaire pour couvrir des vacances de postes dans l’intervalle entre deux concours.

C’est d’autant plus inadmissible qu’il y a 26 candidat-es (+ 2 occitanistes) sur la liste complémentaire du CRPE 2019.

La première de la Liste complémentaire a été appelée pour palier à une démission en HG. Où en est-on exactement ?

Rectorat : Pour le moment nous avons connaissance de 2 démissions en HG (1 compensée par la Liste complémentaire ; la 2e non car il s’agissait d’un recrutement au titre du handicap (BOE) Une troisième démission est en cours pour laquelle il devrait être fait appel à la LC.

Nous faisons remonter 2 autres démissions de PES dans d’autres départements de l’Académie. Le Rectorat n’est pas au courant et doit se retourner vers les départements concernés pour « vérifier que les PES entrent dans les conditions » pour faire appel à la LC.

Nous avons demandé à ce que le recours à la liste complémentaire soit possible dès maintenant. En poste à temps plein pour l’année 2019-2020, les candidat-es effectueraient leur année de stagiaire à la rentrée 2020. Ces derniers se sont préparés, ont pour la plupart suivi le cursus de formation en master MEEF à l’ESPE, ils se sont projetés dans le métier. Assurer un véritable statut aux personnes recrutées et des perspectives de formation devrait être une priorité pour un service public d’éducation de qualité.

Rectorat Le recours à la liste complémentaire ne peut intervenir qu’en cas de démission de PE stagiaires du CRPE 2019. Le MEN ne souhaite pas recruter sur LC en dehors de ce cadre-là.

Le choix fait par l’administration s’inscrit dans la politique de contractualisation et de démantèlement de la fonction publique du gouvernement MACRON. Cela entre en résonance avec la réforme de la formation initiale des PE de Blanquer à venir qui en installant des pré-recrutements d’étudiant.es dès la 2e année de licence sous statut d’AED et en reculant la place du concours fait que dès demain, des étudiant.es sans formation et sans concours auront progressivement la responsabilité de classe et remplaceront des professeurs.es des écoles titulaires. NOTRE ARTICLE ICI

Le SNUipp-FSU continuera à s’opposer à cette politique en défense d’un service public de qualité.


Agenda

<<

2019

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois