La FSU31 s’adresse au Préfet : accueil des enfants de soignant-es

vendredi 20 mars 2020
par  snu31
popularité : 1%

Toulouse le 19 mars 2020

à Monsieur le Préfet de la Haute-Garonne

Objet : Covid 19 – Accueil des enfants de soignant-es

Monsieur le Préfet,

Suite aux fermetures des établissements scolaires et aux mesures de confinement, des dispositifs d’accueil ont été mis en place sur tout le département, à destination des enfants de soignant-es. La FSU31 adhère à ce service et le soutient. Il est indispensable de rendre disponibles les soignants et les soignantes engagé.es dans la lutte contre l’épidémie de Covid 19.

De nombreux enseignants et enseignantes de notre département se sont portés volontaires et participent activement et quotidiennement à sa mise en œuvre au côté́ des agents et agentes des collectivités territoriales, eux et elles aussi mobilisé.es. Ils et elles prennent toute leur place au service de l’intérêt collectif dans la gestion de cette crise sanitaire.

Cependant, nous voulons dénoncer quelques points qui posent problème :

  • Investissement des municipalités et collectivités : Si beaucoup d’entre elles répondent positivement à la situation, il est indispensable que TOUTES les communes et collectivités participent à l’engagement nécessaire et assument leurs responsabilités :
  • gestion des temps périscolaires (pause méridienne et après la classe)
  • fourniture des repas
  • fourniture de matériel de protections pour les enseignant-es volontaires (masques, gants, gel…)
  • désinfection des locaux régulière
  • Critères et temps d’accueil : Les critères d’accueil moins restrictifs (un seul des deux parents est soignant) vont entraîner une augmentation des groupes et donc des risques de contamination augmentés qui auront deux incidences :
  • à l’encontre de l’objectif premier, les soignant-es seront plus malades et moins disponibles
  • les enseignant-es volontaires seront plus malades, et moins disponibles aussi

Par ailleurs, les temps d’accueil sur les weekend et vacances vont se poser. Ces temps ne sont plus des temps scolaires et doivent donc être pris en charge par les structures et les personnels dédiés : animateurs, centres de loisirs, etc.

La FSU31 soucieuse de la santé des personnels, et soucieuse de l’importance de ces dispositifs d’accueil vous demande d’intervenir sur ces deux questions : La première en direction des mairies et collectivités, la seconde pour une régulation maitrisée du nombre d’enfants accueillis avec des critères plus adaptés (deux parents soignants sauf cas exceptionnel) et sur la gestion des temps d’accueil sur les week-ends et vacances.

Soyez assuré, monsieur le Préfet, de notre attachement au service public.

Le secrétariat de la FSU31


Agenda

<<

2020

 

<<

Mai

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois