La formation continue pendant les « périodes de vacance des classes », c’est NON !

vendredi 20 septembre 2019
par  snu31
popularité : 3%

Refusé à deux reprises en Comité technique ministériel, le décret sur les 5 journées de formation continue obligatoire sur les congés scolaires a été publié au Journal officiel du 8 septembre.

La formation continue, indispensable à l’exercice du métier, passe à côté de ses missions. Les enquêtes internationales comme Talis soulignent régulièrement le retard français en la matière et la seule initiative du ministère en cette rentrée 2019 est de faire paraître le décret ouvrant la possibilité à cinq jours annuels de formation pendant les congés élèves malgré l’opposition de l’ensemble des organisations syndicales.

Selon un rapport de l’IGEN de 2017, 80% des PE ne bénéficient d’aucune formation remplacée sur l’année.

Pour SNUipp-FSU, la formation continue doit se faire sur le temps de service et le ministère doit créer les moyens en remplacement nécessaires pour qu’elle puisse se dérouler sans nuire à la continuité du service public d’éducation.

Le plan départemental de formation 2019/2020 de la Haute-Garonne DANS NOTRE ARTICLE ICI

Notre déclaration au dernier Conseil de formation du 26 juin 2019 PAR LA

Synthèse du décret :

L’article 50 de la loi dite « pour une école de la confiance » modifie le Code de l’éducation et rend la formation continue obligatoire :

  • Elle peut être imposée durant les différentes « périodes de vacance des classes » (vacances scolaires d’automne, de Noël, d’hiver et de printemps), mais fait l’objet du versement d’une allocation. Cela exclut le versement de celle-ci pour les éventuelles convocations de formation les mercredis et samedis durant les « périodes de travail ».
  • L’administration doit, dès le début de l’année scolaire, informer les personnels des périodes de vacances qui pourraient être concernées. La liste des actions de formation est présentée annuellement pour avis en comité technique académique (CTA).
  • Ces actions de formation ont lieu à l’initiative de l’administration, ou à la demande de l’enseignant sous réserve de l’accord de l’administration. L’administration ne peut imposer plus de 5 jours. Néanmoins, lorsque la demande de formation est à l’initiative de l’agent•e, une formation plus longue peut être octroyée. Celle-ci entre alors dans le cadre du compte personnel de formation.
  • L’allocation de formation est attribuée aux enseignant-es qui y participent et ce depuis le 1er avril 2019. L’arrêté du 6 septembre 2019 en fixe le montant : taux horaire de 20 euros brut, montant du plafond de 60 euros par demi-journée et de 120 euros par journée.

Le texte [ en lien ici

—>https://www.legifrance.gouv.fr/affi...]


Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2020

 

<<

Janvier

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois