COMPTE-RENDU CAPD Liste d’aptitude et avancement accéléré 7e et 9e échelon du 06/03/20

vendredi 6 mars 2020
par  snu31
popularité : 1%

Deux points à l’ordre du jour de la CAPD :

La liste d’aptitude à la direction d’école de 2cl et plus

Bilan 2019/2020

108 demandes d’inscription :

  • 74 ont été convoqués. Les six commissions ont émis 11 avis défavorables. L’administration est revenue sur une situation (avis favorable de l’IEN). Un autre cas est en attente de confirmation de l’avis de l’IEN.

Nous contacter pour toute question.

  • 24 collègues assurant l’intérim de direction sur l’année scolaire 2019-2020 et 5 collègues ayant une L.A. en cours de validité ont été dispensé.es de l’entretien.
  • 5 collègues ont renoncé.

Nous avons étudié la situation des collègues ayant reçu un avis défavorable de la commission. Sur les 11 collègues dans ce cas, 4 avaient un avis « favorable » de l’IEN, 6 un avis « laissé à la commission » et 1 un avis « réservé ».

Les principales raisons invoquées par les membres des commissions pour lesquelles les avis sont défavorables tournent autour de la méconnaissance du système éducatif, le manque de motivation claire, la mauvaise représentation de la fonction (responsabilités, rôle dans l’animation pédagogique) ainsi que des problèmes de positionnement.

Le SNUipp-FSU est intervenu pour défendre ces situations, listant en préalable ses propositions pour la direction ICI.

Par ailleurs, nous avons rappelé que les années précédentes, quand l’avis de l’IEN était favorable, le.la collègue était inscrit.e sur la L.A.

Avancement accéléré au 7e et au 9e échelon

Les 7e et 9e sont les seuls échelons dans la classe normale PE pour lesquels persistent 2 rythmes d’avancement.La carrière est maintenant quasi cylindrique : avancée régulière au même rythme pour tou•tes avec la suppression des 3 vitesses ( ancienneté, choix et grand choix).

Le SNUipp-FSU continue de demander un avancement identique pour toutes et tous au rythme le plus rapide, déconnecté de l’évaluation.

Le passage aux 7e et 9e échelons est précédé par un rendez-vous carrière, qui permet à l’administration de donner une appréciation aux collègues concerné.es (Excellent – Très satisfaisant – Satisfaisant – A Consolider). Les collègues sont classé.es en fonction de leur appréciation, et à appréciation égale, départagé.es par l’Ancienneté Générale des Services puis par l’âge.

Le SNUipp-FSU a gagné que, dans le cadre PPCR, les promotions soient faites à l’image de la profession, et que le pourcentage hommes-femmes des promouvables soit appliqué aux promu.es.

  • Accélération passage au 7e échelon : Il faut avoir 2 ans d’ancienneté dans le 6e échelon au cours de l’année scolaire 2019-2020.

134 candidats (115 femmes – 19 hommes). 30% de promu.es , soit 40 collègues (35 femmes et 5 hommes).

38 ont l’appréciation « Excellent » - 2 ont l’appréciation « très satisfaisant ».

Les autres candidat.es seront promu.es à l’ancienneté, en 2020-2021.

  • Accélération passage au 9e échelon :

Il faut avoir 2 ans d’ancienneté et 6 mois d’ancienneté dans le 8e échelon au cours de l’année scolaire 2019-2020.

Le projet de l’administration prévoyait d’appliquer aux promouvables le pourcentage hommes-femmes de la profession dans notre département.

Nous avons demandé à ce que la règle des ratios soit respectée.

258 candidat.es (231 femmes – 27 hommes). 30% de promu.es , soit 77 collègues (68 femmes et 9 hommes et non 66 femmes et 11 hommes comme la DPE l’avait prévu). Tous.tes les promu.es ont une appréciation « Excellent ».

Les autres candidat.es seront promu.es à l’ancienneté, à la date anniversaire de leurs 3 ans 6 mois d’ancienneté dans le 8e échelon.

Certaines collègues, bien souvent des femmes, n’ont pas pu avoir leur RDV de carrière en raison de congé (maternité, parental notamment). L’administration leur a donc octroyé un avis sur la base de leur dossier. Or ces collègues n’ont jamais été prévenu.es de l’appréciation donnée et n’ont pu effectuer de recours, comme les textes le permettent.

Le SNUipp-FSU a rappelé que depuis cette année, un rattrapage du RDV « manqué » est possible en septembre. Or, l’administration locale n’a pas eu les moyens de le mettre en œuvre cette année dans le département. Cette disposition devrait être effective à la rentrée 2020.

Au final, aucun.e des collègues n’ayant pas eu de RDV de carrière n’a été promu.e.

Le SNUipp-FSU a dénoncé ce traitement inéquitable des collègues.


Navigation

Articles de la rubrique

Agenda

<<

2020

 

<<

Juin

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293012345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois