QUESTIONS DIVERSES CAPD : CAPPEI, ISSR, contractuels, stagiaires...

jeudi 13 février 2020
par  snu31
popularité : 13%

CAPD 7/02 QUESTIONS DIVERSES : deuxième partie

DEPARTS en CAPPEI

SNUipp-FSU 31 : Est-ce que l’IA et l’ASH ont fait remonter les besoins RASED pour la formation CAPPEI ? Les modules "travailler en RASED" seront-ils proposés aux stagiaires ? L’INSPE de Toulouse, ayant été centre de formation pour les anciennes spécialités E et G, dispose des formateurs. Il ne semble pas y avoir de difficultés pour mettre en place ces modules.

IA : Le module « enseigner en RASED » n’est pas proposé en tant que tel. Il est envisagé de le proposer l’année prochaine sous la forme d’un stage MIN. L’INSPE a proposé cette année sur 2 semaines (décembre et janvier) des modules où les enseignants E et G ont pu s’inscrire. -Module « difficultés scolaires et grandes difficultés scolaires ». -Module « entrée dans le métier » : sur « aide relationnelle » et « aide pédagogique ». Les IEN SDEI sont en cours de travail sur la maquette de formation pour la rentrée 2020.

Pour le SNUipp-FSU, l’école inclusive est en souffrance. Elle a besoin de ces ressources internes que constituent les RASED et de ressources opérationnelles en capacité. Aujourd’hui, les conséquences directes de cette pénurie sont criantes ; à savoir l’externalisation et la médicalisation des aides qui sont devenues bien trop systématiques , sans pour autant répondre aux problématiques de grandes difficultés que rencontrent les enseignant.es au sein de l’école.

Il y a donc urgence dans notre département à reconstituer les RASED, à relancer des départs en formation spécialisée CAPPEI option « Travailler en RASED ».

Temps partiels sur autorisation / disponibilités / détachements

IA : Suite au départ de Mme La DASEN, la politique de la DSDEN en matière de traitement des temps partiels pour l’année scolaire 2020-2021 n’est pas arrêtée à ce jour : il manque des éléments au niveau ministériel mais devrait suivre la même politique restrictive que les dernières années.

SNUipp-FSU 31 : Pour les temps partiels sur autorisation, pour des raisons non médicales, nous interrogeons sur les critères qui seront retenus. L’administration ne fournit pas de réponse. Depuis plusieurs années, l’administration fait le choix de restreindre les droits des personnels en limitant l’accès au temps partiel, à la disponibilité et au détachement.

Pour le SNUipp-FSU 31,cette gestion des personnels et de leur vie est de plus en plus inhumaine et socialement coûteuse. Ce n’est bon ni pour les personnels, ni pour le service public.

Le SNUipp-FSU appelle les collègues à ne pas renoncer à l’expression de leurs besoins. Il faut recruter en Haute Garonne pour concilier les besoins en enseignant-e-s et une gestion humaine des PE du département.

IA : Pour les détachements : report des conditions de l’an dernier : refus 1re fois + accord seconde fois (sous réserve confirmation du maintien de cette politique).

  • Pour les détachements de fonctionnaires de catégorie A dans les corps des personnels enseignants des premier et second degrés, la date limite de retour à la DPE 13 mars 2020. Transmission au ministère pour le 30 mars 2020

CONTRACTUEL.LES

IA : Le recrutement de contractuel.les se fait en l’absence de titulaire disponible pour un remplacer un congé long et dans la limite des autorisations de recrutement ou en cas de valence particulière exigée (ex : LSF) Depuis le 01/09/19, 36 équivalent temps plein recruté.es sur poste hors ASH et 37 équivalent temps plein sur poste ASH.

Le SNUipp-FSU rappelle son opposition au recrutement de contractuel·les.

Le nombre de contractuel·les enseignant·es augmente ( 73 déjà dans notre département !) faute de recrutements suffisants ou du refus de faire appel aux listes complémentaires.Dans notre académie, le recteur pousse même le cynisme jusqu’à recruter sous contrat des candidats sur cette liste ! Cette situation n’est pas acceptable.

Dans l’immédiat, le SNUipp-FSU demande la titularisation des contractuel·les.

STAGIAIRES

SNUipp-FSU : Est-ce qu’un bilan du rectorat est prévu sur les modalités d’alternance des professeurs stagiaires 2 semaines / 2 semaines ? Cette modalité sera t-elle maintenue l’année prochaine ?

IA  : Il semble que les nouvelles modalités d’alternance soient positivement vécues par les stagiaires, ainsi que les formateurs en témoignent. Une enquête sera réalisée en fin d’année scolaire. Les difficultés identifiées à ce jour ne sont pas plus nombreuses que les années précédentes.

Pour le SNUipp-FSU, si dans le cadre contraint de l’année de formation, le changement de modalités d’alternance passage du mi-temps hebdomadaire à l’alternance 2 semaines / 2 semaines pouvait être une alternative "moins pire", c’est l’architecture de la formation elle-même qui conduit à une entrée brutale dans le métier entrainant surcharge de travail, stress et ne permettant pas une entrée dans le métier dans de bonnes conditions.

Si le SNUipp-FSU porte la nécessaire remise à plat de la formation des enseignant.es, il s’oppose au projet de réforme de la formation initiale des enseignant.es de BLANQUER. Projet qui vient d’être reporté d’un an .

Son projet n’a d’autre but que de casser le statut de fonctionnaire stagiaire et permettra de donner la responsabilité de la classe à des étudiant.es contractuel.les, précarisant ainsi l’entrée dans le métier, tout en resserrant la formation sur les "fondamentaux" ! VOIR PAR ICI

Le SNUipp-FSU porte un projet de formation initiale permettant à toutes et tous d’avoir une formation universitaire et professionnelle de haut niveau dans des conditions dignes de ce nom.

Un projet de la 1re année de licence jusqu’à la deuxième année de titulaire validée par un master, avec de véritables pré-recrutements dès la 1re année de licence, un concours en fin de L3 suivi de 2 années pleines et entières de formation initiale sous statut de fonctionnaire stagiaire, validées par un Master. Un projet ambitieux à la hauteur des enjeux : la qualité d’un service public d’éducation au service de la réussite de toutes et tous.

ISSR

Les problèmes liés au versement des ISSR sont récurrents, le SNUipp-FSU a de nouveau posé la problématique des retards et erreurs dans le versement des ISSR et primes REP/REP+ pour les TR.

IA : les demandes relatives aux ISSR sont traitées au fil de l’eau, du retard s’est accumulé suite à la surcharge de travail induit par le traitement des déclarations d’intention de grève. Les dossiers des ISSR les plus anciens ne pourront être examinés que pendant les vacances de février.

Le retour sur les demandes de corrections émanant des enseignant.es ne pourra être fourni qu’ultérieurement à partir d’une liste nominative précisant pour chaque cas la nature exacte de la demande de rectification.

Pour le SNUipp-FSU 31 il est inadmissible de laisser entendre que les retards sont liés à la mobilisation sur les retraites.

Le problème des ISSR est endémique dans notre département. Les sommes dues à nos collègues sont astronomiques (de l’ordre de 30 000€ pour la période septembre-nov). Les incidences sur le traitement sont importantes, et les salaires de nos collègues ne peuvent pas supporter des avances sur frais de fonctionnement sur des périodes aussi longues.

le SNUipp-FSU 31 Les modalités existantes (saisie par les services, envoi des fiches Aria aux collègues, demandes de modifications en retour, vérification par les services...) sont lourdes et chronophages. sont lourdes et chronophages. Nous avions proposé une autre démarche (CAPD du 27.11.19) qui solliciterait les collègues avant l’envoi de la fiche ARIA. Une mise en place à titre expérimental de cette démarche était prévue, où en est-on ?

