Rentrée 2020 : 73 postes pour la Hte-Garonne - CTsD et CDEN des 1er et 2 avril reportés

lundi 30 mars 2020
par  snu31
popularité : 3%

Infos du 3 avril

Infos du 30 mars

Pas de fermetures de classes dans le rural sans l’accord du maire, révision de l’équilibre ouvertures-fermetures en milieu urbain et report des décisions dans les départements : le ministre a pris en compte le vent de colère qui commençait à souffler un peu partout en France.

Pour la Hte-Garonne, les instances de carte qui devaient avoir lieu les 1er et 2 avril malgré notre demande de report, ont été repoussées à la fin de la semaine prochaine.

En fonction d’une dotation supplémentaire qui pourrait être accordée par le ministère, le projet d’ouvertures et fermetures de postes initial pourrait être modifié.

La crise épidémique confirme, s’il en était besoin, l’utilité des services publics, dont celui de l’éducation. Pour la rentrée, le SNUipp-FSU réclame un moratoire sur toutes les opérations de carte scolaire, lesquelles doivent être limitées aux ouvertures de classes là où elles sont nécessaires. Il demande aussi une dotation permettant d’alléger les effectifs, de développer les RASED et les maîtres supplémentaires. Cela dans toutes les écoles, afin de reconstruire ce que cette crise sanitaire aura chamboulé et peut-être enfin s’attaquer franchement aux inégalités. Par ailleurs, le SNUipp continue de réclamer la protection optimale de tous les personnels qui accueillent les enfants des équipes soignantes avec la fourniture de masques et l’arrêt de toutes les opérations administratives nécessitant des échanges en présentiel (notamment Affelnet).

Infos du 26 mars

Dans cette période difficile où la priorité est d’assurer la santé de la population et de protéger toutes celles et ceux qui y contribuent, le ministère de l’Education nationale compte mettre en œuvre la carte scolaire. Comme si de rien n’était...

Le SNUipp-FSU demande un moratoire sur les opérations de carte scolaire, afin que les instances de consultation puissent se tenir dans le respect du dialogue.

  • Courrier national ICI
  • Courrier unitaire FSU 31, FO 31, UNSA 31 et FCPE 31 ICI

Le secrétaire général du 31 nous a répondu que, "conformément au cadre national, le calendrier initial des instances est maintenu en Haute-Garonne comme dans les autres départements."

Les opérations de carte scolaire auront donc bien lieu les 1er et 2 avril.

Carte scolaire au pas de charge imposée par le ministre Blanquer

Alors qu’il était indispensable de différer et ne pas imposer des visio-conférences ou autres consultations par mail dans une précipitation décalée de la réalité et des urgences du moment, le ministre s’entête et maintient son calendrier ( comme sur Affelnet, les procédures de maintien...). L’administration avance l’argument du mouvement, qui nécessite que les instances de carte scolaire soient tenues avant. Pourtant, elle n’utiliserait que 39% de la dotation sur cette première phase.

Demande d’une dotation supplémentaire

Le SNUipp-FSU a expressément demandé au ministre une dotation supplémentaire pour la carte scolaire afin d’assurer une rentrée plus sereine et lutter contre les inégalités scolaires qui se seront renforcées à l’issue de la période que nous vivons.

Dotation pour la Hte-Garonne à la rentrée

  • Pour rappel, la dotation pour l’académie de Toulouse est de 39 postes : voir nos commentaires ICI
  • La répartition des postes proposée est la suivante ( validation en CTA le 30/03) :
  • Ariège : - 5
  • Aveyron : - 6
  • Hte-Garonne : + 73
  • Gers : - 5
  • Lot : - 4
  • Htes-Pyrénées : - 5
  • Tarn : - 5
  • Tarn et Garonne : - 4

Pour la rentrée scolaire 2020, seule la Hte-Garonne est en hausse d’effectifs avec 507 élèves supplémentaires, soit +0.4%.

Dans le projet qu’elle nous a transmis, l’administration propose :

  • 75 ouvertures de classes (dont 20 spécifiques pour la limitation des GS à 24)
  • 49 fermetures
  • 27 ouvertures conditionnelles (ouverture effective en juin si les effectifs élèves sont confirmés)
  • 21 blocages (fermeture en juin si la baisse des effectifs est confirmée en juin)
  • création de 2,5 postes UPE2A
  • création de 5 postes ULIS
  • création de 0,5 postes EFIV
  • 2,31 postes de décharge de maître formateur (suite à la réouverture de 7 postes de maîtres formateurs "fermés" en 2019-2020)
  • la réouverture d’un poste de conseiller pédagogique occitan
  • la réouverture de 5 postes de psychologues
  • fermeture de 3,94 postes de décharge exceptionnelle
  • fermeture d’1 poste du dispositif de prévention
  • fermeture d’1 poste du dispositif d’accueil des moins de 3 ans
  • fermeture de 2.5 postes EFIV.

39% de la dotation départementale serait utilisée sur cette première phase de carte scolaire.

Pour le SNUipp-FSU, c’est insuffisant ! Les ouvertures de classe doivent se faire quand les effectifs sont là et dès maintenant !

Des moyens insuffisants

Cette dotation de 73 postes pour notre département est insuffisante pour répondre à la fois aux mesures ministérielles annoncées et aux besoins des écoles.

  • Comment abaisser les effectifs dans les classes ?

Le SNUipp- FSU continue à revendiquer pour l’ensemble des classes, pas plus de 25 élèves par classe et pas plus de 20 en éducation prioritaire ou en milieu rural.

  • Comment créer des postes de remplaçant·es à la hauteur des besoins ?
  • Comment prendre en compte des élèves des ULIS dans les effectifs comme la loi l’impose maintenant ? : voir notre article ICI
  • Comment créer les postes d’UPE2A nécessaires pour assurer une scolarisation de qualité aux élèves allophones ?
  • Comment reconstituer les RASED plus que jamais nécessaires ?
  • Comment créer des postes d’Enseignant.es Référents de Scolarité dont le besoin est criant sur notre département ?
  • Comment prendre en compte les élèves de deux ans afin de favoriser leur scolarisation et tout particulièrement dans les milieux populaires

Non, Monsieur Blanquer, ça ne va pas le faire... La priorité au primaire, nous l’attendons toujours dans la Hte-Garonne !

Dans ce contexte difficile, avec un ministre qui veut mener au pas de charge la préparation de la rentrée 2020, le SNUipp-FSU 31 continuera à défendre l’Ecole.

Nous avons prévenu toutes les écoles des mesures envisagées par l’administration.

N’hésitez pas à nous envoyer tous les éléments nécessaires pour défendre la situation de votre école lors du CTSD et du CDEN des 1er et 2 avril prochain. Vous pouvez nous contacter au 06.45.33.31.39 / 06.45.33.37.82 ou par mail à snu31 snuipp.fr


Agenda

<<

2020

 

<<

Juillet

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois