Audience mairie de Toulouse - mardi 15 octobre 2019

jeudi 24 octobre 2019
par  snu31
popularité : 1%

Le SNUipp-FSU 31 a rencontré la mairie de Toulouse mardi 15 octobre pour aborder différents sujets et faire remonter des dysfonctionnements que les équipes nous ont signalés.

Pour la mairie : Mme Lalane de Laubadère (élue au service de l’éducation) et Mme Chabaud (directrice des services de l’éducation).

Pour le SNUipp-FSU 31 : Alexia Seguin et Marie Gascard

1) ATSEM + Aménagement de la Charte

- Assouplissement Charte :

Lors de notre dernière audience du 22 mai 2019, Mme Lalane de Laubadère nous avait annoncé des aménagements de la Charte dans l’objectif « d’impacter le moins possible le temps scolaire ». Dans les faits, certaines écoles nous font remonter des difficultés notamment pour la mise à disposition des ATSEM sur le 15h-16h.

Pour le SNUipp-FSU 31, la priorité doit être donnée au temps scolaire.

La mairie réaffirme sa volonté d’impacter le moins possible le temps scolaire. Si les assouplissements ne sont pas mis en place dans les écoles, il faut faire remonter directement au service de l’Education + chef de territoire + Mme Lalane de Laubadère (marion.lalane-delaubadere mairie-toulouse.fr) en copie + SNUipp-FSU 31 ( snu31 snuipp.fr) .

Le SNUipp-FSU demande à la mairie d’envoyer aux Ecoles un document commun entre le CLAE et l’école pour fixer un cadre à l’application de la charte et de ses aménagements.

- Non-remplacements, temps partiel non complétés, vacances sur le temps scolaire

Depuis la rentrée, les remplacements et les compléments de temps partiels ne se sont pas améliorés malgré les annonces faites par la mairie.

Le SNUipp-FSU dénonce les conséquences sur le climat dans les écoles qui engendrent des changements d’organisations pour pallier les non-remplacements.

Mme Lalane de Laubadère reconnaît les problèmes que nous lui exposons qui dégradent les conditions d’apprentissage des élèves, de travail des enseignant-es et créent des tensions dans les écoles.

Elle indique qu’il n’y a aucune restriction budgétaire. Les postes sont ouverts mais la mairie ne parvient pas à les pourvoir faute de candidat-es.

La mairie de Toulouse a organisé son propre concours pour résoudre cette difficulté (150 postes ouverts). Au final, seulement une vingtaine de personnes ont pu être recrutées car la plupart des candidat-es sont repartis dans leur collectivité d’origine (autre que Toulouse).

Environ 20 Agents Techniques de Toulouse ont eu le concours ATSEM

Pour répondre à l’urgence actuelle, la mairie de Toulouse va avoir recours à des « faisant fonction », titulaires du CAP Petite Enfance.

Concernant les absences dues aux vacances sur temps scolaire sans moyen de remplacement, la mairie annonce que les problèmes sont marginaux puisque les ATSEM doivent poser la moitié de chacune des vacances scolaires.

Pour le SNUipp-FSU, cette nouvelle modalité de congés doit s’accompagner de moyen de remplacement à la hauteur des besoins.

- Agents techniques et nettoyage

Mme Lalane de Laubadère, tout comme lors de notre audience du mois de mai, confirme que le principe du grand nettoyage est maintenu. Il doit être fait.

Les difficultés de remplacement ou de recrutement des Agents Techniques (AT) sont nombreuses sur cette première période. Le nettoyage des classes et des écoles n’est pas toujours effectué.

La mairie annonce le recrutement en cours de 80 AT et de 30 postes de contractuelles.

2) Scolarisation 3 ans

- Scolarisation des TPS :

Pour rappel, avec la mise en place de l’instruction obligatoire à 3 ans, la scolarisation des TPS en REP et REP+ a été remise en cause en cette rentrée 2019 et plusieurs élèves n’ont pas eu de place à l’école ( voir notre article : ICI).

Le SNUipp-FSU demande le retour aux modalités d’inscriptions antérieures des TPS en éducation prioritaire, c’est à dire en même temps que les autres niveaux. Pour cette année, en CTsD et en CDEN de septembre, le SNUipp-FSU a demandé à la DASEN d’intervenir auprès la mairie de Toulouse pour qu’elle se retourne vers les familles des TPS en éducation prioritaire qui n’ont pas eu de place dans l’école de secteur pour leur proposer une école du bassin.

Mme Lalane de Laubadère réaffirme son attachement à la scolarisation des TPS.

Des réunions sont organisées actuellement entre la DSDEN et la mairie pour anticiper les modalités d’inscription pour la rentrée 2020 et notamment avec le dédoublement des GS en éducation prioritaire et l’abaissement des effectifs à 24 dans les classes de GS, CP et CE1 hors éducation prioritaire.

- Bilan de la scolarisation obligatoire à 3 ans

Pour le SNUipp-FSU, l’abaissement de l’instruction obligatoire à 3 ans n’est qu’un prétexte pour obliger les municipalités à financer les écoles privées. (notre article ICI )

Sur les impacts de la loi Blanquer, la mairie dit ne pas avoir de visibilité. Mais ce qui est sûr, c’est que le nombre d’inscriptions n’a pas explosé.

Le financement des écoles maternelles privées de la ville qu’entraîne la loi Blanquer coûtera 3,3 millions par an à la mairie. Cet argent ne sera pas pris à l’école publique assure Mme Lalane de Laubadère. Mais sera pris ailleurs…

3) Carte scolaire, périmètres, blocages des effectifs

- Inscription d’un enfant dans une nouvelle école à Toulouse :

Le SNUipp-FSU 31 demande à la mairie d’informer les directions d’école lorsqu’un enfant est inscrit dans une nouvelle école (et notamment pendant les vacances d’été), cela permettra aux équipes d’avoir des listes Axel Net et Onde similaires.

Le SNUipp-FSU dénonce l’accès à ONDE pour les personnes extérieures à l’E.N.

- Périmètre scolaire à revoir :

Plusieurs écoles nous signalent des bassins de recrutement inadaptés à l’évolution de leur école et demandent que le périmètre scolaire puisse être revu en concertation E.N et Mairie.

La mairie n’a actuellement plus de prospectiviste et n’est donc pas en capacité de retravailler la carte scolaire pour la rentrée scolaire 2020. Mme Lalane de Laubadère souhaite mettre en place une nouvelle méthode dans ce domaine et se rapprocher du terrain avec un travail en amont avec les équipes et des réunions de concertations. Les bassins seront repensés avec le nouveau prospectiviste (rentrée 2021).

Les écoles identifiées par la mairie pour une remise en plat du périmètre : J.Zay – Ancely – Fleurance – V.Hugo.

Une nouvelle école va être créée dans le quartier de St Simon qui entraînera la création d’un nouveau territoire.

Le SNUipp-FSU 31 a fait remonter la nécessité de revoir le périmètre d’autres secteurs ( Rangueil et Michoun notamment…).

4) Commandes

En plus d’être très chronophages, les difficultés liées aux contraintes concernant les commandes et notamment le montant minimum à dépenser en juin alors même que les équipes ne sont pas complètes et les organisations pédagogiques non définies, a eu pour conséquence la perte de budget dont les élèves sont les premiers pénalisés.

Les services de la mairie feront un bilan suite à la mise en place des nouvelles règles et ajusteront si besoin mais globalement, cela a marché d’après Mme Lalane de Laubadère . Il n’est pas possible pour les services de traiter une masse de commandes trop importante à la rentrée.

Toutes les écoles qui ont rencontré des difficultés et qui ont sollicité la mairie en expliquant la situation, ont été contactées par le service compétent pour trouver des solutions. Se signaler à la mairie pour toute difficulté.

Sur le montant minimum pour une commande (40€), la mairie reconnaît le problème et va revoir cette règle.

De plus, les changements de fournisseurs (jeux de société notamment) ne permettent pas de compléter des commandes effectuées les années précédentes.

Sur les changements de fournisseurs, la collectivité rappelle qu’elle est soumise aux règles des marchés publics mais elle entend nos arguments et va regarder.

5) Locaux/travaux

Les demandes de travaux renouvelées des équipes et l’absence de programmation de ces derniers ont des conséquences sur le fonctionnement de l’école et sur les conditions d’accueil de nos élèves.

Pour le SNUipp-FSU, les équipes doivent avoir des réponses concernant la programmation des travaux demandés (quand travaux importants). Pour les petits travaux, nous soulignons l’importance des délais qui parfois peuvent poser des questions de sécurité dans les écoles.

La mairie rencontre des délais, parfois importants, avec les entreprises en charge des travaux. Les demandes de devis prennent du temps et rien ne peut débuter sur le terrain tant qu’un devis n’est pas validé. Certains travaux nécessitent, de plus, une étude.

Mme Lalane de Laubadère précise que la direction de l’architecture gère tout le bâti public de la ville.

Actuellement, au vu des délais souvent très importants, la mairie a demandé une accélération sur les petits travaux.

Nous demandons qu’une communication soit faite aux écoles qui demandent et sont en attente de travaux.

6) Transports

Les équipes nous ont fait remonter des dysfonctionnements avec le transporteur « officiel » qui est cher (200€ d’écart entre un devis coopérative et un devis mairie) pour une prestation pas forcément de qualité.

Il faut saisir la mairie dès qu’une difficulté est rencontrée avec le transporteur. La mairie nous indique qu’un rappel à l’ordre a déjà été fait auprès du prestataire. Comme pour les commandes, la mairie est soumise aux marchés publics qui sont plus chers. Les prestataires les moins chers ont été écartés car un problème de qualité se posait.

Nous avons porté la demande de gratuité des transports Tisséo pour les écoles.

Tisséo est un opérateur mais n’est pas la mairie. Si la gratuité du métro est donnée aux écoles de Toulouse, Tisséo doit la donner aux 101 autres communes. La mairie a réussi à maintenir l’ancien tarif des tickets Tribu.

Pour le règlement du train avec le budget mairie, cela va être étudié.

7) Rythmes scolaires

Lors de l’audience du 22 mai avec la mairie, Mme Lalane de Laubadère avait réaffirmé sa position favorable à une modification de l’organisation de la semaine scolaire sur la ville dans le cadre d’une expérimentation.

Cependant, pour que des changements soient décidés, la mairie doit consulter en amont, ce qui n’est pas possible de septembre 2019 au printemps 2020 en raison de la période de réserve électorale.

Malgré des annonces pour une éventuelle mise en place à la rentrée 2020, la mairie revient en arrière pour des raisons de temps. Dès septembre 2020, une information sera faite à tous sur les coûts et l’organisation possible. Une période de vote sera ensuite ouverte ( via l’ENT de la mairie de Toulouse ?) une fois que les parents auront tous les éléments. La mise en œuvre pourrait se faire à partir de janvier 2021 si toutes les parties sont d’accord.

8) Liste gréviste pour annulation cantine

Le SNUipp-FSU a dénoncé la pratique qui consiste à demander la liste des enseignants grévistes par le référent restauration scolaire pour effectuer l’annulation des repas cantine.

L’information sera passée : on ne demande que le nom des classes et non pas des enseignant-es grévistes.

Nous n’avons pas pu aborder l’ensemble des sujets, nouvelle audience à venir.

Sujets non traités :

  • Les petits déjeuners en Education Prioritaire
  • Numérique : ONE ( ENT ) / Equipement des écoles et maintenance / Dématérialisation des documents sécurité
  • Inscription école si pas cantine : l’inscription doit être dans la limite des places cantine et dortoir
  • Convention pour événement dans les écoles

Agenda

<<

2020

 

<<

Juin

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293012345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

RÉSEAUX SOCIAUX

lundi 31 août 2015

RÉSEAUX SOCIAUX

PNG - 9.5 ko

Retraite

lundi 18 mai 2015

RAPPEL RETRAITE : RENVOI DES PIÈCES POUR LE 7 juillet 2018

La circulaire rectorale du 8 mars 2018 ICI précise que les pièces à fournir pour le départ à la retraite le 1er septembre 2019 doivent parvenir pour le 7 juillet 2018 dernier délai ! Lire l’article et pièces pour le dossier ICI

Formulaire à renseigner (pour les syndiqués du SNUipp-FSU 31) pour demander le calcul de votre pension :

Pour renseigner le formulaire, n’hésitez pas à vous référer à vos données personnelles figurant sur I-Prof.

Si vous avez occupé ou occupez les fonctions de direction, précisez la durée dans la rubrique "Remarques complémentaires".

Voir aussi : Retraite : connaître la loi adoptée

Remplacement

vendredi 27 février 2015

La situation se dégrade dans le département. Le SNUippFSU encourage les collègues à signaler systématiquement les remplacements non effectués. Pour cela, remplir l’enquête en cliquant ICI.