Mail au DASEN : Alerte Volontaires !

mercredi 18 mars 2020
par  snu31
popularité : 1%

Madame Mery, Monsieur Faisy,

Depuis lundi, les enseignants se sont portés volontaires en grand nombre pour permettre l’accueil des enfants de soignant-es.

Nous sommes en contact avec ces collègues qui se sont engagés dans la gestion de cette crise.

Le dispositif est en place depuis deux jours et de nombreuses questions se posent et demandent à être réglées pour en assurer l’indispensable poursuite.

Nous avons au téléphone des collègues volontaires au bord de la rupture.

Ils sont, ne l’oublions pas, comme nous tous, atteints par la situation inédite que nous vivons.

Actuellement, ces personnels ne disposent, dans la plupart des cas, que de savon et des « gestes barrière » pour se protéger : ceci est très insuffisant et expose, personnels et élèves, à des risques de contamination qu’il vous appartient de prendre en compte et de prévenir.

Les enseignants volontaires ont besoin, dans leur engagement, de soutien et d’accompagnement.

Si cela a bien été fait à certains endroits, il est impératif, que partout, pour chaque site d’accueil, des démarches soient faites auprès des collectivités pour :

  • assurer la protection des personnels et des enfants et limiter l’expansion du virus par la mise à disposition de tout de matériel de protection ( masques, gel, gants ) et par la pratique quotidienne de désinfection des locaux.
  • affecter du personnel pour les temps hors classe ( pause méridienne, avant et après la classe ).

De plus, il s’avère que dans plusieurs écoles accueillant ces enfants, l’organisation du dispositif soit laissée à la charge des directrices et directeurs d’école.

Les tâches qui leur sont demandées sont multiples : recensement des besoins et coordination des enseignants et enseignantes volontaires, accueil des familles, vérification des critères d’acceptabilité, relations avec la municipalité pour les temps hors classe et le matériel de protection, encadrement des élèves…

Compte tenu de la lourdeur de la charge, des conditions exceptionnelles et sensibles de la situation, des risques encourus, laisser les directrices et les directeurs seuls face à cette organisation n’est pas acceptable.

C’est pourquoi, nous réitérons notre demande de la veille : ce dispositif doit relever de la responsabilité des IEN qui doivent en assurer la mise en oeuvre.

Enfin, la question des critères donnant droit à l’accueil reste source de tension.

Nous vous avons déjà interpelé à ce sujet. Les pratiques changent d’un endroit à l’autre. Une note pourrait permettre de lever les ambigüités et rassurer les personnels.

Merci pour vos réponses et bon courage.

Le co-secrétariat du SNUipp-FSU 31


Agenda

<<

2020

 

<<

Mai

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois