PAS DE MISE EN PLACE DE LA « RÉFORME » DE LA FORMATION DES ENSEIGNANT.ES A LA RENTRÉE 2020 !

Pétition FSU
dimanche 24 novembre 2019
par  snu31
popularité : 3%

Le SNESUP-FSU, le SNUIPP-FSU, le SNES-FSU, le SNUEP-FSU et le SNEP-FSU s’opposent à la mise en place de la réforme de la formation des enseignant.es à la rentrée 2020 !!

LA PETITION ICI

Pour Rappel la réforme de la formation Blanquer, c’est :

  • Un resserrement sur les fondamentaux
  • Une déni de la démocratie universitaire  : les représentant.es des personnels et des usagers sont désormais exclu.es de la procédure de recrutement du directeur.ice de leur institution, en rupture avec les règles ordinaires propres au fonctionnement de l’Université.
  • Une contractualisation et une précarisation des entrant.e.s dans le métier

... NOS ARTICLES pour aller plus loin LA

et LA

A ce jour, rien n’est précisé sur la mise en œuvre de la « réforme » de la Formation des enseignant.es : nature des épreuves et organisation des concours de recrutement, modalités de stage en M2, formation post-concours, etc... : Comment élaborer des maquettes d’ici avril sans connaître les contenus des concours ni les modalités de stage ? Comment les étudiant.es actuellement en L3, candidat.es possibles du nouveau concours en 2022 s’il était maintenu, pourraient-ils.elles se projeter vers les métiers de l’enseignement alors qu’ils ignorent tout du nouveau dispositif et sans même savoir s’ils auront une place en INSPE ? ...

Une réforme (de plus !) à marche forcée...

Le SNESUP-FSU, le SNUIPP-FSU, le SNES-FSU, le SNUEP-FSU et le SNEP-FSU s’opposent à la mise en place de la réforme de la formation des enseignant.es à la rentrée 2020 et demandent l’ouverture d’un réel temps de concertation pour une réforme au service de l’ambition éducative et non des économies de moyens dictées par l’idéologie managériale.

Pour le SNUipp-FSU la formation initiale doit permettre aux enseignant.e.s de se penser en tant que concepteur.trices de leurs pratiques.

C’est pourquoi le SNUipp-FSU porte un projet de formation initiale de la 1re année de licence jusqu’à la deuxième année de titulaire validée par un master, avec de véritables pré-recrutements dès la 1re année de licence, un concours en fin de L3 suivi de 2 années pleines et entières de formation initiale, validées par un Master.

La formation doit se poursuivre dès l’entrée dans le métier avec une année de T1 à mi-temps et une formation continuée an T2.

Les fonctionnaires stagiaires doivent avoir de véritables stages de formation, progressifs passant par l’observation, la pratique accompagnée jusqu’à la responsabilité et ne plus être considérés comme moyen d’emploi.

La formation des enseignant.e.s doit être longue, ambitieuse et à haut niveau de qualification pour se donner les moyens de transformer l’école et de lutter contre les inégalités scolaires.