IA : Une nouvelle procédure sera testée sur le troisième trimestre sur certaines circonscriptions pour une généralisation espérée en 2020-2021. Cette procédure devrait permettre d’accélérer le traitement des demandes de correction par un signalement précoce des remplacements effectués par les enseignant.es et non encore saisis sur ARIA. Le second objectif de cette procédure sera d’améliorer l’efficience de la communication entre les remplaçants et les services en charge de ce domaine.

RECLASSEMENT

le SNUipp-FSU 31Pouvez-vous nous confirmer le traitement au fil de l’eau des dossiers de reclassement avec une priorité aux dossiers les plus anciens ? Où en êtes-vous du traitement des dossiers déposés en début d’année ?

IA : Les reclassements des agents sans services à valider ont été faits (rappel date prévue 31 janvier 2020) et ont été notifiés aux intéressés. Les reclassements avec reprise de services sont en cours de traitement avec une date cible pour le 31 mars 2020.

SNUipp-FSU 31 certains dossiers ont plus d’un an de retard. En début d’année scolaire, l’administration s’était engagée à traiter les dossiers en retard de 2018-2019 pour les vacances d’autonome ! Tout comme pour les versements des ISSR et primes REP / REP+, le retard dans le traitement des dossiers de reclassement témoigne du manque de personnels au sein de l’administration.

Il est inacceptable que l’administration ne rémunère pas ses agents correctement en temps et en heure !

REMPLACEMENT FORMATION CONTINUE

A partir du 6 février, les remplaçant.es "formation continue" sont "récupéré.es par les circonscriptions et intégré.es à l’ensemble de la brigade départementale.

IA : La suspension des opérations de FC a entrainé un redéploiement des TRFC en fonction des besoins du remplacement pour l’ensemble de la brigade FC.

Pour le SNUipp-FSU 31, c’est inadmissible ! Le manque criant de remplaçant.es dans notre département entraîne l’annulation de tous les stages de formation continue, des formations REP+.

Par cette mesure, l’administration s’assoit sur notre droit à la formation !

Mais il est vrai que notre ministre a des idées sur la question : Organiser la formation pendant les vacances scolaires (VOIR ICI).

Les annonces récentes sur la revalorisation des enseignant.es dans le cadre du projet de réforme des retraites ont montré que Blanquer veut "revisiter" les missions des personnels enseignant.es avec l’idée d’évoluer vers une « meilleure gestion des ressources humaines » : travailler plus, plus longtemps pour gagner moins ... C’est NON !

Remplacement d’enseignant.es grévistes / Service Minimum d’accueil

SNUIPP-FSU :Nous avons pu noter que dans le cadre de la grève interprofessionnelle, les municipalités sont parfois dans l’impossibilité de mettre en place le SMA. Dans cette situation, quelle est la conduite à tenir lorsque des élèvesd’enseignant-es grévistes se présentent à l’école ?

IA : Il est important de veiller à la qualité de l’information préalable aux familles. Il est de la responsabilité des enseignant.es présent.es de ne pas laisser des enfants seuls à l’extérieur de l’école. (en élémentaire).

IA : La politique de la DSDEN est de ne pas procéder aux remplacements des enseignant.es identifié.es comme grévistes.

Pourtant le SNUipp-FSU a eu des retours d’enseignant.es grévistes remplacé.es. Nous l’avons dénoncé.

circulaire de recrutement pour les classes HAD et HAM

IA : La circulaire spécifique sera envoyée aux collègues et aux familles de tous les élèves concerné.es (CM2).


Navigation

Articles de la rubrique

  • QUESTIONS DIVERSES CAPD : CAPPEI, ISSR, contractuels, stagiaires...

Agenda

<<

2020

 

<<

Février

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
2425262728291
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois